le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Il est là !
Lun 11 Déc 2017 - 23:50 par jpla

» Le voyage d'Hiva Oa : retour en Méditerranée ...
Lun 11 Déc 2017 - 23:06 par jpla

» Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve
Ven 8 Déc 2017 - 19:59 par Romuald

» Étang de Thau : des bébés hippocampes par centaines dans le port de Mèze
Mer 6 Déc 2017 - 16:31 par kobaya

» Une plateforme et une appli pour les observations en mer
Mar 5 Déc 2017 - 19:43 par GG

» rencontre du troisième type
Dim 3 Déc 2017 - 17:33 par sylv1

» Et la Coupe de l'America, on en parle ?
Ven 1 Déc 2017 - 17:58 par Vito _/)

» Suis nouveau
Ven 24 Nov 2017 - 17:46 par filou30

» Arome HD, à voir...
Jeu 23 Nov 2017 - 20:48 par jpla

Petites annonces

    l'épaisseur de la coque des navires

    Partagez
    avatar
    frtz thz cat

    l'épaisseur de la coque des navires

    Message par frtz thz cat le Jeu 8 Oct 2015 - 9:12

    comme une chaine donc la résistance est celle du maillon le plus faible ,concernant
    l'épaisseur d'une coque de navire c'est la même chose ,
    cela peut être celle d'un tuyau ou de la membrane de la pompe à pied eau de mer exct.....
    donc tout ce qui est situé sous la flottaison .qui connait avec précision la hauteur de la flottaison à l'intérieur de son navire pour pouvoir éviter les syphonages ?
    petite réflexion du matin...
    alain
    avatar
    Flora;)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Flora;) le Jeu 8 Oct 2015 - 9:28

    Sur mon bateau, j'ai été étonnée de constater qu'il n'y a pas de vanne à l'évacuation de l'évier... c'est grave docteur ?
    avatar
    sylv1

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par sylv1 le Jeu 8 Oct 2015 - 9:33

    Moi non plus Flora Wink
    avatar
    frtz thz cat

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par frtz thz cat le Jeu 8 Oct 2015 - 11:38

    donc l'épaisseur de la coque est celle du tuyau ou du passe coque
    mettre une vanne ce n'est pas du luxe soit du 1/4 de tour bronze chromé ou inox ou randex
    alain
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Jeu 8 Oct 2015 - 11:49

    Pour répondre au Shah, une solution est de débrancher provisoirement le raccord haut de ta prise eau de mer du moteur, tu tiens le tuyau vertical évidemment. 
    L'eau va monter ou descendre dans le tuyau jusqu'au niveau exact de la flottaison suivant le principe des vases communicants .
    Tu as ainsi une bonne référence du niveau d'enfoncement de ta coque dans l'eau.
    Un peu comme un niveau sur une cuve à fuel.
    Pour en revenir aux pompes d'eau de mer  A PIED , j'ai toujours trouvé cela d'une extrême dangerosité, en effet tu n'es séparé de l'enfournement complet de ton navire que par l'épaisseur d'une membrane, plus ou moins entretenue Shocked
    Beaucoup de constructeurs amateurs de bateaux extrêmes en alu ou acier n'installent pas de passe coque, mais soudent carrément des tuyaux en métal jusqu'au dessus de la ligne de flottaison.
    Un soucis en moins en cas de rupture de vanne ou frottage plus ou moins volontaire sur un caillou ou autre glaçon. Rolling Eyes
    Pour répondre à Flora, en effet c'est un montage que l'on retrouve sur beaucoup de Baroudeurs.
    Tu t’apercevras vite de remontées d'eau dans l'évier si tu navigues dans la brafougne Bâbord amures.
    Beaucoup de mes copains ont eu ce problème sur leur Baroud'.
    Le mieux est d'installer une vanne avant que tu ne trouve le temps de reprendre des navigations fréquentes sur ta fière monture
    avatar
    Flora;)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Flora;) le Jeu 8 Oct 2015 - 14:31

    Merci à vous deux. 
    J'avais trouvé ça bizarre, auparavant même sur mon plus petit bateau, un Rêve de Mer, il y avait une vanne.
    ça sort au dessus de la flottaison, mais comme tu dis GG, au près quand ça bouge, on doit avoir des remontées dans l'évier qui est tout petit.

    Je vais y mettre une belle Randex, il le vaut bien...
    avatar
    arthur gordon

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par arthur gordon le Jeu 8 Oct 2015 - 21:57

    Si a 50 ans t'as pas une Randex... t'as raté ta vis. Laughing
    avatar
    Flora;)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Flora;) le Jeu 8 Oct 2015 - 22:00

    avatar
    Vito _/)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Vito _/) le Jeu 8 Oct 2015 - 22:50

    C'est comment, déjà, cette belle expression de la marine en bois ?

    " Le bordé, quelques centimètres de chêne entre le matelot et l'éternité... "

    De mémoire, hein, je garantis pas que ce soit pile poil ça... Si je retrouve...
    avatar
    Flora;)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Flora;) le Dim 11 Oct 2015 - 14:58

    @GG a écrit:
    Pour en revenir aux pompes d'eau de mer  A PIED , j'ai toujours trouvé cela d'une extrême dangerosité, en effet tu n'es séparé de l'enfournement complet de ton navire que par l'épaisseur d'une membrane, plus ou moins entretenue Shocked 

    Eh beh moi j'étais complètement passée à côté de ce danger... et pas que moi !
    C'est assez fréquent que l'arrivée d'eau de mer à l'évier se fasse via une Whale classique à pied : c'était comme ça sur les deux bateaux de voyage que j'ai pratiqués, idem sur le Romanée d'une amie, etc... Mais bien sûr avec une vanne entre le passe-coque et la pompe, comme pour les WC !

    Sur le Nonsuch d'Alain, il y a une arrivée d'eau de mer à l'évier avec une pompe manuelle.
    C'est plus sûr, certes, mais c'est pas pratique ! question d'habitude peut-être, on a qu'une main dispo, on peut pas faire couler en continu comme avec une pompe à pied.
    C'est un tel automatisme chez moi d'appuyer sur une pédale pour avoir de l'eau !
    avatar
    tribal

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par tribal le Lun 12 Oct 2015 - 10:52

    Bravo, Mr Gordon, pour la vanne !

    Sur mon bateau, j'ai pas trou dans la coque. Juste un petit hublot ouvrant et la descente bien sûr drunken
    J'aime pas les trous dans les bateaux. Et pis j'aime pas les vannes non plus. Qq jours après avoir vendu mon Karaté, j'apprends par le nouveau proprio que la mise à l'eau s'est mal passée : dès qu'il a touché l'eau, une vanne a lâché; extérieurement elle semblait dans un état parfait mais à l'intérieur dedans, toute bouffée! Heureusement le grutier était encore à proximité et l'histoire s'est bien terminée mais ça refroidit.
    Donc les trous dans la coque, je les ferai peut être, mais involontairement...
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Lun 12 Oct 2015 - 11:30

    Pareil mon cher Tribal, maintenant que j'ai un bateau plus petit, ma première action ( en plus du reste )  sur la carène a été de boucher tout ces orifices.
    J'ai viré l'usine à mazout pour un chtit HB qui correspond mieux à mon style de navs' avec ce petit canot, donc plus de prise eau de mer, j'ai même viré les chiottes marins et remplacé par un chimic' pour préserver l'intégrité de nos beaux lagons Bretonnesques  .
    Même les sondeurs sont collés maintenant sans faire de chtrou-trou.
    Ma carène est lisse comme la ligne de conduite de nos hommes politiques .
    Il est évident que mes solutions extrêmes ne s'appliquent que sur un bateau de cabotage, pas sur un hauturier
    avatar
    frtz thz cat

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par frtz thz cat le Lun 12 Oct 2015 - 14:40

    sur les vannes metalliques quand le bato est à terre on les fait fonctionner et un petit coup de massette latéralement ,si ça casse c'est à changer ...
    alain
    avatar
    arthur gordon

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par arthur gordon le Lun 12 Oct 2015 - 19:15

    Ouh la ! Et le joint d'embase du sail drive ? pale
    Si ça sa trouve le mien à 30 ans...
    Bon, ça doit pas péter facilement quand même.
    avatar
    Flora;)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Flora;) le Lun 12 Oct 2015 - 20:39

    L'embêtant avec les experts, c'est qu'ils te font flipper à l'avance... alors que nous innocents, on s'en remet plus ou moins à notre bonne étoile, n'est-ce pas ?
    Cool
    avatar
    Vito _/)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Vito _/) le Lun 12 Oct 2015 - 21:23

    @arthur gordon a écrit:Ouh la ! Et le joint d'embase du sail drive ? pale
    Si ça sa trouve le mien à 30 ans...
    Bon, ça doit pas péter facilement quand même.

    Volvo dit qu'il faut le remplacer au bout de sept ans.

    Celui de Vito en avait 14 quand j'ai acheté le boat.
    Je l'ai remplacé à 15 ans et franchement, le 'vieux' avait encore très bel aspect, et remplissait parfaitement sa fonction.
    Après, quid de l'assurance en cas de pépin ?
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Mar 13 Oct 2015 - 9:07

    Vito, tu avait un sail drive sur le F30 ?
    C'est assez rare , non ?
    avatar
    tribal

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par tribal le Mar 13 Oct 2015 - 9:26

    "Il est évident que mes solutions extrêmes ne s'appliquent que sur un bateau de cabotage, pas sur un hauturier"
    Of course, GG. C'est un choix de notre part que de passer à plus petit, de ne naviguer que "quand il fait beau" (ce qui est une façon de parler chez nous; disons qu'on ne part pas se promener quand il y a un avis de coup de vent) et surtout de ne pas passer ces jours à préparer ou entretenir le bateau.

    Pour nos 3 premiers jours de balade avec Tribal pursuit, ça nous a pris 10mn pour rejoindre le bateau au mouillage, ranger les fringues et victuailles, et appareiller... L'hivernage, c'est 5 mn pour amener le bateau à la cale (je vais au corps-mort en paddle, c'est moins chiant que l'annexe), et deux heures pour le dématage, le rangement du matos à bord, le rinçage à l'eau douce, le moteur dans la voiture et le transport jusque dans une grange. L'avantage du petit bateau. C'est comme ça que je conçois la plaisance, désormais.
    Mais par rapport à toi, je dois être un extrémiste : on a fait l'impasse sur le chiotte chimique; pas envie de me balader à terre avec le réservoir; donc c'est le seau. Et mon équipière est totalement d'accord avec ça
    avatar
    Vito _/)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Vito _/) le Mar 13 Oct 2015 - 10:52

    @GG a écrit:Vito, tu avait un sail drive sur le F30 ?
    C'est assez rare , non ?

    Oui, j'imagine qu'un First 30 avec saildrive ce doit être assez rare.

    Mais là, je ne parlais pas de Taranis, mon ex-30, mais de Vito, le Dufour 32 Classic qui lui a succédé.

    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Mar 13 Oct 2015 - 12:16

    Pour Tribal :
    J'ai également une petite femme très tolérante, elle accepterait de manger son pâté de Mataf à même la boite même avec les doigts  et de boire son coup de pinard au goulot si les nécessités l'imposent.
    Mais pour le seau . . . . ça a été un NIET  définitif et sans appel !
    Et vu que je l'aime et  qu'elle continue de naviguer avec moi   . . .  Very Happy

    Pour Vito :
    je comprends mieux, parce qu'avec la forme arrière du F30, ça ne doit pas être simple
    avatar
    arthur gordon

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par arthur gordon le Mar 13 Oct 2015 - 21:37

    Sur mon Challenger, le chiotte a été supprimé, donc trous bouchés : c'est toujours ça de pris sur l'ennemi.
    D'accord avec Tribal. Après avoir utilisé dans un premier temps le chimique et vue la galère à vider dans les zones à campingcar surchargées et la pollution chimique inhérente, on est passé au seau sec : y a pas plus simple et pratique, et sans odeurs (pouah l'odeur des produits pour les chimique !).
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Mer 14 Oct 2015 - 7:36

    Il faut relativiser.
    C'est vrai que sur la Med, les chimiques c'est pas top à cause des remontées d'odeurs.
    Il faut dire que chez vous il fait facilement 30°
    Chez nous quand il fait 25° on se plaint de la chaleur !
    Et à cette température pas de remontée d'odeurs  Very Happy
    Et vu que je n'ai pas l'intention de descendre chez vous avec mon canot, tout va bien  Cool
    avatar
    tribal

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par tribal le Mer 14 Oct 2015 - 8:35

    mon équipière était définitivement contre et moi je me voyais mal trimballer le bac plein dans l'annexe avec tout le bazar habituel d'après navigation.
    On a donc un magnifique pot de chambre (enfin, magnifique, disons autant que faire se peut). Seul inconvénient, je suis un peu tête en l'air et si je le confond avec le seau du bord qui sert à la vaisselle, ça fait toute une histoire!
    Alors sur le seau du bord, y a le nom du bateau, et sur l'autre, 2 jolis idéogrammes :  "K K" d'un côté, et 2 symboles Pi de l'autre...
    avatar
    Flora;)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Flora;) le Mer 14 Oct 2015 - 9:58


    J'en ai connu un (seau) qui avait un gros oeil au fond avec écrit : JE TE VOIS !
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Mer 14 Oct 2015 - 15:04

    Quand je pense aux emme......ment avec les vannes et pompes, quand j'embarquais comme chef de bord, mon premier acte était d'écrire un panneau :

                   QUI BOUCHE, DÉBOUCHE  !    


      Au moins avec mon chimic je n'ai plus ce soucis.
    J'ai un copain à Port Tinduff qui utilisait son chimic avec de l'eau pure, sans produits, comme cela il pouvait vidanger en haute mer.
    Je l'ai perdu de vue, dommage, autrement je lui aurais demandé son retour sur cette pratique 
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Mer 14 Oct 2015 - 15:09

    Par contre, on ne compte plus les anecdotes sur les " vidanges " de seau au vent et les seaux perdus, car même à 5-6 Nds il faut bien tenir le bout quand on puise de l'eau pour le rinçage.

    Allez, 1 partout, balle au centre  Very Happy
    avatar
    arthur gordon

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par arthur gordon le Mer 14 Oct 2015 - 18:22

    Non GG. En nav côtière, on fait son besoin dans le seau comme ceci :
    - mettre un sac poubelle
    - tapisser le fond de PQ, une bonne épaisseur
    - faire ses besoins etc.
    - refermer le sac, éventuellement le mettre dans un autre sac
    - stocker je temps de la nav dans un endroit sec et frais
    - au port, jeter à la poubelle

    Zéro odeur, zéro chimie, simple, discret, pratique.
    avatar
    Flora;)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Flora;) le Mer 14 Oct 2015 - 18:59

    @GG a écrit:Par contre, on ne compte plus les anecdotes sur les " vidanges " de seau au vent et les seaux perdus, car même à 5-6 Nds il faut bien tenir le bout quand on puise de l'eau pour le rinçage.

    Allez, 1 partout, balle au centre  Very Happy

    Mais non, le seau servait essentiellement dans les mouillages encombrés. En navigation, on allait "balconner" derrière la voile d'avant ou carrément sur le balcon arrière si ça remuait trop, en priant l'équipage de regarder ailleurs.

    Moi j'ai connu ça ! On n'en meurt pas... En particulier sur LE Glénan, cotre de 13m, navire amiral de la flotte de l'école, sans moteur, sans chiotte bien sûr. On était 10 à bord, dont 2 nanas seulement.
    Très bon souvenir malgré le mauvais temps quasiment tout au long de la semaine de stage !
    avatar
    Vito _/)

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par Vito _/) le Mer 14 Oct 2015 - 19:24

    @arthur gordon a écrit: zéro chimie

    Ah bah la fabrication du sac poubelle, elle est pas un peu chimie quelque part ? (juste pour pointiller, hein...)
    avatar
    arthur gordon

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par arthur gordon le Mer 14 Oct 2015 - 19:49

    Ouais tu as raison, c'est ce que je me suis dit en écrivant tout à l'heure... Laughing
    avatar
    tribal

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par tribal le Jeu 15 Oct 2015 - 8:43

    ça me semble un peu complexe, Arthur. Le seau c'est qd même le top, à condition de pas se prendre les pieds dans la barre d'écoute qd on va vidanger
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Jeu 15 Oct 2015 - 8:50

    Arthur, remplace les sacs plastic par des feuilles de bananier  Very Happy
    avatar
    frtz thz cat

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par frtz thz cat le Jeu 15 Oct 2015 - 9:22

    dans les oua oua ,j'avais mis un petit carton "ne déposer ici que ce que l'on a mangé la veille "
    et il a disparu ,pourtant il était raide ,ça c'est comme le bottin accroché dans la cabane au fond du jardin ,même la couverture est utilisée ,il y en a je vous jure ...... Shocked
    alain
    avatar
    GG

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par GG le Jeu 15 Oct 2015 - 10:01

    Le mieux c'est " VOICI " et " GALA " ils trouvent la leur vrai utilité
    Heuuuu, la seule ?
    avatar
    tribal

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par tribal le Jeu 15 Oct 2015 - 18:31

    rhâââ.... J'aime pas trop le papier glacé pour cet usage. S'il y a un truc sur lequel nous ne sommes pas prêts à faire des concessions, c'est bien le P.Q. . Et la boisson, et les clopes, et la qualité du couchage... Bon, en fait je retire ce que j'ai dit : pas de concessions! Sauf sur la nature de la cuvette.

    Bon, j'ai était long mais c'était la grosse... concession

    (ouh, bien nulle celle-là)
    avatar
    arthur gordon

    Re: l'épaisseur de la coque des navires

    Message par arthur gordon le Jeu 15 Oct 2015 - 21:55

    Gégé a écrit:Arthur, remplace les sacs plastic par des feuilles de bananier
    Pourquoi pas... Bien roulées et compressées dans les règles de l'art ça pourrait faire un projectile redoutable à balancer sur les navires ennemis. Et même, on pourrait les balancer via un patator (après séchage).

    Est-ce qu'un patator peut percer une coque de navire ? (et voilà, on est revenu sur le sujet initial).

      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 2:34