le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» G fait un dessin avec GG et G navigué tout autour de la Bretagne !
Aujourd'hui à 10:24 par jpla

» Arome HD, à voir...
Aujourd'hui à 10:18 par jpla

» ???
Dim 23 Juil 2017 - 9:46 par GG

» Comment est votre bateau ?
Jeu 20 Juil 2017 - 21:10 par jean-paul7158

» Tri-thérapie
Mer 12 Juil 2017 - 19:04 par arthur gordon

» Je ne suis pas d'accord !
Sam 8 Juil 2017 - 18:58 par jean-paul7158

» Pour celles qui lisent l'anglais!!!
Sam 8 Juil 2017 - 18:53 par jean-paul7158

» coudre une voile
Jeu 6 Juil 2017 - 21:59 par GG

» Étang de Thau : des bébés hippocampes par centaines dans le port de Mèze
Jeu 6 Juil 2017 - 21:58 par arthur gordon

Petites annonces

    Paraît que la poésie c'est ici. Alors, c'est parti ....

    Partagez
    avatar
    Ad libitum

    Paraît que la poésie c'est ici. Alors, c'est parti ....

    Message par Ad libitum le Ven 18 Avr 2014 - 0:57

    http://www.rslnmag.fr/post/2013/11/22/SeaOrbiter-20-000-heures-sous-la-mer-.aspx

    De 20 000 lieues sous la mer à SeaOrbiter.
     
    Le SeaOrbiter, c’est l’idée folle de l’architecte et mérien Jacques Rougerie.
    Certes, c’est du Wikipédia, juste utile pour se faire une idée.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Rougerie_(architecte)

    Ce sera un vaisseau océanographique vertical de 58 mètres de haut dont 31 mètres de tirant d’eau.
    Il sera constitué de 10 ou 12 niveaux sous-marins.
    Motorisation classique très largement appuyée par une éolienne et une peau solaire de 350m2.
    De quoi dériver longtemps.
    Il accueillera 18 à 22 membres d’équipage dont 6 marins pour les opérations de navigation.
     
    Maîtrise d’œuvre : DCNS. Mise en chantier : novembre 2014 à Cherbourg et Saint Nazaire (Almet Marine).
    Budget : 35 millions d’euros si le budget est bouclé.
    Projet appuyé par Albert II de Monaco et sa fondation pour la caution diplomatique.
     
    Mécènes : Rolex, le groupe suisse de mécanique ABB, Technip, le chantier CMN, Constellium (aluminium), Bureau Veritas (certification) et le groupe Hervé.
    Mais aussi le crowdfunding via KissKissBankBank pour permettre aux internautes de participer à la construction de l’ «œil» du vaisseau qui coûtera 325 000€, soit 1% du coût total. 
    Ariel Fuchs, docteur en biologie marine, est directeur exécutif et coordinateur international du projet.
    http://www.wikidive.com/Sujet-Plongee/786,Fuchs-(Ariel).php
     
    Projet également soutenu par le Cluster Maritime Français dont le président, Eudes Riblier, est responsable du financement et des relations institutionnelles.
    (Il a aussi été président de SeaFrance, mais bon, passons ....)  

    Appuis techniques d'Airbus et Microsoft.
    Des accords passés avec l'Ifremer, l'Agence Spatiale Européenne (ESA).
    Et depuis la visite de Xi Jinping, un protocole de collaboration pour le développement en Chine d'un programme éducatif et scientifique axé sur SeaOrbiter a été signé entre Rougerie et Asia Exchange & Cooperation.   
     
     
    Durée de construction : 18 mois. Livraison fin 2015 suivie de 6 mois d’essais.
    En 2013, des tests effectués sur maquette dans le bassin du Marintek à Trondheim, en Norvège, se sont révélés concluants.  Laughing 
    Il sera fabriqué en Sealium, alliage robuste et résistant à la corrosion.     
    http://www.constellium.com/aluminium-products/aerospace-and-transportation/patents-and-brands/sealium-r
     
    Son but, parcourir les océans dans la lignée du capitaine Némo.
    Première mission : exploration des fonds sous-marins au départ de Monaco, berceau de l’océanographie.
    S’ensuivra une campagne scientifique en Atlantique nord au fil du Gulf Stream.
     
    De la Méditerranée à l’Antarctique en passant par les lagons turquoises du Pacifique et les mers d’Asie, entre paradis perdus et enfer fragiles, espaces désertiques et rivages foisonnant.    
     
    Repousser les frontières de la connaissance du monde marin, comprendre les relations entre océan et atmosphère, évaluer la modification des équilibres planctoniques, de la diminution de la biodiversité, des conséquences du réchauffement climatique sur le milieu marin mais aussi sur la terre tout entière, explorer les abysses jusqu’à des profondeurs de 6 000 mètres à l’aide de robots sous-marins.
     
    Pour ses relâches, des systèmes de ballasts lui permettront de relever le vaisseau au niveau de la soucoupe centrale. Il sera également équipé d’un mécanisme de relevage de sa quille de 180 tonnes.
    L’ensemble lui permettra de ramener son tirant d’eau à 8 mètres.
     
    A long terme, le SeaOrbiter devrait recevoir l’appui d’une poignée de sister-ships, comme autant de vigies environnementales, éparpillées sur toutes les mers du globe.
    Car Rougerie ne s’arrête pas là : à horizon 2050, il aimerait bien voir flotter la cité des mériens, université océanographique internationale flottante : 900 mètres de long, 500 de large, 180 mètres de haut dont 120 sous le niveau de la mer, avec un lagon intérieur capable d’abriter des navires jusqu’à 90 mètres et pouvant accueillir 7 000 occupants.  
     
    Rougerie, visionnaire ou méga l’eau ?     
     
     
    http://www.google.fr/search?q=seaorbiter&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=GE9QU8CJHKrO0AX0mYHoBA&sqi=2&ved=0CEMQsAQ&biw=1248&bih=654
    avatar
    Flora;)

    Re: Paraît que la poésie c'est ici. Alors, c'est parti ....

    Message par Flora;) le Ven 18 Avr 2014 - 6:23

    sunny Bienvenue Ad libitum !
    Tu commences bien, à mon goût en tout cas.
    Je rêve depuis toujours de vivre à bord des "folies" de Rougerie !
    L'horizon 2050... hélas un peu tard pour moi...
    avatar
    arthur gordon

    Re: Paraît que la poésie c'est ici. Alors, c'est parti ....

    Message par arthur gordon le Ven 18 Avr 2014 - 21:25

    A vrai dire je sais pas si c'est génial ou si ça craint...
    C'aurait été amusant de créer ce genre de cité marine avec comme objectif d'imaginer une cité idéale à la manière des utopistes des XVIème, XVIIème, XVIIIème et XIXème s.
    Aujourd'hui et vu le style de sponsors, je crains finalement le pire.
    avatar
    Ad libitum

    Re: Paraît que la poésie c'est ici. Alors, c'est parti ....

    Message par Ad libitum le Sam 19 Avr 2014 - 11:00

    Il y a plus à craindre d'un groupe comme Technip, impliqué dans la recherche pétrolière, que de Rolex simplement à l'affût de toujours plus de prestige.
    Ce projet est un peu l'écho terrestre ou maritime de la station orbitale.

    L'utopie n'est pas le genre de Rougerie à moins de penser que l'inventeur vrai ne diffère pas de l'utopiste.

    Mais à partir du défi technique que ce projet représente, on peut tous se laisser porter par l'imagination de mondes sans péché et sans malheur tout en critiquant les vices et les abus du nôtre.
    Ou partir d'un idéal sentimental pour décrire une société dans laquelle il serait pleinement réalisé.
    C'est d'ailleurs à peine dissimulé dans le post de Flora.
    avatar
    Flora;)

    Re: Paraît que la poésie c'est ici. Alors, c'est parti ....

    Message par Flora;) le Mer 23 Avr 2014 - 20:52

    "des mondes... sans malheur", j'adhère tout de suite, mais "sans péché" ? non ! il y en a de tellement sympathiques, la gourmandise par exemple... ce serait trop triste.

    Très contente que tu aies décelé dans ma réponse des idéaux que je ne soupçonnais pas !
    C'est vrai que ça me fait envie cette vie sous la mer, que j'imagine protégée peut-être, mais sans avoir bien analysé ce mouvement, un peu comme j'aime une oeuvre, quelle qu'elle soit, sans trop savoir pourquoi, sans vouloir savoir pourquoi... 

    PS Désolée l'ami, j'avais zappé la suite de ton fil, qui pourtant m'intéresse bien.

      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 16:36