le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Confection lazy bag
Aujourd'hui à 0:45 par GG

» Le cap Horn des touristes...
Hier à 22:20 par arthur gordon

» retour à la Grande Bleue...
Hier à 21:10 par sylv1

» Rassemblement Trident et autres papi qui font de la résistance 2017
Jeu 25 Mai 2017 - 20:31 par Flora;)

» LIBERTAIRE, une vie de famille "autrement"... sur un Damien II
Jeu 25 Mai 2017 - 9:10 par Flora;)

» Des Cabanes Fleuries????
Mar 23 Mai 2017 - 22:29 par Vito _/)

» Une plateforme et une appli pour les observations en mer
Dim 21 Mai 2017 - 22:33 par arthur gordon

» Journée SNSM Marseillan
Dim 21 Mai 2017 - 18:48 par GG

» La survie expliquée aux enfants...
Sam 13 Mai 2017 - 23:50 par elpeyo

Petites annonces

    Les montagnes russes... espagnoles

    Partagez
    avatar
    kobaya

    Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Mar 20 Sep 2016 - 9:15

    Parti d'Atlantique, "Kobaya" a fait tremper sa coque en Méditerranée (via le Canal du Midi), et se trouve maintenant au sec pour l'hiver à l'entrée de l'Aude*, après deux mois passés aux Baléares.


    Je ne parlerai pas de la navigation, mais des prix d'escales pratiqués en Espagne. Ca peut toujours servir à ceux qui veulent croiser dans ces eaux.


    Remâté à Agde, ma première escale espagnole fut Estartit, où la nuit me fut facturée 45 euros ! Etant habitué à + ou - 20/25 euros pour mon 8 mètres, j'ai trouvé la note salée. Shocked


    Le port suivant fut San Feliu de Guixols (toujours sur la Costa Brava), d'où j'ai traversé sur Majorque. La nuit à... 68 euros !! (auparavant il était possible de mouiller dans le port, un avertissement d'interdiction en grosses lettres sur le môle s'avère dissuasif)



    Au retour des Baléares, je joignis San Antonio ( côte W d'Ibiza ), à Gandia, sur la Péninsule. Très bon accueil au Club Nautico, piscine à disposition, sanitaires impeccables, pour 18 euros !  


    Mais la palme revient sans conteste au port de Burriana. Là aussi on pouvait jeter l'ancre pour la nuit dans le port, mais la "marina nueva" occupe maintenant le terrain. A la capitainerie, on me demande pour la nuit la somme faramineuse de... 8 euros !! Je pense avoir mal compris, mais le mariñero confirme : "Si señor, ocho metros, ocho euros..."" drunken   Une escale à retenir !  Cool





    * [où j'ai eu le plaisir d'avoir la visite de Pierre, Christophe et son épouse, et de faire leur connaissance.. ]




    avatar
    filou30

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par filou30 le Mar 20 Sep 2016 - 11:05

    Salut Kobaya,

    Toujours intéressant de savoir qu'il y a financièrement parlant des ports à éviter et d'autres à inscrire sur la liste des escales potentielles.

    Peut être pourrais tu rajouter celles des Baléares en tous cas bienvenue sur la mare nostrom renommée par moi la capricieuse.
    avatar
    kobaya

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Mar 20 Sep 2016 - 12:34

    En ce qui concerne les Baléares, je n'y ai pratiqué que des mouillages, allant épisodiquement dans certains ports que pour refaire de l'eau ou du gasoil.


    A MAJORQUE, une vaste zone de mouillages sur bouées a été installée devant la ville de Pollensa au NE de l'île. Mais, intéressant à savoir, il est toujours possible de mouiller gratuitement sur ancre juste en face le port Cool 


    Ailleurs partout ont été mises en place des bouées de baignade, parfois loin du rivage, ce qui oblige à mouiller long.


    [Joint un petit article que j'avais écrit voici quelques années, qui peut éventuellement servir, mais dont certaines indications sont surement devenues caduques]


    http://cataguybahia.blogspot.fr/2005/10/majorque-sans-marinas.html



    Je n'ai pas fait d'escales à MINORQUE.
     

    A IBIZA (ville), la Cala Talamanca, pratique pour débarquement très près des marinas, est une zone de mouillage sur bouées. Il est cependant possible d'y mouiller sur ancre (court à cause de l'évitage) le temps d'un ravitaillement rapide (supérette juste à côté)


    A Sant Antoni de Portmany sur la côte W de l'île, prise de bouée ou mouillage sur ancre sont également possible. Fonds herbeux de mauvaise tenue, sauf au sud de la baie où l'on trouve quelques plaques de sable. (Réservé à ceux qui ne sont pas allergiques au son des discothèques et autres karaokés  Rolling Eyes )



    FORMENTERA offre une vaste zone de mouillage sur ancre entre le port de la Sabina et l'ïle d'Espalmador (Cette dernière est maintenant une zone à bouées payantes et obligatoires). Abritée des vents d'Est dominants, mais relativement houleuse (passage de ferries et de nombreux yachts à moteur). [photo].




    avatar
    jpla

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par jpla le Mar 20 Sep 2016 - 16:07

    Tu nous as beaucoup manqué, kobaya.
    Mais tu ne pouvais évidemment pas faire à la fois un si bel inventaire et nous dire de temps en temps que tu es toujours vivant !
    avatar
    GG

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par GG le Mar 20 Sep 2016 - 17:01

    C'est vrai, certains marins ont besoin de faire des phrases, d' autres naviguent.
    Merci pour ce pur compte rendu de bonheur maritime.

    Au fait chez nous, sur la vrai mer, j'ai fais Molène, Sein et Ouessant ( notre triangle des Bermudes à nous)  sans bourse délier pour les mouillages sauvages toujours permis.
    C'est une volonté des communes et de l'argent qui du coup tombe dans l'escarcelle des commerçants Îliens, tout le monde s'y retrouve  
    avatar
    Flora;)

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par Flora;) le Mar 20 Sep 2016 - 18:27

    @ kobaya,
    Je regrette qu'on se soit loupés... quand tu m'as appelée je n'étais pas disponible pour je ne sais plus quelle raison ! Partie remise, je ne suis pas bien loin des Cabanes !
    sunny
    avatar
    kobaya

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Mar 20 Sep 2016 - 18:48

    @Flora;) a écrit:@ kobaya,
    Je regrette qu'on se soit loupés... quand tu m'as appelée je n'étais pas disponible pour je ne sais plus quelle raison ! Partie remise, je ne suis pas bien loin des Cabanes !
    sunny
    Je passerai voir mon cher bateau en début d'année prochaine. On aura peut-être l'occasion de se voir à ce moment là ?
    avatar
    kobaya

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Mar 20 Sep 2016 - 18:54

    @GG a écrit:

    Au fait chez nous, sur la vrai mer
     

    avatar
    kobaya

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Mar 20 Sep 2016 - 18:56

    @jpla a écrit:
     
    avatar
    elpeyo

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par elpeyo le Mar 27 Sep 2016 - 9:25

    Merci Kobata pour tes retour de navigation et d'escales.

    Tu sais que tu peux appeler : je vais de temps en temps au Cabanes. Vu ton canote hier : il n'a pas bronché d'un pouce Wink  

    Le Samouraï est remonté hier du ponton d'accueil vers l'ancienne place de Calicot Jack, le bleu Challenger de Christopher et H2Zoo.

    avatar
    sylv1

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par sylv1 le Mar 27 Sep 2016 - 10:33

    @ Kobaya, merci: Si un jour, on agrandit encore le rayon de navigations...

    @ Peyo: Super!
    Tu as une place!!! Et qui plus est, on est presque voisins Wink
    @ tous les deux: je ne sais pas quand, mais au plaisir sur place
    avatar
    kobaya

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Mar 27 Sep 2016 - 22:21

    @elpeyo a écrit:
    Tu sais que tu peux appeler : je vais de temps en temps au Cabanes. Vu ton canote hier : il n'a pas bronché d'un pouce Wink  

    Salut Pierre,

    Merci de ton message. Normalement je vais descendre prochainement en camping-car. Histoire d'aller manger quelques huîtres de Bouzigues, dire bonjour à mon bateau, et ramener de la San Miguel d'Espagne.  Wink

    Je te ferai signe, on pourra peut-être se revoir à l'occasion

    En attendant, je te souhaite (et à Sylvain aussi, que je ne connais pas encore) de chouettes navigations d'arrière-saison
    avatar
    jpla

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par jpla le Mer 28 Sep 2016 - 11:02

    Des huîtres ?
    De la San Miguel ?
    S'il vous plaît, prévenez tout le monde !
    avatar
    kobaya

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Mer 28 Sep 2016 - 12:30

    c'est plus un camping-car qu'il me faut, c'est un 38 tonnes ! Shocked
    avatar
    sylv1

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par sylv1 le Jeu 29 Sep 2016 - 11:29

    @kobaya a écrit:
    Merci Kobaya,
     J'avoue ne pas trop savoir quand, pour le moment ...
    avatar
    Vito _/)

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par Vito _/) le Jeu 29 Sep 2016 - 19:02

    @kobaya a écrit:
    Le port suivant fut San Feliu de Guixols (toujours sur la Costa Brava), d'où j'ai traversé sur Majorque. La nuit à... 68 euros !! (auparavant il était possible de mouiller dans le port, un avertissement d'interdiction en grosses lettres sur le môle s'avère dissuasif)

    Chalut,

    Pour me mettre en stand-by avant de traverser sur les Baléares, je mouillais devant la plage de Palamos, côté Est, près de la ville. 
    Bon abri sauf par SW, commerces si nécessité de compléter l'avitaillement, carburant au port tout proche.
    Attention, éviter la marina de Palamos Levante, tarifs à faire fuir...
    avatar
    NUNKY

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par NUNKY le Jeu 29 Sep 2016 - 21:35

    Baléares:
    Pensez à appeler les ports sur le canal 8, vous aurez accès aux ports municipaux plus abordables 
    que les marinas qui vous répondent sur le canal 9.
    Il existe une plaquette très bien faite remise gracieusement dans ces ports.
    Je ferai une copie pour qui la veut.
    Hors saison, pas de bouées sous la pointe de la Avenzada. A Fornells il y des places pour mouiller 
    au sud des bouées payantes, d'ailleurs bien désertées cette année.
    Si vous prenez la peine de réserver une bouée payante obligatoire ,8 euros pour 10m,
    à Cabrera, vous serez au paradis.
    Je suis bien d'accord avec Vito pour Palamos et surtout pour le retour quand le Creus nous attend...
    avatar
    Chacha3

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par Chacha3 le Jeu 29 Sep 2016 - 23:01

    Pour en revenir à des horizons moins lointains, l'un d'entre vous pourrait-il me dire quel est le tirant d'eau admissible pour rentrer dans l'embouchure de l'Aude?
    Qu'ont donné les travaux de dragage?
    avatar
    sylv1

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par sylv1 le Ven 30 Sep 2016 - 8:03

    Mon ancien bloc côtier que j'ai remonté à la maison donne 2m50 en prenant à droite en entrant.
    Il me semble avoir évoqué le sujet avec le Capitaine du port, et après dragage, on était plus proche des trois mètres, mais je ne le garantirai pas.
    N'ayant toujours pas installé mon sondeur et n'ayant qu'un mètre 20 de TE, je me pose moins de questions.
    Il me semble que tu es à au moins 2m50, non?
    Sinon, ils avait dragué aussi le premier port en entrant.... mais à la pelle!
    C'était visiblement très inégal et peu satisfaisant....
    Mais tu ne passes pas de toute façon, de ce côté.
    avatar
    Chacha3

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par Chacha3 le Ven 30 Sep 2016 - 10:55

    Merci,
    En fait c'est 2m80 de TE.
    Il faut donc serrer à droite en entrant.
    Et après l'entrée l'Aude est-elle assez profonde?
    avatar
    sylv1

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par sylv1 le Ven 30 Sep 2016 - 16:18

    Il me semble qu'après c'est bon. mais à confirmer.
    Par contre l'entrée par marin peut faire fluctuer beaucoup le niveau en cas de houle.
    avatar
    GG

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par GG le Sam 1 Oct 2016 - 11:33

    @sylv1 a écrit:
    Sinon, ils avait dragué aussi le premier port en entrant.... mais à la pelle!
    En profitant d'une marée basse ?
    Dis donc, vous ne manquez pas de main d' œuvre chez vous !
    avatar
    sylv1

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par sylv1 le Sam 1 Oct 2016 - 21:19

    Pelle mécanique de chantier Rolling Eyes
    avatar
    kobaya

    Re: Les montagnes russes... espagnoles

    Message par kobaya le Dim 2 Oct 2016 - 13:13

    @Vito _/) a écrit:

    Pour me mettre en stand-by avant de traverser sur les Baléares, je mouillais devant la plage de Palamos, côté Est, près de la ville.

     C''est également ce que j'ai fait au retour des Baléares..

      La date/heure actuelle est Sam 27 Mai 2017 - 8:17