le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Naufrage de la Belle Angèle
Sam 21 Oct 2017 - 12:18 par GG

» Irma
Sam 21 Oct 2017 - 10:20 par jpla

» Django, un autre First 30 en balade
Sam 21 Oct 2017 - 10:01 par jpla

» rencontre du troisième type
Sam 21 Oct 2017 - 9:40 par tribal

» Arome HD, à voir...
Mer 18 Oct 2017 - 19:33 par jpla

» Sortir de La Corogne avec un Lagoon 52
Mer 18 Oct 2017 - 19:05 par Vito _/)

» Une autre femme dans la Golden Globe 2018...
Lun 16 Oct 2017 - 17:40 par kobaya

» Hola
Lun 16 Oct 2017 - 14:54 par GG

» Esquive cyclonique
Dim 15 Oct 2017 - 14:55 par jpla

Petites annonces

    Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Partagez
    avatar
    damdam

    Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 15 Fév 2017 - 10:31

    Bonjour à tous !
    Premier post du nouveau... je commence fort je sais...
    Et bien voila ce n'est pas un mythe, un pigeon se lève chaque matin comme on dit, le plus dur étant de se l'avouer...

    Sur mon Landfall 39 j'ai une serre bauquière qui commence à pourrir et tente d’emmener avec elles barrots et élongis (à terme).  pour le moment 60cm sur tribord et 25cm sur bâbord au niveau des passavant le long du roof sont atteint.

    L'homme de l'art charpentier de marine (numéro 1) préconise un démontage complet de pont et une grosse restauration (le mot est faible), chantier normalement prévu pour septembre et c'est moi qui m'y colle pour tenter de sauver les meubles et de m'en sortir financièrement... j'attends un 'numéro 2' pour un second avis...

    J'aurais eu besoin de liens, de références, de bouquins et pourquoi pas de contact (région 06) en charpenterie de marine et restauration de pont CP (associations, centres de formation, etc).
    j'ai bien chercher sur le net, sans succès... et "rénover et entretenir les bateaux bois" de chasse-marée qui semble être la bible coûte aujourd'hui 300€ d'occasion, je n'ai pas trouvé beaucoup d'autre lien...

    par ailleurs j'ai (j'espère) solutionné toute les fuites et je fait en ce moment sécher aérer le bateau un maximum, 40% d'humidité et 30° à bord (radiateur soufflant) pour éviter toute prolifération, ça a déjà pas mal sécher mais ça ne restaure pas le bois... quel conseils me donneriez vous pour sauver ce qui reste et stabiliser le tout? on m'a parlé d’époxy à l'eau mais j'ai peur d'emprisonner la pourriture et favoriser l'expansion du problème....


    Merci d'avance à tous pour vos conseils et l'aide que vous pourrai m'apporter!

    PS: je joint quelques photos pour que ce soit plus parlant : https://drive.google.com/drive/u/0/folders/0BwalBpRtM6Gwd0hyaVp5SVFkU1E
    avatar
    GG

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par GG le Mer 15 Fév 2017 - 11:33

    Salut Dam,
    tu t'es également inscrit sur Bateaubois, il me semble ?
    Ma réponse est la même, d'abord chercher les infiltrations.
    Par contre n'espère pas sauver ton bois pourri avec des imprégnations époxy, tu ne fera qu'enfermer l'humidité et le résultat sera pire à assez court terme.
    Par contre en effet tu peux remplacer les pièces malades en les scarfants après avoir bien dégagé le bois jusqu'aux parties saines.
    Scarfs bien large sur au moins 10 fois l'épaisseur, collé époxy chargé ça ne bougera pas à condition de ne changer les pièces abîmées que une par une pour ne pas faire bouger la structure du bateau.

    Par contre, j'ai bien peur que ce soit un vaste chantier qui serait plus simple à réaliser bateau au sec, ce qui te permettrait de le bâcher pour mieux intervenir .

    Bon courage  Very Happy

    Ps : relance les gars de bateaubois, il y a de vrais spécialistes, même des charpentiers de marine, mais pas toujours dispo instantanément pour te répondre.
    Tu sais sur beaucoup de forums on n'aime pas trop les gens qui viennent avec des questions et partent avec des réponses.
    Cause un peu, parle de ton bateau, de tes navs', tes projets etc, etc . . .
    Comme cela tu donneras envie aux espécialistes de te répondre
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 15 Fév 2017 - 11:53

    Bonjour GG,
    La gentille Flora m'avait prévenu qu'un certain GG, avertit et sympa parcourait les lignes de ce forum je ne savait pas que c'était le même que bateauxbois...
    C'est effectivement moi qui ai posté, j'ai d'ailleurs suivi vos conseils (aérer, sécher, boucher les fuites) pour sauver les meubles, merci encore...
    et encore merci pour les conseils supplémentaires, ça confirme ce que je pensais de l'epoxy sur du bois non sain :à fuir.
    J'ai bien conscience du chantier qui m'attend et fait justement tout pour m'y préparer au mieux, la place à terre est l'abri sont prévus mais disponible qu'a partir de septembre.
    Reste plus qu'a m'entrainer au scarf Wink quelle essence me conseilleriez vous pour une bauquière ?
    J'ai la 'chance' d'être sur une coque polyester avec les varangues saines, le gréement repris dessus, la bauquière n'est donc là que pour le pont, roof, etc, la structure de la coque ne devrait pas bouger, malgré tout je serai prudent et démonterai et remonterai qu'au fur et à mesure car le mât et son épontille y sont quand même repris. Wink

    Pour ce qui est de causer de mon bateau de mes navs et projets pour relancer et aiguiser la curiosité des experts de chez bateauxbois, je ne demandais que ça (même si je suis pas du genre à m'étendre sur mes projets ) mais c'est que à part 200 pauvre miles dont les 3/4 au moteur, je ne connais que très peu cette coque et le projet initial étant du coup tombé à l'eau...
    Je vais faire de mon mieux Wink

    Merci encore GG :)
    avatar
    GG

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par GG le Mer 15 Fév 2017 - 13:07

    Tu n'as pas à me remercier, je n'ai rien fais  Very Happy
    Pour les essences de bois, le mieux est de remplacer à l'identique, sauf si ce dont des bois gras genre exotique qui ne collent pas bien.
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 15 Fév 2017 - 13:17

    je vais regarder ça, je sais qu'une partie est en Acajou (donc gras) mais au vu du travail de charpenterie baclé pas sûr que les pièces touchées elles le soient...
    avatar
    Flora;)

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Flora;) le Jeu 16 Fév 2017 - 14:15

    Salut Damien

    Tu peux parler de tes précédentes navs, peut-être, tu avais un Tarentelle, si je me souviens bien ?
    C'est lui qui t'a donné envie d'aller plus loin avec un bateau plus grand, pour y vivre et plus tard partir naviguer dans les îles !
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Jeu 16 Fév 2017 - 15:41

    Hello Flora !
    Bon ok je vais me dévoiler un peu, mais rien de bien particulier... Very Happy
    Je suis loin d'être un grand navigateur au compteur de miles long comme le bras et qui écrit bien, j’apprends en lisant les forums et bouquins et en foirant dans la vrai vie.
    Je suis juste obsédé par la mer depuis ma naissance, mes livres d'enfant étaient des encyclopédies marine, j'ai pratiqué l’optimist et la plongée (que je pratique encore chaque semaine)

    puis ai été traumatisé de ne pouvoir avoir des branchies comme dans waterworld ou une maison bulle  sous-marine comme Cousteau mais je m'en suis remis  Laughing

    A mes 20ans je loue en Croatie un sir530 avec un 5chvx, c'est le déclic...
    Sur un an, achat d'un neptune 550 (moteur ) qui tombe en panne en 2 semaine et fini sur cale dans le champ de mes grand parent :
    , puis un RIO 590


    pêche ballade et wakeboard, soyons honnête je me fait rapidement ch*** et comprend que ce qu'il me faut c'est un voilier, que ce qui me plait c'est naviguer en fait la destination m'importe moins que le chemin même si c'est en se 'trainant' à 3 noeuds...

    L'année d'après achat d'un love-love pour apprendre l'habitable,

    du côtier pendant deux ans (de Marseille à Vintimille), des coups de vent, des casses, j'apprends, je me foire (souvent; les hublots ont souvent vu l'eau et le maitre voilier me connait bien...) mais surtout je me régale à passer des semaines à bord (en été). été comme hiver je tire mes bords puis il me vient l'envie du(des) mètres de plus et de la hauteur sous barrot pour aller plus loin, pour vivre en mer, pour voyager, pour faire plus que des ronds dans l'eau... mais sur les 'conseils' des autres, le manque d'exemple dans mon entourage, la peur de l'inconnu, je renonce... je me rabat donc sur un 27 pied.

    Achat du tarentelle,




     refit complet des œuvres vives, re-motorisation, etc.. me voila prêt à partir pour la Corse avec un voilier que je connais de A à Z, un régal bien trop court (j'ai pas autant de vacances que les profs  Very Happy ) qui s'est passé sans encombre mais surtout avec de belles moyennes pour un vieux bateau (Antibes -> La revellata en 24h malgrès une voie d'eau via presse étoupe, une panne de pilote, et une brulure au second degré (ça m'apprendra à vouloir du café quand ça gite )).

     


    Malgré tout toujours ce rêves de vivre à bord et partir en fond de trame... j'y pense ça m'obsède, je me tâte, réfléchit, hésite, et la passion l'emporte sur la raison..
    Tarentelle vendu je cherche mon nouveau canasson, c'est là qu'entre en scène 'Dame de chine'






    un Landfall 39 dessiné par Ron AMY et fabriqué à Taiwan, 12T quille longue, coque canoé, gréé en cotre, aménagement intèrieur atypique avec une belle cabine arrière, bateau qui passe bien la mer ne tape pas, pont censé être 'neuf' bref le bateau qu'il me faut...
    Et me voila aujourd'hui.
    Découverte de mes soucis de barrots et bauquière durant mon refit et vous connaissez la suite.

    Le planning à pris un coup mais le rêve perdure, je continue l'installation de mon chauffage, chauffe eau et autre confort de terrien et si tout se passe bien je serais le mois prochain à temps complet à bord et au mouillage, les voyages lointains eux devront attendre que j'ai reponté cette dame comme il se doit, cela n'empêchera pas d'aller voir à quoi ressemble la Sardaigne cet été Wink

    Ps: et voila un beau roman pour quelqu'un qui veut pas s'épancher...


    Dernière édition par damdam le Jeu 16 Fév 2017 - 20:47, édité 4 fois
    avatar
    Flora;)

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Flora;) le Jeu 16 Fév 2017 - 18:52

    Super ! 
    C'est pas mal déjà pour un jeunot de 27 ans !

    Et tu sais bien faire passer le truc... ça fait du bien de se raconter un peu, n'est-ce pas ?

    sunny
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Jeu 16 Fév 2017 - 19:08

    Flora;) a écrit:Super ! 
    C'est pas mal déjà pour un jeunot de 27 ans !

    Et tu sais bien faire passer le truc... ça fait du bien de se raconter un peu, n'est-ce pas ?

    sunny
    Merci 
    Oui j'avoue
    avatar
    jpla

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par jpla le Jeu 16 Fév 2017 - 20:00

    Hello Dam,
    Tu vas sans doute réussir à nous mettre des photos du/des bateaux.
    Directement dans le post, à la suite de ton texte.
    Que l'on voit les trucs.
    Et bienvenue.
    jpla
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Jeu 16 Fév 2017 - 20:38

    jpla a écrit:Hello Dam,
    Tu vas sans doute réussir à nous mettre des photos du/des bateaux.
    Directement dans le post, à la suite de ton texte.
    Que l'on voit les trucs.
    Et bienvenue.
    jpla
    A votre service Very Happy
    Merci
    avatar
    Flora;)

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Flora;) le Ven 17 Fév 2017 - 7:25

    Aah ! avec les photos, c'est beaucoup plus parlant ! (au message n° 7 au dessus)
    Il est beau ce bateau, ça vaut la peine de te décarcasser...
    Prochaine étape ici : te trouver un avatar...
    sunny

    Pour les photos, il y a plus rapide maintenant en utilisant la barre des taches dans le message :
    - Héberger une image" etc... et en cliquant en dernier sur l'image chargée, elle se met direct là où est ton curseur.
    Je l'ai détaillé quelque part...

    Help les copains, je retrouve pas le message où j'ai remis la nouvelle procédure pour poster les photos... ???

    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Ven 17 Fév 2017 - 9:14

    Flora;) a écrit:Aah ! avec les photos, c'est beaucoup plus parlant ! (au message n° 7 au dessus)
    Il est beau ce bateau, ça vaut la peine de te décarcasser...
    Prochaine étape ici : te trouver un avatar...
    sunny

    Pour les photos, il y a plus rapide maintenant en utilisant la barre des taches dans le message :
    - Héberger une image" etc... et en cliquant en dernier sur l'image chargée, elle se met direct là où est ton curseur.
    Je l'ai détaillé quelque part...

    Help les copains, je retrouve pas le message où j'ai remis la nouvelle procédure pour poster les photos... ???

    Je trouve aussi qu'il vaut le coup... Very Happy
    Avatar : check

    Pour les photos j'ai bien trouvé le post "tuto" mais j'étais enquiquiné par le redimensionnement alors j'ai fait à l'ancienne

    Bon puisque ce post part pour un suivi de restauration/refit, voici les travaux déjà effectué pour ceux que ça intéresse :

    • Solaire. pose de 600w de panneaux solaire souple back contact. Autonomie énergétique atteinte, je peux tenir jusqu'a 3 jours dans le noir et étale toute mes consos, un sterling AtoB a aussi été posé si le solaire ne suffisait pas...

       



    • Pour stocker tout ça, 2x280Ah (oui c'est beaucoup mais je vie à bord) dans un bac à batterie fraichement refait (pas visible sur la photo mais j'ai ajouté des 'barrots' pour que les batteries tiennent même le mât sous l'eau)


           


    • Évidemment pour gérer tout ça le contrôleur de batterie était indispensable, j'ai choisi une marque pas du tout connu : Amperflex. Je ne regrette pas, écran tactile intuitif, nombreuses options, SAV au top (j'ai cramé un écran... neuf renvoyé en moins de 7jours gratuitement), pour le moment seul le solaire et les batteries sont connectés dessus mais bientôt jauge carburant et eau y seront rattachés (ne tenez pas compte des chiffres c'était avant changement de parc batterie et pose de tout les panneaux )


               


    • Puis une fois le plein d'ampère fait je suis passé à l'éclairage, je déteste vivre dans le noir et il n'y avait d'origine que 4 lampes... tout est passé en LED (COB étanche (noyé dans du silicone) ), ajout de ruban Led un peu partout, conso toute lampe allumées en mode Versaille: 15A. voila le résultat :


          


    • Dès que j'ai un moment ou que j'attends des pièces, ou que j'ai pas envie de bricoler... je me restaure un Hublot de coque, il m'en reste au moins 10 à faire (pour être 100% honnête c'est ma douce qui fait revivre la plupart des hublots ^^ ) :
      Avant   Après



    Reste à poser toute la plomberie... Chaudière à eau connecté à des aérothermes, des radiateurs à eau classique et le ballon d'eau chaude... gros boulot en perspective avant le titanesque repontage Laughing
    avatar
    Vito _/)

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Vito _/) le Ven 17 Fév 2017 - 9:50

    Superbe. Bravo et courage à toi !
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Ven 17 Fév 2017 - 9:59

    Vito _/) a écrit:Superbe. Bravo et courage à toi !
    Merci ! il va en falloir Laughing
    avatar
    NUNKY

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par NUNKY le Ven 17 Fév 2017 - 21:06

    Salut l'ami,
    Dans quel port se trouve ce beau bateau (et son équipage) je vais bientôt étrenner un nouveau jeu de voiles,
    bonne occasion pour se rencontrer.
    avatar
    Chacha3

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Chacha3 le Ven 17 Fév 2017 - 21:44

    Salut Damien,
    Ton bateau fleure bon la marine classique.
    Il a l'avantage de t'éviter tout questionnement sur l'usage de ton temps de loisir...
    avatar
    GG

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par GG le Ven 17 Fév 2017 - 22:55

    Moi je trouve que tu as un prénom prédestiné  Very Happy
    Par contre, à voir ton avatar, j'ai peur que tes récents soucis ne t'aient filé la jaunisse . Shocked
    Tu as pensé à consulter ?
    avatar
    Flora;)

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Flora;) le Sam 18 Fév 2017 - 8:49

    Hello tout le monde,
    Je vais pas répondre pour lui, mais comme je suis dans le secret qui n'en est pas un... ils sont en nav ce week-end... il passera par là lundi je suppose.
    avatar
    hans lematoo

    HELLO , HELLO !

    Message par hans lematoo le Sam 18 Fév 2017 - 18:54

    bien le bonjour , me revoila
    pas facile , enfin plus de résine !! mais mais un bras completement hs , reeducation en plus 
    j'esite a vendre le 29 et a prendre un pédalo , vous en penser quoi
    amitie a toutes et tous , hans
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Lun 20 Fév 2017 - 8:38

    .


    Dernière édition par damdam le Lun 20 Fév 2017 - 8:41, édité 1 fois
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Lun 20 Fév 2017 - 8:40

    Chacha3 a écrit:Salut Damien,
    Ton bateau fleure bon la marine classique.
    Il a l'avantage de t'éviter tout questionnement sur l'usage de ton temps de loisir...
     Hello Chacha3 ! n'est ce pas ^^ c'est ce qui ma charmé à l'achat et comme tu dis j'ai maintenant de quoi occuper mon temps libre jusqu'à la fin de mes jours Laughing

    NUNKY a écrit:Salut l'ami,
    Dans quel port se trouve ce beau bateau (et son équipage) je vais bientôt étrenner un nouveau jeu de voiles,
    bonne occasion pour se rencontrer.
    Hello Nunky ! avec grand plaisir ! je suis dans la baie des anges (au sens large ^^ ) entre golf juan et baulieu, en ce moment c'est golf juan mais d'ici quelques semaine Nice ou Villefranche, envoie moi un petit MP quand tu viens user tes voiles dans le coin je paye le café, le rhum ou le whisky tout dépend du client Laughing

    GG a écrit:Moi je trouve que tu as un prénom prédestiné  Very Happy
    Par contre, à voir ton avatar, j'ai peur que tes récents soucis ne t'aient filé la jaunisse . Shocked
    Tu as pensé à consulter ?

    Et j'ai même pas fait exprès !
    Pour les couleurs c'est le soleil nissart ça, puis la photo a du être prise quand j'ai découvert mon soucis de bauquière, j'ai gardé le sourire mais j'ai un peu ri jaune :P

    Flora;) a écrit:Hello tout le monde,
    Je vais pas répondre pour lui, mais comme je suis dans le secret qui n'en est pas un... ils sont en nav ce week-end... il passera par là lundi je suppose.

    Mon secret vendu ! Laughing
    Tu supposais très bien Flora, merci à tous pour vos gentil messages, ce forum est vraiment top !
    Allez pour craner un peu et bien commencer la semaine, je vous laisse une ptite vidéo de deux minutes de Dame de chine remontant au près ce week end (oui je sais les pare battage se range... Cool )

    avatar
    Flora;)

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Flora;) le Mar 21 Fév 2017 - 8:19

    Bien ce petit film... 
    Les pare-bats sur le passavant, c'est pas bien grave, le pire c'est quand on les laisse à poste !

    Vous avez dû recharger un peu les batteries pour affronter à nouveau les soucis d'entretien !
    Dans la mesure du possible, c'est bien de garder toujours le bateau en état de naviguer.

    L'ami Nunky, malgré sa tête dure, te sera certainement de bon conseil...
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mar 21 Fév 2017 - 9:14

    Flora;) a écrit:Bien ce petit film... 
    Les pare-bats sur le passavant, c'est pas bien grave, le pire c'est quand on les laisse à poste !



    Merci Wink Bon ça va alors, mais on va pas se mentir je me suis cassé la gueule pris les pied dedans pour aller prendre un ris, la prochaine ils seront rangés Laughing

    Flora;) a écrit:Vous avez dû recharger un peu les batteries pour affronter à nouveau les soucis d'entretien !
    Dans la mesure du possible, c'est bien de garder toujours le bateau en état de naviguer.

    L'ami Nunky, malgré sa tête dure, te sera certainement de bon conseil...
    Complètement ! maintenant faut se remettre au travail, dernier coup de bride avant le grand saut..
    En règle général j'essaye autant que possible de faire en sorte qu'après chaque modif le bateau puisse repartir en mer... bon la j'attaque chauffage, plomberie et changement ballon d'eau chaude, ça risque d'être plus compliqué....

    J'attends avec plaisir de recevoir les conseils de l'ami Nunky Wink
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Jeu 23 Fév 2017 - 10:10

    hello tout le monde,
    Nouveau problème et donc nouveaux travaux en approche...
    Mon moteur démarre au quart de tour et tourne comme une horloge mais j'ai voulu faire mes vérifs habituelles et j'ai eu la joie de trouver un bon film gluant et marronatre dans mon préfiltre prekor, vous connaissez la suite : bactéries dans le gasoil. évidemment lois de Murphy oblige, j'ai mis 200L de gazoil ce week end pour sortir en mer l'esprit tranquille...

    Procédure (pour le moment j'en suis au "1)" ) :
    1) Changement du filtre prekor et nettoyage (ça pue et c'est pas beau à voir ces petites bébêtes)
    2) Changer toutes les durites jusqu'au moteur arrivée et retour (j'ai remarqué que c'était surtout là que le bio-film se développait).
    3) Changement filtre moteur
    4) Nettoyage crépine pompe à gasoil
    5) Puis viendra le temps de s'occuper de la cuve, indémontable... plusieurs options : à la main via la trappe de visite (30cm de diamètre) en espérant que les cloisons antiroulis ne gêne pas trop, ou via une société de dégazage de cuve à fioul ou gazoil (j'attend leurs devis mais l'un de vous aurait il déjà fait via cette méthode ?)
    6) Traitement curatif au Grotamar 82, puis préventif en continu...

    Questions : pour un nettoyage par mes soins de la cuve, quel produit y mettre pour dilluer et décoller les boues ? j'ai pensé à l'acétone mais dangereux cancérigène et vapeur très explosive... que me conseilleriez vous ?

    Merci d'avance ! bonne semaine à tous
    avatar
    GG

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par GG le Jeu 23 Fév 2017 - 11:23

    Pas très câline, cette Dame de Chine  Shocked
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Jeu 23 Fév 2017 - 11:29

    GG a écrit:Pas très câline, cette Dame de Chine  Shocked
    Je dirai même incommode...

    Faut voir le bon côté en se disant que ça aurait pu causer des problèmes lors d'une manœuvre ou approche de port et que je m'en tire bien
    avatar
    NUNKY

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par NUNKY le Dim 26 Fév 2017 - 22:22

    Un réservoir indémontable sera toujours source d'emmerdes ou de doutes.
    A ta place je le condamnerais et j'en mettrais un autre. Peut-être plus petit car tu manqueras
    sans doute de place. Mais facilement accessible, que tu pourras nettoyer ou sortir du bateau facilement. En outre ce réservoir doit avoir l'âge de ton fier navire...
    Sur NUNKY j'ai un réservoir de 70 l (conso 1 l/h) et selon mes destinations quelques jerrycans en sus, commodes pour compléter le plein avec l'annexe.
    Bon courage.
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mar 28 Fév 2017 - 9:08

    NUNKY a écrit:Un réservoir indémontable sera toujours source d'emmerdes ou de doutes.
    A ta place je le condamnerais et j'en mettrais un autre. Peut-être plus petit car tu manqueras
    sans doute de place. Mais facilement accessible, que tu pourras nettoyer ou sortir du bateau facilement. En outre ce réservoir doit avoir l'âge de ton fier navire...
    Sur NUNKY j'ai un réservoir de 70 l (conso 1 l/h) et selon mes destinations quelques jerrycans en sus, commodes pour compléter le plein avec l'annexe.
    Bon courage.

    Le problème c'est effectivement le manque de place, j'ai un 200l inox tout pourri supplémentaire qui prend une place folle et n'est pas utilisé, je vais peut être essayer de le virer pour mettre un petit plastique, mais je vais quand même faire mon maximum pour sauver le 200L inox encore en état, étant au mouillage l'autonomie et quand même important pour moi, et avec 55cv + chaudière, ma conso n'est pas ridicule non plus :/
    Merci pour les encouragement, je vous posterai le résultat =D

    edit: recu ce jour le devis pour nettoyage de cuve.... 3 zéro devant la virgule... je crois que je vais suivre tes conseil Nunky. Reste à démonter ces réservoir inox insortable et semble t'il stratés pour les remplacer par des plastiques neuf, la pince désincarcération des pompiers (ou équivalent) me serait bien utile dans ce cas la....
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 30 Aoû 2017 - 15:24

    Bonjour à tous !
    Ca faisait des mois (2?) que je n'étais pas venu sur sillage, je dois avouer que c'est parce que soit je naviguais jusqu'au Lavezzi, soit je bricolais (je m'en suis sorti de mes histoires de gazoil, moi même à la main... vla que l'inverseur s'y met maintenant..) soit je passais le temps sur h&o qui n'est plus ce qu'il était sans Flora et bien d'autre (dany, vortex, etc) même si @Che nous y abreuve de son fin humour Wink , alors je reviens, auprès de  vous, vous tenir informés si tant est que vous soyez intéressés.
    Reste que la bauquière n'a pas changée et c'est même aggravé, le devis dit 7m de bauquière et les barrots qui vont avec.. la bataille m'a couté cher (ruiné?) mais les droits et recours face aux vices cachés m'ont donnés raisons, les travaux seront donc pris en charge auprès d'un charpentier marseillais.
    7 à 8 semaine de chantier, que je ne compte pas délaisser, quitte à tout démonter/déponter j'aimerais apprendre à faire moi même, je serais donc stagiaire durant ce chantier du dit charpentier pour peut être à terme en devenir un moi aussi, je vous ferais un suivi avec photo si vous en demander ;-)
    A bientôt (peut être ? ^^ )
    PS: Je convois La dame pas commode le week end du 09/09, si des sillageux(?) sont entre Nice et la Ciotat, j'aimerais bien vous payer un rhum,bière ou eau fraiche pour les plus prude, à bord. Je serais avec un ami qui n'y connait rien et veut tout apprendre du peu que je connais Very Happy
    avatar
    GG

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par GG le Mer 30 Aoû 2017 - 18:26

    Donc suite des tribulations d'un dam de chine en Med  . . . 
    Bon, l'ex proprio met la main à la poche, non sans mal d'après ce que je lis!
    Mais il le fait et c'est une bonne chose, photo du chantier souhaitées pour pouvoir suivre.
    Au fait, il sera sorti de l'eau pour l'opération, je présume ?
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 30 Aoû 2017 - 18:51

    auront elles une fin ? j'espère pas... Laughing
    Oui l'essentiel c'est le résultat, il n'avait guère le choix c'était flagrant mais "honnête" de sa part.
    Pas encore sortie la vieille dame, je l'emmène justement le week-end du 09/09 pour être sortie le 12 au nouveau port de la Ciotat, je joindrais donc les photos du titanesque chantier.
    Ca me ferait plaisir de croiser l'un de vous sur le chemin Wink
    avatar
    arthur gordon

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par arthur gordon le Mer 30 Aoû 2017 - 23:00

    C'est un beau projet ça, devenir charpentier. Oui, on est preneur de photos du chantier. Merci pour l'invit', pourquoi pas faire un saut à la Ciotat ? A suivre...
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Jeu 31 Aoû 2017 - 8:02

    Oui mais comme tu dis c'est un projet... j'ai besoin de tester le métier pour voir si c'est fait pour moi Wink
    Pour le saut à la Ciotat avec plaisir aussi, ma descente est ouverte à tout sillageux qui passera Wink
    avatar
    jpla

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par jpla le Lun 4 Sep 2017 - 18:11

    damdam a écrit:... La Ciotat...

    J'ai vu ça en avant-première :



    Critique :
    http://www.telerama.fr/festival-de-cannes/2017/cannes-2017-l-atelier-de-laurent-cantet-film-noir-pour-une-jeunesse-aveuglee,158320.php

    Par un réalisateur maintenant bien installé.
    Sortira le 11 octobre en salle.
    Je conseille.

    -----

    J'ai vu ça en avant-première :



    Ya quelques idées.
    Mais je me suis fait c...r.
    Je ne conseille pas.

    -----

    Le festival 2017 "Rencontres à la Campagne" :
    http://rencontresalacampagne.org/cinema-audio-visuel-le-festival-_11_0_0.html
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Romuald le Lun 4 Sep 2017 - 21:17

    T'étais à Cannes ? Et tu l'as dit à personne ?
    avatar
    jpla

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par jpla le Lun 4 Sep 2017 - 23:16

    C'était hier PM.
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mar 5 Sep 2017 - 14:30

    Je vais jeter un œil, mais je suis plus genre waterworld Laughing
    avatar
    Thomas de misaine

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Thomas de misaine le Mer 6 Sep 2017 - 13:12

    Bon de la pêche au mérou , tu t'en es remis ?


    Dernière édition par Thomas de misaine le Mer 6 Sep 2017 - 14:49, édité 1 fois
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 6 Sep 2017 - 14:03

    Thomas de misaine a écrit:Bon de la pêche au mérou , tu t'en es remis ?
    Ah ben merde alors ! ça me suis jusqu'ici non toujours pas... ça m'a tellement gonflé que j'essaye d'organiser un truc avec les assos du coin


    Dernière édition par damdam le Mer 6 Sep 2017 - 15:07, édité 1 fois
    avatar
    Thomas de misaine

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Thomas de misaine le Mer 6 Sep 2017 - 14:52

    Tu voudrais pas changer le "ais" de mon post par "es" ....
    J'avais cru le modifier mais la manip a dû louper.
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 6 Sep 2017 - 15:07

    le post est ok mais quand on clique sur citer ton 'erreur' refais surface... je modifie Wink
    PS: fini les mérous je gueule pour les thons maintenant
    avatar
    Thomas de misaine

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par Thomas de misaine le Mer 6 Sep 2017 - 17:44

    Richard Millet avait écrit un roman sur le goût des femmes laides, mais ça n'a peut-être rien à voir ?
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Mer 6 Sep 2017 - 18:08

    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Jeu 14 Sep 2017 - 23:08

    Hello à tous !
    Je tenez à vous tenir informer de mon convoyage pour mon chantier sur la Ciotat, tout ne s'est pas bien passé, pour ceux qui sont sur h&o vous avez pu y lire mes déboires, pour les autres je vous copie/colle le récit

    Un récit en cours et pas fini pour lequel j'espère vous saurez apporter une aide à mes quelques questions dans le dernier paragraphe (oui je porte bien mon pseudo...)
    Bon ben voilà, j'ai eu droit à mon premier appel SNSM, à l'aube aujourd'hui à 6miles de Port-Cros à destination de La Ciotat, panne de pompe de cale (élec & manuel) je pars réparer, rien de bien méchant même si je prend pas mal d'eau par le pont avec la mer et les grains.
    10min après, alors que j'ai la tête au fond, le moteur cale (un d2-55 quand même...) bout dans l'hélice : la drisse de génois, je ne comprends toujours pas comment le nœud est passé par le taquet bloqueur, heureusement cependant qu'il a calé ou j'emportais surement l'étai.
    Je me met sous trinquette et 2 ris, et préviens le CROSS pour un suivi de nav mais ne demande pas d’assistance en se mettant d'accord pour les tenir informés toute les heures.
    Voilà qu'un ris lâche, puis deux, évidemment en affalant j'éclate le lazy bag au passage...
    La mer monte, le vent aussi, j'enfourne et arrache la totalité de ma delphinière (pas l'armature mais le plancher), qui vient se prendre dans le point d'amure de la trinquette, loi de Murphy vous avez dit ?
    Je ne suis plus que sous trinquette que je n'arrive pas à dégager, je laisse tel quel, mais tire des bords carré, impossible de revenir au vent avec ma voile dans cet état et la mer déchainée.
    Point contact CROSS Med, état de la situation : j'ai dérivé de 5miles au sud, plus de moteur, pas de moyen d'assèchement, plus qu'une voile "praticable" : les secours sont déclenchés, il est 4h.
    Arrivé 1h plus tard (un grand MERCI à tout ces hommes, d'une rapidité, efficacité et gentillesse inégalable, face à qui je me sentais bien bête de les avoir fait lever à l'aube, un jour de grand vent pour un voilier...)
    Prise en remorque, vague de face, 7.5 nœuds (j'affale tant bien que mal ma trinquette, vérifie et règle comme demandé la patte d'oie mais ouhaouuu ! j'ai bien fait de garder le harnais, j'ai du décoller d'1.5m...)
    Arrivé à Hyères 3h plus tard, amarré à la station service, signature de la facture de 2760€, et là les ennuis continu : 2h d'apnée mais bague hydrolube poussée dans la chaise d'étambot et coincée par 3cm de drisse restante, je suis bloqué tout comme l'arbre, si vous avez des idées sur comment procéder car la je sèche.
    Soit je vais à la grue de Hyère (comment ?... ) mais sans garantie que l'arbre ne soit pas voilé ou l'inverseur HS.
    Soit je trouve une entreprise de remorquage pour faire mes 30 derniers miles vers mon chantier de la Ciotat ou grue et emplacement sont déjà réservés pour mardi... voila mes questions, si vous avez des contacts ou un idée je prend !
    Merci à tous d'avance.



    aujourd'hui le chantier à la Ciotat est annulé et me suis tapé un convoyage dans le vide (il n'avait en fait jamais été prévu ni réservé une belle arnaque) et ai rapatrié sur Bandol mais en parallèle l'ex-propriétaire m'attaque en justice (j'attends la lettre de mise en demeure expliquant les motifs pour rigoler un bon coup)
    J'ai un expert judiciaire pour m'épauler dans le suivi des travaux mais la question se pose de si je tente de me faire arnaquer une troisième fois ou définitivement en finir et attaquer en justice... bref les joies de la plaisance comme il disent. Là j'ai une bague hydrolube HS (facile à régler) un inverseur à bout (je vais gérer) et une delphinière à reconstruire. je m'ennuierai pas cet hiver.


    tout ça pour vous partager deux petites vidéos, celle quelques heures avant le gros temps et celle du remorquage SNSM une fois le temps calmé, bon visionnage ! ps: oui la trinquette est super mal réglé et faseille, j'ai entre temps changé les passage de drisse et avant que la delphinière ne l'explose dans un enfournage musclé (presque jusqu'a mi-mât) ça marchait bien.
    On a tapés 8.5neouds au près j'étais pas peu fière et au anges Laughing

    Nav sous trinquette :


    Fin du remroquage SNSM:


    Donc tout ça pour dire que si je fait faire les travaux vous pourrez venir me voir au chantier de Bandol ;-) bon vent à vous tous et j'attend avec impatience de vous rencontrer pour parler voile avec des bons Wink
    D'ici mardi je suis en stand by sur Porquerolles, si vous êtes dans le coin n'hésitez pas !
    avatar
    jpla

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par jpla le Ven 15 Sep 2017 - 0:30

    pale
    Ben, déjà, on trouve que ça fait beaucoup pour un seul coup !
    Murphy n'est rien là, c'est plus encore.
    Bon.
    Faut sans doute prendre les sujets les uns après les autres.
    Et réfléchir calmement.

    Ceci dit.
    Sur la vidéo 1, on voit un bateau qui marche.
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Ven 15 Sep 2017 - 0:40

    Oui Murphy à bon dos, je suis juste tombé sur ce qui se fait de pire niveau malhonnêteté... j'ai jusqu'a mardi pour réfléchir à tout avec l'aide de mon avocate et on verra. En attendant ma moitié me rejoins ce week end à porquerolles et on se posera calmement pour prendre notre décision tout en se ressourcant.

    N'est ce pas ;-) coque et gréement sains je les exploite au maximum, mais en cabine c'était le déluge aussi, le puisard se remplissait vite ^^ reste que niveau comportement marin sous voile ce bateau est génial :-)
    avatar
    jpla

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par jpla le Ven 15 Sep 2017 - 0:58

    Je comprends bien ça.
    J'ai eu à connaître un bateau supposé être moderne et fourni en équipements où... plus rien de rien ne marchait.
    À une exception toutefois.
    Le gréement, les voiles, où tout allait bien !
    Donc camping nautique, compris soupe froide, durant un certain nombre de jours.
    Et navigation.

    Alors, si c'était bien quand même, avec tous les soucis, alors faut trouver des solutions pour échapper à tout ça.
    Et continuer, peut-être.
    avatar
    damdam

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par damdam le Ven 15 Sep 2017 - 1:10

    Les soucis sont surtout du à la bauquière, barrots, élongis et inverseur, ca devait être pris en charge et réalisé par un charpentier compétent (sauf linverseur) en fait il n'a pas tant l'air de l'être et semble vouloir bacler... donc si je les fait réaliser je vais faire suivre ca de très près expert à l'appuie.

    Quand au confort moderne il n'y en avait pas ou tout était en panne... j'ai tout installé/changé moi même et de ce côté la tout roule maintenant (sauf la pompe qui a fait des siennes mais cest réglé). Les voiles ne sont plus neuve non plus il y aura des frais mais ca cest la vie d'un bateau.

    Je dois dire qu'on l'aime notre bateau et on s'y sent bien tout autant qu'on en est fier mais après presque un an maintenant de procédure et beaucoup de temps et d'argent investit on aimeraient bien en voir le bout, on pensaient y être mais ce revirement de dernière minute change un peu les perspectives...

    Qui vivra verra, si on devait sen séparer ce serait dur mais ce ne serait que pour repartir au plus vite sur l'eau, et si on le garde et que tout est bien fait alors on pourra continuer notre projet et mon rêve :)
    avatar
    jpla

    Re: Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve

    Message par jpla le Dim 17 Sep 2017 - 20:44

    Le bateau gagnait de l'eau à fond de cale.
    Et il perdait dans le vent au point que vous en appeliez à la SNSM pour un remorquage.
    Regardons un peu.
    Côté gréement et voilure.

    Lorsque tu en est réduit à renoncer, il n'y a que la trinquette qui marche.
    Mais elle est insuffisante, bords carrés, bords qui culent.

    1 - Je ne suis pas certain de comprendre ce qu'il y a tout à l'avant.
    Mais dois-je rappeler ici qu'un génois enroulé dans la brise reste à la fois un poids mort dans les hauts et qu'il représente un fardage significatif au point de gréver gravement la performance du bateau contre le vent.
    Je sais.
    La plupart des gens trouvent tous les avantages possibles au génois de temps moyen gréé sur enrouleur.
    Mais j'ai toujours pensé qu'un génois de temps moyen devrait être dé-gréé dans la brise.
    Le prix qu'il y a à payer pour le garder en place est trop lourd.
    Mais personne ne veut me comprendre.
    Ou me croire.

    2 - Je vois une sorte de bimini permanent à l'arrière.
    Lorsque vous en route cool, dans la première vidéo.
    Lorsque vous êtes remorqués, dans la deuxième vidéo...





    Damdam.
    Dès qu'il y a un peu de gîte, le fardage d'un tel appendice est GIGANTESQUE dans le vent fort.
    À remiser le bimini.
    Je crois.
    Sûr.
    Un tel truc revient à faire croitre les superstructures du bateau.
    Et placer un monocoque dans des conditions similaires à celles des gros catas de croisière qui ne sont pas capables de gagner au près à plus de 20 nœuds de vent moyen.

      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 5:55