le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve
Aujourd'hui à 16:06 par damdam

» Il est là !
Hier à 22:49 par jpla

» Le voyage d'Hiva Oa : retour en Méditerranée ...
Hier à 10:39 par GG

» Suis nouveau
Hier à 9:39 par jpla

» rencontre du troisième type
Ven 17 Nov 2017 - 17:26 par GG

» Nettoyer les champignons sur le pont
Mer 15 Nov 2017 - 8:31 par Thomas de misaine

» Et si ça mettait du temps...
Dim 5 Nov 2017 - 18:08 par sylv1

» calme plat
Mar 31 Oct 2017 - 21:55 par jpla

» guindeau
Lun 30 Oct 2017 - 22:08 par arthur gordon

Petites annonces

    Étang de Thau : des bébés hippocampes par centaines dans le port de Mèze

    Partagez
    avatar
    arthur gordon

    Étang de Thau : des bébés hippocampes par centaines dans le port de Mèze

    Message par arthur gordon le Jeu 6 Juil 2017 - 21:58

    En guise de faire-part de naissance je vous livre cet article paru dans Midi Libre le 3 juillet 17.

    Reste à savoir s'ils y sont nés ou s'ils y sont arrivés après leur naissance...

    Depuis dix années, l'hippocampe est étudié dans l'étang de Thau par un groupe de passionnés, l'association Peau Bleue, et des bénévoles de la société Biotope, basée à Mèze. Des connaissances sont acquises sur les fluctuations de sa population, mais aussi sur les habitats choisis préférentiellement par le “cheval de mer”.

    En juin, un événement très rare, qui s'était déjà produit en 2013, a eu lieu dans le port de Mèze : des rassemblements de bébés hippocampes par centaines. C'est Chakir El Abadi, capitaine du port de Mèze, qui a eu le privilège d'être le premier à les prendre en photo dans l'enceinte portuaire.

    Sont-ils nés dans le port ou venus après leur naissance ? Le port est-il un lieu de développement recherché ou une zone attractive mais dangereuse pour eux ? Autant de questions qui encouragent et incitent les plongeurs passionnés à les étudier encore quelques années, pour mieux les comprendre.

    C'est une année riche pour la biodiversité, les juvéniles sont nombreux dans le port de Mèze. Ils sont observés dans les “Biohut”, nurseries artificielles fixées sur les quais et pontons, conçus par Ecocean. De nombreux jeunes poissons y ont trouvé refuge. Lors du dernier suivi écologique réalisé par Biotope dans le port, hippocampes, syngnathes, blennies, athérines, gobies et crénilabres avaient trouvé leur place.
    Une gestion qui porte ses fruits

    Dans le cadre de l'opération Port Propre, des efforts permanents sont menés par la ville de Mèze pour limiter l'impact des activités portuaires et préserver la qualité du milieu lagunaire. Dernièrement, l'association “Recycla mer” est venue tester sa machine fonctionnant à l'énergie solaire, capable de nettoyer les espaces aquatiques.

    Ces naissances répétées de l'espèce emblématique de la lagune de Thau démontrent que la gestion environnementale du port conduite par la municipalité, porte ses fruits.

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 18:04