le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Petites annonces

    Galileo, le retour...

    Partagez
    avatar
    Flora;)

    Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Ven 11 Sep 2015 - 11:30

    Ici

    J'ai hésité pour la rubrique, tellement ça ressemble à une mauvaise blague !

    Mais 2020, ce n'est plus très loin... et ça fera jamais que 20 ans qu'Arianespace y travaille ! Bon je sais c'est facile de critiquer, mais enfin, ça interpelle !
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Ven 11 Sep 2015 - 11:38

    Un article de fond pour savoir comment ce sera mieux que le GPS, quand ça fonctionnera :

    Science et Vie 2014



    Exemple dans la fonction Search & Rescue :

    "La constellation européenne sera capable, pour la première fois, d'envoyer des messages aux naufragés attestant que l'appel à l'aide a été reçu et que les secours sont en route"
    avatar
    Vito _/)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Vito _/) le Ven 11 Sep 2015 - 11:53

    Ouep ! Quand ça fonctionnera...

    Mais descendre la précision à 5 m au lieu de 10, même si j'imagine que pour certaine applications pointues c'est important, pour le vulgum pecus, c'est pas tellement bouleversifiant...
    avatar
    GG

    Re: Galileo, le retour...

    Message par GG le Ven 11 Sep 2015 - 12:23

    Vito, les GPS militaires ainsi que ceux des Géomètres ( entre autres ) travaillent déjà avec une précision au centimètre Very Happy

    Moi je suis à 100% pour Galiléo, tout simplement parce que je me méfie de tout ce qui est Etazunicien, et surtout de leur Aigle impérial.
    N'oublions pas qu'il peuvent à tout moment décider de dégrader le signal GPS sur un pays, une région du monde.
    Ce qu'ils ne se privent pas de faire sur les zones ou ils sont en conflit, armé ou pas.
    Et n'oublions pas non plus que l'économie d'un pays dépend maintenant du GPS.
    Je ne parle pas forcément de nos petits trucs de marins, mais du positionnement des conteners au Havre par exemple, des avions, des transports terrestres et maritimes, des agriculteurs.
    Tout ce petit monde cloué au sol à cause de notre dépendance à un pays " ami " .
    Sans vouloir faire de politique, ce qui n'est pas le but de ce forum, je suis pour notre indépendance, ne serait-ce que pour préserver l'économie de notre pays, au cazou notre " amitié " avec un pays ou un changement de ligne politique ou diplomatique ne foire nos relations.
    Quand à notre utilisation maritime du GPS de plaisancier, pour moi cet instrument n'a jamais été qu'une aide à la navigation, de plus je n'ai encore jamais changé les piles de ma règle Cras 
    avatar
    Vito _/)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Vito _/) le Ven 11 Sep 2015 - 12:47

    Vi, vi, j'entends bien tout ça.

    Mais quid de l'indépendance dont tu parles ? Celle de l'Hexagone ou celle de l'Europe ?

    Plus personne n'est vraiment indépendant, à cette heure...
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Ven 11 Sep 2015 - 13:21

    Moi aussi, pour les mêmes raisons que GG en gros, je serai très contente le jour où Galiléo, qui est européen bien sûr, fonctionnera. 

    Galiléo est un système civil, contrairement au GPS US et à l'équivalent russe, qui sont gérés par les militaires, ça change tout dans l'esprit et le service, je crois !

    Ce qui m'agace c'est que ce soit aussi long et coûteux à mettre au point !
    avatar
    GG

    Re: Galileo, le retour...

    Message par GG le Ven 11 Sep 2015 - 16:22

    "La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" disait Clémenceau, pas le porte avion mais l'homme politique .
    Donc comme Flora je considère qu'il est trop dangereux de dépendre du bon vouloir de quelques militaires de l' Est ou de l'Ouest.
    Et pour répondre à Vito je crois qu'un système Européen c'est mieux qu'un système Français.
    Pour la bonne et simple raison que le coût d'un tel programme serait faramineux pour notre petit pays.
    avatar
    Vito _/)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Vito _/) le Ven 11 Sep 2015 - 17:26

    Voui, Européen.
    C'est bien. Bien sûr !
    Mais c'est vague. Qui en Europe aura la main sur le bint'z ? Et donc, de qui dépendrons nos infos ?
    avatar
    GG

    Re: Galileo, le retour...

    Message par GG le Ven 11 Sep 2015 - 17:47

    Je sais que la Mère Michu, dite Irma la Rousse , tenancière du clandé de la rue du Quai est sur les rangs, mais c'est encore à confirmer.
    Elle cherche des partenaires prêts à donner du liquide 
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Ven 11 Sep 2015 - 20:26

    C'est la Commission européenne qui finance et l'ESA qui pilote. 
    C'est pour ça que ça traîne... la France et l'Allemagne sont à fond pour, les british et les hollandais freinent !

    C'est donc bien l'Europe, je suppose le parlement européen, qui prendra les décisions.
    Va bien falloir y arriver à l'Europe politique, non ?
    avatar
    Vito _/)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Vito _/) le Ven 11 Sep 2015 - 23:32

    C'est pour cela que je posais la question.
    Il n'y a pas une Europe - on peut le regretter - mais des Europes qui avancent plus ou moins bien avec selon les secteurs concernés des pays moteurs et des pays à la traine.
    Faut juste que Galileo fasse l'unanimité, et que son 'pilotage' ne puisse être bloqué par l'un ou l'autre pays de la mosaïque européenne qui demain ou après-demain ne sera plus d'accord...


    avatar
    jpla

    Re: Galileo, le retour...

    Message par jpla le Sam 12 Sep 2015 - 9:35

    Vous n'avez pas encore dit que tout ces systèmes (US, RUS, RPC, EU) seront et sont déjà compatibles entre eux.
    Très généralement.
    Non que leurs promoteurs coopèrent entre eux ; certainement pas.
    Plutôt que les fabricants de puces réceptrices intègrent, déjà, les 4 systèmes inside.
    Dans vos smartphones, ya déjà plusieurs.
    Il n'y a sans doute que les très vieux modèles de GPS marins qui ne supportent que le GPS US.
     
    Indépendance !?
    Système civil !?
    Je n'imagine pas qu'un tel système puisse échapper au pouvoir politique.
    Même en Europe.
     
    Enfin.
    Rappelons qu'il existe mille autres façons de naviguer.
    En côtière, le pilotage a 10 000 ans d'âge et il est toujours à peu près 1000 fois plus précis qu'un GPS grand public.
    Au large, l'estime a ma préférence, et juste derrière les méthodes astros "dégradées", les deux suffisent à toucher terre de façon sûre.
    avatar
    GG

    Re: Galileo, le retour...

    Message par GG le Sam 12 Sep 2015 - 10:07

    Tu sais Vito, il y a des consortiums Européens comme Arianneespace ou Airbus par exemple qui fonctionnent pas trop mal Wink
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Sam 12 Sep 2015 - 10:17

    @jpla a écrit:Vous n'avez pas encore dit que tout ces systèmes (US, RUS, RPC, EU) seront et sont déjà compatibles entre eux.
    Très généralement.

    J'espérais que tu allais le faire...
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Lun 14 Sep 2015 - 8:13

    A mon petit niveau, je suis parfois ahurie de constater que les gens se fient aveuglément aux indications du GPS (en voiture je veux dire, pour arriver chez moi).
    Régulièrement, j'en ai qui m'appellent, "perdus" au milieu des rues minuscules du vieux village.
    Je précise que mon village, 1.000 habitants, est un cul de sac, ma maison se situe à l'entrée, il suffit de prendre la 1ère rue à gauche, puis la 1ère à droite et c'est là ! Et il y a une signalisation très claire avec des panneaux indicateurs...
    Certains restent le nez rivé sur le GPS, à l'écoute de la voix suave de la nana, sans lever la tête !
    J'imagine que c'est pareil sur la mer ?
    avatar
    walkabout

    Re: Galileo, le retour...

    Message par walkabout le Lun 14 Sep 2015 - 13:02

    Pour trouver qu'un GPS a une voie suave faut déjà être sacrément en manque.
    Pour la dépendance au GPS routier, tu as parfaitement raison. J'ai donné à une époque. Je fais de longs trajets seuls et conduire en lisant la carte, c'est moyen. Mais devoir reprogrammer le biniou quand je me retrouve  au passage du Gois à marée haute, ou sur des routes très très secondaires, au prétexte que la machine trouve que c'est plus court en km, c'est moyen aussi.  
    Je me désintoxique en établissant par étape l'itinéraire que je lui refile et je surveille.
    En mer, je navigue avec un copain CMA. Il est aussi précis  qu'un GPS, en plus on rigole bien.  Par contre au niveau consommation, c'est nettement moins économique qu'un paquet de piles.
    Mais bon on ne peut pas tout avoir.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Galileo, le retour...

    Message par arthur gordon le Lun 14 Sep 2015 - 13:49

    J'aime bien préparer à l'avance mes itinéraires en bagnole ou à pied avec cartes et plans. C'est 100% efficace.
      Mais j'utilise aussi de plus en plus gps et autres navigateurs quand j'ai manqué de temps pour préparer. L'autre jour, j'étais à Perpignan pour le boulot et, de la gare vers une adresse en ville, j'ai essayé un guidage piéton.
    Résultat : trop concentré sur mon smartphone je n'ai rien retenu du parcours pour refaire ce trajet, j'ai traversé des avenues sans faire gaffe aux bagnoles et surtout aux bus, et j'ai marché dans une merde de chien...
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Lun 14 Sep 2015 - 16:15

    Aujourd'hui j'attends un couple de randonneurs qui naviguent... avec un âne ! en plus il porte les sacs ! Je vous ferai une tof.

    @ walkabout : c'est quoi un "copain CMA" ?

    @ arthur 
    avatar
    Vito _/)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Vito _/) le Lun 14 Sep 2015 - 16:22

    C'était mieux avant, nan ? Un truc de vieux...



    avatar
    jpla

    Re: Galileo, le retour...

    Message par jpla le Lun 14 Sep 2015 - 18:39

    @Flora;) a écrit:... un "copain CMA" ?

    Peut-être il parle de ça...

    avatar
    jpla

    Re: Galileo, le retour...

    Message par jpla le Lun 14 Sep 2015 - 19:01

    Millau.
    Je suis à St Gorges-de-Luzençon.
    De Millau à St-Georges ya 10 bornes.
    Pour joindre l'un à l'autre, il faut suivre le Tarn et passer SOUS le viaduc de Millau.

    J'attends un collaborateur/prestataire pour le boulot.

    Il a dormi au Mercure/Millau.
    Il lance son GPS pour me rejoindre à St-Georges.
    La machine le fait monter sur le plateau du Lévézou, emmancher l'autoroute A75 direction sud, il traverse la rivière Tarn.
    SUR le viaduc.
    À droite vers St-Rome, et enfin St-Georges.
    Quarante (40) bornes.
    Et en retard au RV...

    avatar
    arthur gordon

    Re: Galileo, le retour...

    Message par arthur gordon le Lun 14 Sep 2015 - 19:18

    Il tergiversait : il voulait peut-être pas vraiment bosser avec toi ?  

    Sinon, sur des GPS hyper sophistiqués et récents on peut choisir les options "itinéraire le plus long" et/ou "itinéraire le moins rapide".
    avatar
    walkabout

    Re: Galileo, le retour...

    Message par walkabout le Lun 14 Sep 2015 - 19:49

    Mon aide à la navigation CMA (chouette, mon apéro!!!) ne fait jamais de détours inutiles, il fonctionne en vocal, et il suffit de lui dire : "bistrot". Rapide, efficace, calcul de la hauteur d'eau au mm, à partir du moment où il y a un pastag proche du quai d'accueil ou du petit mouillage sympa.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Galileo, le retour...

    Message par arthur gordon le Lun 14 Sep 2015 - 20:24

    @walkabout a écrit:calcul de la hauteur d'eau au mm

    Moi j'ai pas besoin qu'une machine me calcule la hauteur d'eau dans mon pastis !
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Lun 14 Sep 2015 - 20:30

    @walkabout a écrit: Mon aide à la navigation CMA (chouette, mon apéro!!!) ne fait jamais de détours inutiles, il fonctionne en vocal, et il suffit de lui dire : "bistrot". Rapide, efficace, calcul de la hauteur d'eau au mm, à partir du moment où il y a un pastag proche du quai d'accueil ou du petit mouillage sympa.

    Un bon marin, quoi !
    drunken
    avatar
    Vito _/)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Vito _/) le Lun 14 Sep 2015 - 20:53

    @arthur gordon a écrit:Il tergiversait : il voulait peut-être pas vraiment bosser avec toi ?  

    Sinon, sur des GPS hyper sophistiqués et récents on peut choisir les options "itinéraire le plus long" et/ou "itinéraire le moins rapide".

    ViaBib propose différents critères de choix, un bon moyen pour visualiser sur la carte, avant le départ, le chemin à parcourir.

    Sur Gougueule Maps, on visualise les deux-trois itinéraires proposés sur la carte avant d'en sélectionner un, et de passer en mode guidage.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Galileo, le retour...

    Message par arthur gordon le Lun 14 Sep 2015 - 22:36

    Pour préparer j'aime bien Viabib ; c'est pas mal oui.
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Mar 15 Sep 2015 - 8:39

    J'utilise "Navionics Webapp" et gougueule maps pratiquement tous les jours pour visualiser, sur mon ordi fixe à la maison.
    avatar
    GG

    Re: Galileo, le retour...

    Message par GG le Mar 15 Sep 2015 - 12:57

    Durant mon ancienne vie professionnelle, avant mon " problème " j'ai fais à peu près 2 500 000 Kms
    et usé une bonne dizaine de bagnoles sur les routes de France et de Navarre .
    Avant l' avènement du GPS j'utilisais des cartes Michelin reliées et j'avais des gros classeurs pleins des plans de ville ou je travaillais.
    Résultat le tout prenait bien la moitié du siège arrière de la wouature, mais il suffisait que j'aille une foi à un endroit pour me souvenir de l'itinéraire, car on visualise mentalement le schéma routier et autoroutier du pays.
    De même pour trouver mes adresses dans le villes, je savais qu'il fallait tourner à droite après la maison jaune ou prendre à gauche après le château d'eau .
    Il était extrêmement rare que je me perde et j'avais toujours une vue en 3 D  de la topo dans ma tête.

    Puis est arrivé le GPS . . .
    Et bien là je me suis mis à écouter la dame qui te dis " dans 200m tournez à gauche " ou " faites demi tour avec prudence " .
    Mais souvent elle me disait aussi " CALCUL EN COURS " et la c'est la panique car évidemment tu es au cœur de la circulation et complètement paumé et coupé d'une vision d'ensemble.
    Résultat j'étais complètement dépendant de cette sacré boite noire et à chaque nouveau passage chez un client il fallait que je redonne les coordonnées au GPS.
    Complètement in-foutu de me souvenir de mes anciens repères et automatismes d'avant.
    C'est pourquoi en mer j'ai décidé de ne pas tomber dans ce piège, car en cas de panne du système, on ne peux pas s'arrêter au bord de la route et demander son chemin au passant qui passe .
    Donc GPS j'en ai un, mais il est la en cas de secours, surtout si le brouillard tombe.
    Et comme dit plus haut, je n'ai encore jamais changé les piles de ma règle Cras
    avatar
    Flora;)

    Re: Galileo, le retour...

    Message par Flora;) le Mar 15 Sep 2015 - 13:05

    @Flora;) a écrit:Aujourd'hui j'attends un couple de randonneurs qui naviguent... avec un âne ! en plus il porte les sacs ! Je vous ferai une tof.



    "Coco", l'âne qui trouve toujours le passage le plus facile, aux dires de ses maîtres !
    Il adore les figues.
    avatar
    GG

    Re: Galileo, le retour...

    Message par GG le Mar 15 Sep 2015 - 13:25

    PFFFFFFF ! ! !
    leur âne, il n' a même pas la moindre prise USB, même pas allume cigare  Shocked
    En tout cas bravo à ces randonneurs qui font l'éloge de la lenteur et de la contemplation , le tout au rythme du bourricot  Wink

      La date/heure actuelle est Ven 26 Mai 2017 - 16:57