le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Mots-clés

Derniers sujets

» calme plat
Aujourd'hui à 8:48 par sylv1

» Tragique accident : skipper/proprio en solo, mort dans l'incendie de son bateau
Sam 12 Aoû 2017 - 16:41 par lepilori

» G fait un dessin avec GG et G navigué tout autour de la Bretagne !
Sam 12 Aoû 2017 - 11:39 par GG

» Arome HD, à voir...
Sam 12 Aoû 2017 - 9:29 par jpla

» Lagoon 450 : Fly Bridge ou Sport Top ?
Jeu 10 Aoû 2017 - 0:28 par jpla

» Je ne suis pas d'accord !
Mer 9 Aoû 2017 - 20:58 par lepilori

» le Sélection 37 Sagga
Mar 8 Aoû 2017 - 16:24 par arthur gordon

» ???
Dim 23 Juil 2017 - 9:46 par GG

» Comment est votre bateau ?
Jeu 20 Juil 2017 - 21:10 par jean-paul7158

Petites annonces

    Le cap Horn des touristes...

    Partagez
    avatar
    Flora;)

    Le cap Horn des touristes...

    Message par Flora;) le Ven 26 Mai 2017 - 17:49

    Le cap Horn des touristes... comme si vous y étiez, pour pas un rond !


    https://www.meretmarine.com/fr/content/croisiere-en-patagonie-le-cap-horn-la-baie-wulaia-et-ushuaia-56

    avatar
    Vito _/)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Vito _/) le Ven 26 Mai 2017 - 19:00

    Wopitin, ça va nous faire beaucoup de gens capables de pisser au vent !
    avatar
    arthur gordon

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par arthur gordon le Ven 26 Mai 2017 - 22:20

    J'en rêve de ces endroits, j'adorerais faire une croisière comme ça ! Super reportage et paysages époustouflants.
    Dans 5 ans on aura économisé assez pour faire ce voyage : la croisière puis visite du pays. Cool
    avatar
    Vito _/)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Vito _/) le Sam 27 Mai 2017 - 11:16

    Je comprends ça.
    En même temps, le désacralisation des lieux qui va de pair avec leur accès facilité m'effraie un peu.
    Le Horn en Costa Croisière, la circulation qui va devoir être règlementée au Mont-Blanc et à l'Everest, le passage du nord-ouest en paquebot...
    Y a un effet anti-mythes...
    avatar
    GG

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par GG le Sam 27 Mai 2017 - 11:51

    Oui, c'est vrai, c'est une forme de vulgarisation de l'exploit que je n'aime pas trop non plus.
    Mais il existe quand même une très forte catégorie de gens qui de toute façon n'auraient JAMAIS pu faire le Horn, ou l' Everest ou autre.
    Je pense aux personnes à mobilité réduite, aux gens d'un certain age, aux gens qui ne sont pas très braves, aux personnes qui ont peur de l'inconnu  ou peu aventureux et aux Arthur Gordon  Wink

    Vito, pour te rassurer sur la possibilité existante d'accomplir des exploits je te propose les suivants :
    traverser le 9.3. avec un tatouage FN sur le front
    Faire adhérer D. Trump à la secte de Moon.
    si tu était une fille : prendre le métro à 17H sans te faire pincer les fesses.
    Ne pas payer tes impôts pendant 3 ans
    Ecouter à suivre 3CD sur le bateau de l'ami Kobaya ( là je vais me faire lyncher!)
    Venir en Bretagne sans boire une goutte d'alcool.
    Après le cap Horn c'est de la broutille 
    avatar
    arthur gordon

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par arthur gordon le Sam 27 Mai 2017 - 22:05

    Ouaip vous avez raison. Mais en même temps... Wink

    La Terre de feu me fait rêver. Je ne cours pas le Vendée globe. Et je veux voir le Horn. Je ne le ferai jamais sur mon voilier. Je ne m'appelle pas Izabel Pimentel. Je me fous de l'exploit, je déteste la compèt', j'aime les bateaux, tous les navires (sauf les gros de croisière). Alors je fais quoi ?
    Je déteste les voyages organisés, je vomis les buffets à volonté, j'ai horreur des jacuzzi, je ne supporte pas le tourisme de masse.

    Mais je veux aller en Patagonie et naviguer dans le Magellan et voir le Horn.
    Alors, tout compte fait, j'aime autant y aller dans ce petit paquebot bien sympa, le Stella Australis. (j'adore les cargos et les petits paquebots). Seulement 100 cabines. Je me suis documenté un peu. Et puis je suis bien content que ce tourisme soit bien encadré, pour ne pas niquer la faune et la flore du coin. Encore heureux qu'on aille pas piétiner les jeunes pousses et les bourgeons et les nids d'oiseaux.

    Je vois pas pourquoi voir le Horn serait réservé à une bande de coureurs sponsorisés par de la bouffe industrielle de merde. Après tout, les petits vieux qui font se voyage sont sans doute plus respectueux de la nature que tous les coureurs réunis qui font la pub de firmes et de banques qui se peignent en vert parce que c'est la mode et pour nous faire oublier leur fraudes fiscales. Tous ces coureurs qui éclatent avec leur quille en une année autant de baleines que le MV Nisshin Maru (exagérè-je ?)...
    Je suis d'accord avec vous ; il faut que ça reste à petite échelle. Mais, pas d'inquiétude, je ne crois pas que ce soient des lieux qui attirent le tourisme de masse.

    Et puis, pire encore, je rêve aussi d'aller aux Kerguelen.
    avatar
    Flora;)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Flora;) le Sam 27 Mai 2017 - 22:38

    A petite échelle ?
    Cette année, plus de 45.000 passagers sur les paquebots qui "font" l'antarctique...

    https://www.meretmarine.com/fr/content/le-tourisme-en-plein-essor-en-antarctique

    Shocked
    avatar
    Vito _/)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Vito _/) le Sam 27 Mai 2017 - 22:56

    Viens de jeter un oeil sur ton lien, Flora.
    Encore plus effrayé, du coup, même si je comprends bien les arguments de GG et d'Arthur.
    avatar
    Flora;)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Flora;) le Dim 28 Mai 2017 - 7:03

    Entre l'exploit perso et les hôtels flottants, il y a une belle alternative :  embarquer sur un des nombreux voiliers qui prennent des gens en charter à partir d'Ushuaïa, par exemple :

    http://www.espritequipe.fr


    avatar
    Chacha3

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Chacha3 le Dim 28 Mai 2017 - 9:33

    Il faut de tout pour faire un monde, mais qu'en pensent les Patagons et autres Fuégiens, premiers interressés?
    avatar
    Flora;)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Flora;) le Dim 28 Mai 2017 - 9:58

    Les "Skol" ont leur avis... je le relaie régulièrement ici. Leur dernier billet pointe la différence d'accueil entre les locaux installés depuis toujours, descendants des indigènes, et les nouveaux arrivés, bien plus intéressés par la manne touristique.

    Il faut dire quand même qu'il reste très peu de "résidents" permanents, même si la population augmente dans les villes principales, comme Ushuaïa, résolument tournée vers le tourisme maintenant.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par arthur gordon le Dim 28 Mai 2017 - 12:48

    FLora : Je trouve ça génial la solution du Horn en voilier, comme sur le voiler d'"esprit d'équipe" que tu mets en lien. C'est exactement la solution que je privilégierais. Il n'y a pas photo.

    Mais si je suis vieux et pas en condition physique de le faire je trouve que les petits paquebots sont parfaits pour les petits croutons dont je ferai peut-être partie, pour me promener dans les canaux de la Patagonie jusqu'au Horn à bord d'un petit navire.

    Sinon, l'article intitulé "Le tourisme en plein essor en Antarctique" que cite Flora ne concerne pas les croisières avec les petits navires en Patagonie et au Horn. Là on parle d'autre chose, et il ne faut pas que ça prenne trop d'ampleur ces virées en Antarctique.

    Cela dit, si je me fais l'avocat du diable, il faut relativiser. D'après cet article les chiffres montrent plutôt une stabilité, sur les 10 ans...:
    -2007/2008 : 46.265 personnes
    -2010 : 15.000 passagers  (durcissement de la règlementation pour les navires à passagers)
    - 2016/17 : 44.367 touristes
    - 2017/2018  : 46.385 passagers

     Certes les opérateurs se sont adaptés, en multipliant la construction de petits navires (on parle de " bateaux d’expédition") mais, d'un autre côté la règlementation est sévère et limite le débarquement à 100 passagers. Si c'est un mauvais début, on est d'accord, il ne s'agit donc pas du tout de tourisme de masse. Car, le tourisme de masse, au soleil et dans les eaux chaudes, c'est 24 millions de passagers,  500 paquebots...
    Ce qui est plus inquiétant, en revanche, vous avez raison, c'est le trafic en avion... Mais bon, moi je veux pas aller en Antarctique. Juste aux Kerguelen, Crozet, Amsterdam avec le Marion Dufresne Very Happy
    avatar
    NUNKY

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par NUNKY le Dim 28 Mai 2017 - 23:13

    Tout le monde ne peut pas aller au cap Horn, ni escalader l'Everest ou faire je ne sais quel exploit.
    Et alors! Il n'est pas interdit de rêver devant ces grands défis et ceux qui les réalisent.
    Lisez ou relisez SI PRES DU CAP HORN de Loick Fougeron, ça fait froid dans le dos et nous fait
    apprécier encore plus nos navigations peinardes. Quel dommage de déflorer ces zones sauvages
    à grands coups de cargos ou d'avions et donc de pollution. Il me semble qu'il y a des choses que l'on
    devrait s'interdire.
    avatar
    Flora;)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Flora;) le Lun 29 Mai 2017 - 8:43

    S'interdire, bien d'accord ! 
    Mais nous ne sommes pas tous du même moule, n'est-ce pas ? c'est heureux d'ailleurs !

    Elle a l'air bien sympa ta photo d'avatar, mais on peut pas l'agrandir !
    avatar
    arthur gordon

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par arthur gordon le Lun 29 Mai 2017 - 19:13

    Nunky et Flora a écrit:"Il me semble qu'il y a des choses que l'on
    devrait s'interdire."
    "Mais nous ne sommes pas tous du même moule, n'est-ce pas ? c'est heureux d'ailleurs !"

    Ca y est,... les voilà qui s'évanouissent à la moindre petite contradiction.
    C'est ça. Et pour commencer je m'interdis de vous dire ce que je pense du ton moralisateur, élitiste et condescendant que vous employez.
    Je pense que je devrais aussi m'interdire de vous demander si ça ne vous a jamais gêné que les hippies des 30 Glorieuses emmerdent les polynésiens dans leurs attols ou les indiens dans leurs villages.
    Je m'interdis, pour finir, de vous dire en quoi le tourisme bien régulé, respectueux de l'environnement, modéré dans les canaux patagons et autour du Horn est plus néfaste que le tourisme en méditerranée que vous pratiquez ?
    avatar
    GG

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par GG le Lun 29 Mai 2017 - 19:50

    Mais cher Môsieur, il est interdit d'interdire Wink
    avatar
    Flora;)

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Flora;) le Lun 29 Mai 2017 - 20:44

    Mais dis donc, qu’est ce qui t’arrive ? C’est quoi ce ton agressif ? 
    Tu as mal compris : « un ton moralisateur, élitiste et condescendant » ??? où ça ?
    Tu nous fais un petit complexe d’infériorité ou quoi ?
    Il me semble que tu apprécies le récit de mes voyages…
    J’ai jamais été touriste, je déteste me déplacer en troupeau, c’est mon choix. 
    Mais je sais bien que d’autres font d’autres choix que je respecte ! on n’est pas tous du même moule, ça n’a rien de péjoratif dans mon esprit.
    J’aime naviguer et voyager, où que ce soit. Et je vois pas pourquoi tu nous associes Nunky et moi dans cette histoire, on n’est pas ensemble, on a pas mal navigué chacun de son côté et on navigue encore, c’est ça qui te défrise ?

    Faudrait revoir ta copie M. le professeur.

    J’attends des excuses.
    avatar
    GG

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par GG le Mar 30 Mai 2017 - 9:27

    Oui, étrange de la part d' Arthur !
    je crois détecter de l'humour au 3,524 ème degré mais j'ai pas pigé.
    Allez, on se calme et on attribue ça aux douleurs cataméniales masculines  Wink 
    avatar
    jpla

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par jpla le Mar 30 Mai 2017 - 23:08

    ... jamais été touriste...

    Moi, si.
    Par exemple.

    Je roule avec le véhicule de ma société tout le lundi par rallier Dinard. Pour aller travailler dans un établissement distant de la boîte.
    C'est pas très dur, c'est de l’autoroute ou de la 4 voies jusqu'à buter sur St Malo.
    C'est un peu long.
    Alors en attendant la fin je regarde un peu par la fenêtre du véhicule pour profiter de la campagne de France.
    Touriste pour autant ?
    Sans doute pas.
    Pas encore.
    Tout juste une sorte d’opportunisme contemplatif.

    Je bosse du mardi au vendredi, le samedi aussi pour que ça avance, ça continue du lundi au jeudi. Le vendredi je rentre.
    JE TRAVAILLE.

    Mais le dimanche du milieu, je vais me faire l'intégrale du Sillon de Talbert à pied le temps d'une basse mer.
    JE SUIS UN TOURISTE.
    Je pense.
    avatar
    jpla

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par jpla le Mar 30 Mai 2017 - 23:31

    Il est sans doute plus intéressant de raisonner en terme d'impact.

    -----

    Je vais faire le Mt Perdu par le Canyon de Niscle.
    C'est une grande course, avec beaucoup de dénivelé, de la longueur, un final technique (ya presque 1 mort par an).
    Du grand sport, de l'engagement, presque une noblesse.
    Avec l'oxygène prélevé in situ, mes poumons, mon cœur, les patates de la veille et les muscles des guibolles.
    Seulement !

    Seulement ?
    Non.
    Pour ça, j'ai fait 1000 bornes avec la bagnole aller retour sur le WE, ou sur 3 ou 4 jours.
    Un pote qui fait le même WE quelques heures de "moto verte" dans les chemin creux alentour claque moins de gaz-oil que moi.
    La moto impacte moins qu'une ascension du Mt Perdu à pied.

    -----

    La semaine passée, on me communique une stat qui donnerait les bateaux de St Malo sortir une moyenne de 3 jours par an.
    Mais allons jusque 8 jours par an.
    À côté de ça.
    Les gros catas qui marchent pas contre le vent, conçus pour la loc sous les tropiques sont occupés et naviguent (un peu) 200 à 300 jours par an.
    Impact modéré parque ce que charge répartie sur un très grand nombre de personnes.
    avatar
    GG

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par GG le Mer 31 Mai 2017 - 8:48

    Pour parler d'un autre domaine, tout le monde est d'accord pour dire que les fruits et  légumes BIO sont cultivés dans le respect de l'environnement ?
    Ces même fruits et légumes bio, cultivé en Pologne, Brésil, sud Espagne, Israël et  importés à grand coup de conteneur sont-ils toujours BIO à votre avis ?
    avatar
    jpla

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par jpla le Jeu 1 Juin 2017 - 11:18

    Selon le WWF, la-moitie-des-vertebres-a-disparu-en-quarante-ans !
    http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/10/27/la-moitie-des-vertebres-a-disparu-en-quarante-ans_5020936_1652692.html

    Si c'est vrai.
    Si Dieu existe.
    Nous sommes tous promis à l'enfer pour l'éternité des éternités.
    avatar
    jpla

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par jpla le Ven 2 Juin 2017 - 10:08

    @jpla a écrit:...l'enfer pour l'éternité des éternités.

    J'ai trouvé une meilleure formulation :
    "L'enfer des enfers pour l'éternité des éternités".
    avatar
    arthur gordon

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par arthur gordon le Ven 2 Juin 2017 - 20:04

    Excellent dessin de Lascar.
    Qui pour lui prendre la glace des mains et la remettre au frigo ?
    avatar
    Chacha3

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par Chacha3 le Ven 2 Juin 2017 - 20:25

    L'éternité c'est long surtout vers la fin...
    avatar
    elpeyo

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par elpeyo le Lun 5 Juin 2017 - 14:30

    J'aime l'inaccessible étoile ; j'aime les pays où je n'irai jamais, peut-être aussi parce que je n'irai jamais.
    Préserver cette distance me permet d'entretenir le rêve. Et si je passais un jours par là-bas, j'aimerais que ce soit un sanctuaire qui reste inaccessible.
    avatar
    GG

    Re: Le cap Horn des touristes...

    Message par GG le Lun 5 Juin 2017 - 21:29

    Oui mais il ne peux pas être inaccessible si tu y es  Shocked

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 20:30