le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Il est là !
Hier à 22:49 par jpla

» Le voyage d'Hiva Oa : retour en Méditerranée ...
Hier à 10:39 par GG

» Suis nouveau
Hier à 9:39 par jpla

» rencontre du troisième type
Ven 17 Nov 2017 - 17:26 par GG

» Nettoyer les champignons sur le pont
Mer 15 Nov 2017 - 8:31 par Thomas de misaine

» Et si ça mettait du temps...
Dim 5 Nov 2017 - 18:08 par sylv1

» calme plat
Mar 31 Oct 2017 - 21:55 par jpla

» guindeau
Lun 30 Oct 2017 - 22:08 par arthur gordon

» A l' heure sans heurts !
Lun 30 Oct 2017 - 21:40 par arthur gordon

Petites annonces

    Bali 4.0 et Gascogne en février

    Partagez
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Jeu 14 Avr 2016 - 23:05

    Oui.
    Tu as un peu raison.

    Cette région est zone de cyclogénèse pour les déps. qui ensuite traversent l'Atlantique Nord vers l'Europe.
    Les choses naissent donc là.
    Mais c'est toute l'année.
    Juste, en début de printemps, c'est souvent un peu plus.

    Le problème, pour ce cas particulier, c'est qu'il est parti pour une traversée de 10 ou 12 jours à travers une région où les choses se développent avec quelques jours de préavis.
    Donc il est parti sans garantie, avec une part de loterie.
    À une époque où il n'y a pas beaucoup de billets gagnants.

    Bon.
    Avec les informations qui sont à sa disposition, face à du dur il verrait venir.
    Et il y a des solutions en se réfugiant sur la côte US en dessous le Cap Hatteras, en faisant route vers les Bermudes, et même en faisant demi-tour vers les Antilles.

    Là, il a choisi d'aller dedans.
    Nous lui demanderons comment c'était et comment s'est comporté ce bateau.
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 18:25

    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Ven 15 Avr 2016 - 19:15

    J'avais loupé ton deuxième message d'hier soir, je n'avais vu que la carte des vents.

    Voilà ils y sont ! 
    Soulagés probablement : 3 jours (au moins) de près quand même... appuyé au moteur ?
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 19:43

    J'ai téléphoné en Amérique !




    J'ai le fin mot de l'histoire.
    Ya un truc en fait, et même deux.
    Tout à l'heure, si vous pouvez patienter.
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 21:58

    L'entrée de la Shesapeake Bay, cartes US, dans SEAiq...

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 22:09

    Au dires répétés de Monsieur Christophe, Le Bali 4.0 n'est pas le pire de tous.
    Il est plutôt léger pour sa longueur (dans cette catégorie), les carènes sont bien dessinées, pas si mal construit, et au portant jusqu'aux Antilles il s'est plutôt bien comporté pour un "petit" de 12 mètres seulement.

    Mais ce n'est pas le meilleur non plus.
    Il n'y a aucun véritable plan anti-dérive.
    Et les superstructures restent une véritable cathédrale comme pour tous les autres.
    Alors près du vent, l'angle de dérive du bateau est ÉNORME.
    Christophe dit au moins 20°.
    Il dit même jusqu'à 30° dans de la mer formée ; mais pour ne pas décourager les lecteurs-acheteurs nous dirons qu'il exagère !

    Même s'il exagère un peu (et il n'est pas certain qu'il exagère), cela ne change rien.
    Gagner contre un vent un peu briseux avec un tel bateau n'est simplement pas possible !
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 22:21

    Alors ?
    Comment il a fait ?
    Pour rentrer dans la Shesapeake Bay contre le vent et dans la brise ?
    Avec un bateau qu'un figariste expérimenté ne saurait pas faire virer de bord moteur sous le vent en avant et moteur au vent en arrière ?

    Je vous reposte la carte de mercredi soir.
    La première publiée ici, le jour de l'alerte...

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 22:23

    Lorsqu'il est à quelques heures de rentrer dans ce Nord-Nord-Est.
    Qui lui promet d'être son Enfer.
    Il y a aussi ça...




    Lorsque attrapé par les premières rafales, dans le Sud-Est d'Hatteras :
         - Le fardage du bateau, les coups de mer, génèrent une dérive de 20° au moins ; laquelle porte le bateau au Sud,
         - Il est dans le plus fort du courant de Gulf Stream, jusqu'à 3 nœuds ; lequel porte le bateau vers le Nord.

    Magique, non ?
    C'est pas de la navigation fine, ça ?


    Dernière édition par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 22:40, édité 1 fois
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Ven 15 Avr 2016 - 22:36

    Ah oui, vent contre le courant du gulf stream, ça a dû être un brin rock&roll, non... pour arriver à la Chesapeake bay ?
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 22:48

    Après 1
    Il se débrouille pour rester le plus longtemps possible dans le flot du Gulf Stream, pour être porté au Nord le plus longtemps possible.
    En fait, ça, il l'a anticipé les jours précédents.
    Il a déjà mis du Nord dans sa route 2 ou 3 jours avant pour être placé là où ça va bien devant Hatteras (faire du Nord, c'était aussi utile à éloigner la côte sous le vent).

    Après 2
    Lorsque après avoir doublé Hatteras il rentre dans la baie, plus de Gulf Stream comme assistant.
    Oui mais.
    Regardez la carte météo de cet après-midi (post 52), le vent est à peine moins pointu proche de la Shesapeake Bay.
    Et comme il a un peu de marge sur la route (il a réussi à se tenir au vent, ou le GS l'a tenu au vent), ben, il peut abattre un peu.
    Ça finit par ne plus être pointu du tout.
    Ça finit au grand-largue !

    Bien conduit, non ?
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 15 Avr 2016 - 22:54

    C'est là tout ce qu'il m'a dit au téléphone tout à l'heure.
    Je ne vous le cache pas.
    Il était assez content ; peut-être même de lui-même.
    Et je crois que ça lui fait plaisir de savoir que nous le suivons.

    Oui, Flora.
    Ça a bougé grave les deux jours.
    Si on est dans un courant de 3 nœuds contre son vent, ben, le vent apparent résultant c'est 3 nœuds de plus.
    À cela s'ajoute le vent apparent propre à l'allure près du vent.
    Et comme tu le dis, vent contre courant génère toujours plus de mer.

    Enfin, Flora, encore un oui.
    Il y avait bien un appui moteur avec celui dans la coque sous le vent.
    C'est un classique pour un cata-cathédrale.
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Sam 16 Avr 2016 - 9:06

    Alors félicitations à lui et un petit bonjour, si ça lui fait plaisir !
    (moi, ça me sort de mes préoccupations très (trop) terre à terre)

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Sam 16 Avr 2016 - 19:03

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Sam 16 Avr 2016 - 19:23

    Et maintenant raconté par le premier témoin :

    "... un petit 25 nœuds de vent, apparent j’entends, pas grand chose donc, de la mer, ça oui, le bateau dérive de 30°, VMG 1,5 nœuds, ça promet. D'autant que cela se confirme, nous allons nous taper, 200 à 250 milles au près dans la brise et dans une mer qui s'annonce formée.
    Alors, passera ? Passera pas ?

    Première chose à faire, les réglages, comme en dériveur, foc bordé à fond, grand voile (2 ou 3 ris), bien bordée, chariot presque entièrement sous le vent et... Et moteur, moteur sous le vent, 1 200 tours, inutile d'aller trop vite, le bateau explose à chaque vague, dérive comme un malade à la sortie, 5 nœuds ça va bien, pilote en mode vent, 40° du vent, nous progressons, lentement, mais nous progressons.

    D'autant plus que nous allons jouer notre Joker.

    Le cap Hatteras, n'est plus très loin, il faut le passer et ensuite encore gagner 100 milles, sans se laisser rabattre contre la côte, le contre bord serait une catastrophe.

    Alors ce joker ?

    Nous montons autant que possible vers le nord, et entre nous et la côte ?
    Mais si vous le connaissez, la douceur de la Bretagne, ses artichauts, les plantes tropicales des jardins des Scilly... le Gulf Stream, évidemment !

    Maintenant, il faut y croire et il se fait désirer, nous montons, cela deviens de plus en plus difficile, à bord ce n'est plus qu'un fracas permanent, plus rien de sec, U Neat est balloté, bringueballé, je suis à 2 doigts de renoncer, mais pour aller où ? Il faut continuer, il faut y croire, ce Gulf Stream, il doit être là, ah... La température de l'eau monte, 19°, 20, 21… 24. Yesss, nous y sommes, oouuuuuff, aspirateur, tapis roulant, une fronde, cap Canaveral. En entrant dans le courant nous faisions tribord à peine 280, nous ne passions pas le Cap Hatteras, alors quant à imaginer atteindre la Chesapeake Bay ! Et là notre bord adonne, adonne, l'ascenseur, du 280 on se retrouve quasiment plein Nord, ça va passer !

    Non attention quand même, encore 2 obstacles.
    La mer, vous pensez bien qu'avec un courant pareil, vent contre courant, 30 nœuds quand même et avec du fetch... Les vagues viennent du fin fond de l'Atlantique, de ses entrailles ? Et bien, le Bali résiste, à chaque vague, grondement sourd, ou choc sec, vibrations interminables, on se demande si ça va tenir, ça tiens.

    Et puis tout a une fin, nous allons en sortir du Gulf Stream, et après, après il restera plus de 100 milles au vent de la côte, bof, bof... Il faut monter. Nous montons, nous montons, mais il faut aussi se décider, ce n'est pas New York notre destination ; allez on y va. Et là c'est encore plus fou.

    La couleur de l'eau passe quasiment instantanément, à peine 3 longueurs de bateau, du bleu des mers du sud à un vert proche de celui que nous connaissons dans les pertuis.
    Une brutale remontée des fonds qui passent de 2 000 à 30 mètres en moins de 15 milles (ça doit faire une belle falaise là dessous non ?) s'accompagne d'une surprenante baisse de température de l'eau, de 24 à ?
    Tenez vous bien de 24 à 11°, 10° un peu plus loin. Il m'a fallu ressortir ma seule paire de chaussette, doubler les polaires, quant au pauvre Nicolas habitué depuis maintenant 10 ans aux tropiques...

    Il nous faut donc affronter le froid, pas prévu, mais bon l'essentiel est là, le vent adonne un peu, ça passe. Encore une journée au près dans la brise, mais nous faisons la route. Au petit matin, le tunnel, le pont, l'entrée de la Cheasapeake..."
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Sam 16 Avr 2016 - 22:05

    Pire que ce que je pensais, alors !
    Etonnante la différence de température de l'eau entre le Gulf Stream et la côte.
    Et encore Bravo pour cette belle nav !

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Sam 16 Avr 2016 - 22:54

    Ça apparaît comme une belle nav, et je le perçois également comme tel, parce que ça se passe sur le fil d'un rasoir par le fait des caractères du bateau.
    Sans la botte secrète, ça ne le faisait pas.

    Avec un Figaro II, personne ne se serait rendu compte de rien.
    Une balade de santé près du vent.
    Et c'est tout.

    Pour la chute des températures de l'eau, brutale au sortir du GS, ben ce sont les restes du courant froid du Labrador lequel se fait sentir jusqu'au Cap Hatteras...

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Dim 17 Avr 2016 - 0:01

    Je vais toutefois jusqu'à voir quelque chose de commun entre un Bali 4.0 et un Figaro II.
    Ou plutôt entre chacun des équipages de ces bateaux.

    Il est parfois des projets qui apparaissent comme parfaitement déraisonnables aux yeux du plus grand nombre. Ces points de vue de l'extérieur ne permettent pas toujours de trancher pour dire s'il y a effectivement déraison ou pas.
    Si Vincent et Adrien sont vraiment capables d’empanner le spi dans la brise, et Christophe et Nicolas de prendre la fronde GS pour doubler Hatteras, si tous conduisent leur affaire en la planifiant, en connaissant les points où ça peut déraper un peu, et s'ils conservent une petite marge pour palier à des éventuels impondérables (jouer en dessous de son niveau), alors, je pense qu'il est raisonnable de lancer de tels projets.

    Je le pense, oui.
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Dim 17 Avr 2016 - 22:06

    J'ai un élément pour illustrer le phénomène dont nous avons parlé.
    C'est une capture d'écran...

    http://i86.servimg.com/u/f86/18/80/15/50/derive10.jpg




    En haut, un peu à gauche, la ville d'Annapolis, l'objectif.
    Plutôt au centre, le WP en cours, c'est l'entrée de la Chesapeake.
    En bas, le Cap Hatteras.

    Le vent fichier moyen est de 20 à 25 nœuds, de Nord-Nord-Est.
    Le bateau est tribord amure et près du vent

    Depuis le bateau, trois lignes/vecteurs à observer ; respectivement :
         - En bleu, la route la plus courte jusqu'au WP,
         - En vert, le cap vrai du bateau,
         - En rouge, la route fond du bateau.

    Généralement, aux allures près du vent, les bateaux à voile présentent une dérive.
    Ils dérivent SOUS LE VENT d'une dizaine de degrés max lorsqu'ils sont bons, jusqu'à 30° lorsque l'on a à faire à un cata sans plan anti-dérive.
    Donc.
    Dans ces cas là, le vecteur rouge représentant la route fond se place SOUS LE VENT, côté gauche lorsque le vent vient de droite.

    Là, le vecteur rouge est AU VENT.
    Cause.
    Le Gulf Stream pousse le bateau sur sa droite, et le pousse fort.
    L'angle entre les lignes verte et rouge, c'est la valeur de cette "dérive à l'envers".
    Et c'est bien avec ça qu'ils sont passés.

    Note.
    Là, nous parlons du Gulf Stream, mais on peu observer des phénomènes similaires en Europe, en Manche par exemple, avec les courants de marée.
    avatar
    GG

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par GG le Dim 17 Avr 2016 - 23:08

    Dis donc, ils ont été sacrément dépalés avec le GS !
    Belle nav' en tout cas, affaire de pro !

    C'est vrai que c'est fréquent par chez nous des courants entre 2 et 4 Nds, voir plus.

    Et dire que c'est ce que j'ai pour sortir de chez moi et de plus je dois tirer des bords dans le chenal, pas toujours simple.
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Lun 18 Avr 2016 - 7:51

    @jpla : c'est bien déconcertant cette "dérive à l'envers" et pourtant... 

    @ GG : c'est plus clair quand on voit le paysage défiler, il me semble ?
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 1 Juil 2016 - 20:20

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Ven 1 Juil 2016 - 20:21

    Et là ?
    Il est où ?

    avatar
    Chacha3

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Chacha3 le Sam 2 Juil 2016 - 9:17

    Une visite à Fidel et Raoul?
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Sam 2 Juil 2016 - 9:19

     Estrecho de Florida... entre les Keys et Cuba, I presume ? quelle destination ?

    @ chacha 3 : on a posté en même temps ! et merci pour les souvenirs de la SNIM 77 !
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Sam 2 Juil 2016 - 21:42

    Oui.
    Vous êtes dans le juste les deux...




    Et ça blinde.
    Il est dans le GS, encore une fois.
    Le data Gulf Stream dans la région pour aujourd'hui...




    Ceci dit.
    C'est contre le vent.
    Ne peut pas tout avoir...

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Sam 2 Juil 2016 - 21:51

    C'est un (vieux) Catana, d'un peu plus de 40 pieds.
    Bout de course après 7 ou 8 ans de service.
    Retour Europe pour refit.
    Et revente.

    Pour l'instant, rien de dur sur la route.
    Direction les Açores en contournant le H par le Nord, façon classique...

    avatar
    Chacha3

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Chacha3 le Dim 3 Juil 2016 - 1:52

    Et alors?
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Dim 3 Juil 2016 - 7:35

    @Chacha3 a écrit:Et alors?

    Ben, il doit surveiller ce qui se passe dans le sud... pour le moment nada, nothing !
    D'après le bulletin de ce matin du  NHC National Hurricane Center de Miami :

    "Tropical cyclone formation is not expected during the next 5 days."


    Wink
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Mer 20 Juil 2016 - 11:07

    Des nouvelles du vieux Catana ?
    Cool
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Jeu 21 Juil 2016 - 1:02

    Il est vieux.
    Il lui a fallu une escale aux Bermudes.
    Où l'on peut se procurer un kilogramme de carottes à 8 US $.
    Là.
    Dans de bonnes conditions de vent, de mer...

    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Jeu 21 Juil 2016 - 6:56

    Ah oui les célèbres carottes des Bermudes... c'est un must !
    Laughing
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Jeu 21 Juil 2016 - 11:34

    Samedi et dimanche.
    Son anticyclone va avoir une drôle de tête !

    avatar
    arthur gordon

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par arthur gordon le Jeu 21 Juil 2016 - 12:08

    Tu as raison de mettre l'accent sur celui-ci : il est circonflexe !
    avatar
    GG

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par GG le Jeu 21 Juil 2016 - 12:37

    C'est un Cata lent s'te barcasse ?
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Dim 24 Juil 2016 - 11:40

    "Le haut de la GV est complètement parti, je n'ai rien entendu, même pas le hurlement de fatigue. Et c'est embêtant, au dessus du 3ème ris, donc même pas possible de naviguer arisé, et à priori irréparable. Une laize est entièrement partie, ça encore ça irait, mais ensuite à la hauteur du renfort du ris, cela s'est découpé verticalement le long du renfort, puis horizontalement juste sous une latte..."

    J'ai envoyé une photo, pour conseil.
    C'est Phil Sharp qui a bricolé ça sur la transat anglaise ce printemps...




    Le fichier pèse 29 ko, ça passe sur son Iridium, il a reçu.
    Mais son tissu est tellement pourri qu'il n'espère pas réussir une telle réparation.
    Donc 1200 NM jusqu'à Horta sous génois seul !
    avatar
    arthur gordon

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par arthur gordon le Dim 24 Juil 2016 - 13:48

     
    On espère que le génois n'est pas du même tonneau...
    Le génois seul peu tracter un bateau si lourd ?
    C'est la poisse, ils sont pas arrivés !
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Dim 24 Juil 2016 - 16:46

    D'après la description des déchirures multiples, "le tissu est complètement pourri"...
    Il doit se mordre les doigts de ne pas l'avoir vu avant le départ !
    Y a plus qu'à espérer avoir assez de gasoil, parce que s'il faut faire du près... 
    En cette saison, c'est plutôt pétole autour des Açores, non ?
    Bon courage à lui et son équipage.
    avatar
    GG

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par GG le Dim 24 Juil 2016 - 20:22

    Pas grand chose à faire,en effet !
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Lun 25 Juil 2016 - 18:21

    Alors qu'ils se succèdent dans le Pacifique Est, avec de graves inondations du côté des îles Hawaï, aucun cyclone à redouter en Atlantique, les spécialistes disent : rien à l'horizon pour les 10 jours à venir !

    Le "vieux" Catana sera arrivé à Horta d'ici là !
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Mar 26 Juil 2016 - 7:33

    @arthur gordon a écrit:Le génois seul peu tracter un bateau si lourd ?

    C'est un Catana 41.
    Construit il n'y a pas si longtemps, un peu moins de dix ans, en une époque où ces bateaux étaient encore conçus pour aller naviguer sur la mer.
    Le bateau à quai aux Bermudes il y a 8 ou 10 jours...




    Remarquez comme la nacelle est "contenue" (sans super-super-structures excessives), notez la présence de vrais dérives pour être efficaces aux allures près du vent (ça n'existe plus les dérives), les coques sont plutôt fines (désormais c'est gros volumes), les moteurs sont des 30 CV (aujourd'hui ce serait 50 mini).
    Bref, le bateau n'est pas si lourd.
    Coque propre, gréement en état avec génois lourd et génois léger biens taillés, toiles teintées en bleu par une simple glycéro délayée 3 fois et passée au rouleau, et avec un équipage qui va bien, un tel bateau marche à 10 nœuds presque tout le temps.

    Sous génois seul, il marche à 5 nœuds depuis 3 ou 4 jours ; 5 nœuds, c'est la vitesse max de quelques neufs qu'il a mis de l'autre côté de la marre ces derniers mois.
    Ce matin à 4h00 UTC, il marchait à 5,94 dans 20 nœuds de vent.

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Mar 26 Juil 2016 - 7:37

    @arthur gordon a écrit:... C'est la poisse...

    C'est poisseux :
    "Le seul truc, c'est qu'il pleut de chez pleuvoir, le bateau est une piscine..."
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Mar 26 Juil 2016 - 8:16

    1000 milles à 5 noeuds... 8 jours ! Au moins ils manqueront pas d'eau potable ! Mais dire que c'est une piscine ? Y a des fuites ?
    avatar
    GG

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par GG le Mar 26 Juil 2016 - 9:03

     toiles teintées en bleu par une simple glycéro délayée 3 fois et passée au rouleau,


    J'ai pas déjà lu ça quelque part, moi ?
    avatar
    lepilori

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par lepilori le Mar 26 Juil 2016 - 14:41

    Chez les frères Ripolin?
    Le suppositoire bleu à la glycérine? au rouleau....
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Mer 27 Juil 2016 - 7:49

    "... on ne vas pas tarder à passer au régime nouilles/riz..."

    -----

    "... ça sent le bouc la dedans, le bouc au Gas Oil. Il faut que j'aille régulièrement dans les moteurs, quand ça remuait, j'en mettait partout. La pompe de cale ne marche pas à tribord dans la cale moteur et à bâbord, le réservoir du liquide de refroidissement est percé, les 2 perdent un peu d'huile, un peu de Gas Oil, ça schlingue !"

    C'est bien connu, les moteurs à explosion à bord des bateaux à voile sont la solution à tout !
    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Sam 30 Juil 2016 - 10:55

    Punition terminée... ou ils y sont encore ?
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Sam 30 Juil 2016 - 18:24



    avatar
    Flora;)

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par Flora;) le Dim 31 Juil 2016 - 8:18

    C'est l'anticyclone de Flores...
    sunny
    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Dim 31 Juil 2016 - 18:31

    À 110 MN de Horta.
    Moteurs à fond.
    Enfin, presque, ya un des deux qui ratatouille !

    L'objectif c'est d'arriver à la voilerie avant la fermeture, lundi après-midi.

    avatar
    jpla

    Re: Bali 4.0 et Gascogne en février

    Message par jpla le Lun 1 Aoû 2016 - 11:18

    @jpla a écrit:... avant la fermeture...


      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 6:39