le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Et la Coupe de l'America, on en parle ?
Aujourd'hui à 8:33 par GG

» Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve
Dim 17 Sep 2017 - 21:03 par damdam

» Esquive cyclonique
Dim 17 Sep 2017 - 19:56 par jpla

»  " J "
Jeu 14 Sep 2017 - 22:11 par lepilori

» DON, le Romanée d'Izabel Pimentel
Jeu 14 Sep 2017 - 8:50 par GG

» Recherche!
Jeu 14 Sep 2017 - 8:33 par jiceay

» G fait un dessin avec GG et G navigué tout autour de la Bretagne !
Mer 6 Sep 2017 - 20:20 par Vito _/)

» Hola
Mar 5 Sep 2017 - 6:10 par heros de l'amer

» Le cap Horn des touristes...
Lun 4 Sep 2017 - 17:51 par jpla

Petites annonces

    fucking jet-skis

    Partagez
    avatar
    kobaya

    fucking jet-skis

    Message par kobaya le Mer 15 Avr 2015 - 21:54

    Avec la saison qui ne va pas tarder à commencer, je relance un sujet en reprenant un texte que j'avais pondu en d'autres temps et autre lieu.

    Ca doit sans doute rester plus que jamais d'actualité.. hélas !


      
      " Mésaventure hélas connue, et vécue, par beaucoup d'entre nous : une baie, une rade, une anse même, bref, un mouillage où l'on a mis la pioche, heureux d'être là, de jouir du paysage, de l'air marin et d'une tranquillité savourée ... jusqu'au moment où le son d'un frelon solitaire, ou pire d'une escadrille, se fait entendre dans le lointain, se rapproche de plus en plus, et finit par venir envahir la quiétude du lieu. Et que je passe, que je repasse, et que je fais des huits, des boucles et des virages sur l'aile, le tout dans un bruit de 25O cc sur un circuit de cross, avec en prime les bonnes odeurs de gaz brûlés...

       "La mer appartient à tout le monde"... Mais il est dit aussi que la liberté de chacun s'arrête où commence celle des autres. Et justement la liberté des amoureux de la voile et de la nature, c'est celle du plaisir de pouvoir jouir de la paix et la tranquillité d'un mouillage forain, loin des bruits des villes et des ports.
    Alors il suffit d'UN type qui, prenant son pied à faire des pitreries nautiques parmi les bateaux, va emmerder à lui tout seul une zone entière de mouillage.
    Et le pire c'est qu'ils croient que ça amuse, car loin d'aller plus au large, où ils auraient tout loisir de faire le bruit qu'ils veulent, non, c'est tout près qu'il faut s'exhiber !


      Non,  la mer n'est pas un circuit. Je ne parle même pas de la vitesse à laquelle vont certains des jets, ni des accidents qui arrivent de temps en temps ; mais tout simplement des nuisances sonores et olfactives. En bref messieurs les jets-chieurs, vous nous polluez sérieusement la vie.

       Le pire c'est que la vérole se répand un peu partout, et que même dans des coins que l'on pourrait croire préservés, il se trouve des parasites flottants pour venir vous assaillir, tel des essaims motorisés...

       J'ajouterai pour terminer cette ulcération ultime : j'ai démonté plusieurs fois l'été dernier mon petit HB d'annexe, dans l'espoir (vain) de le faire démarrer. J'en ai été quitte pour godiller (mais parfois un hb ça aide contre vent ou courant). Eh bien je n'ai JAMAIS vu un jet-ski tomber en panne !!
    Il n'y a pas de justice. "
    avatar
    Flora;)

    Re: fucking jet-skis

    Message par Flora;) le Mer 15 Avr 2015 - 23:06

    C'est tout... ? suis déçue.
    J'ai cru que tu avais trouvé une parade ! Moi ça me donne des envies de meurtre.

    avatar
    kobaya

    Re: fucking jet-skis

    Message par kobaya le Jeu 16 Avr 2015 - 8:10

    Le soir venu, la meute était amarrée à un ponton, non loin de l'endroit où j'étais mouillé. Plusieurs fois il m'est venu l'idée d'aller subrepticement mettre du sucre dans les réservoirs.. Mais la peur d'être surpris m'a empêché de passer à l'acte.

    Autre nuisance : ce mouillage  était quasiment sur la trajectoire  d'une grosse bite flottante, tirée par un runabout, sur lequel s'entassaient des teutons cramoisis qui poussaient de grands cris, avant d'être tous projetés à l'eau par un virage serré, ce qui les faisait redoubler de braillements ! La bite me passait à ras la poupe plusieurs fois par heure..

    Sans parler d'un olibrius à bord d'un canot de course à volumineux moteur HB, coiffé d'un casque intégral, qui n'avait rien trouvé de mieux que de prendre mon bateau comme marque de parcours et de venir le virer à grand coup de vrombrissements et de gerbes d'écume.

    La première fois j'ai regardé, la deuxième ça m'a énervé, à la troisième j'ai brandi la gaffe en sa direction. Il n'y a pas eu de quatrième..
    avatar
    tribal

    Re: fucking jet-skis

    Message par tribal le Jeu 16 Avr 2015 - 8:38

    ah ça, je dois dire que je me sens un peu privilégié de ce point de vue-là; GG aussi ss doute. Dans nos contrées septentrionnales (c'est comme ça qu'on dit?), la concentration de mobylettes est moindre.
    Bon, dans mon estuaire, il m'arrive de faire la police, mais c'est assez rare.

    Une fois, dans ce qu'on appelle chez moi un "ruet", c'est à dire un cours d'eau qui se remplit à marée haute, on avait tendu des aussières entre les deux rives après le passage vers l'amont de qq jets. Au retour, pendant qu'ils tentaient de passer, on les a bombardé de vase; On est dans notre bon droit. C'est une réserve naturelle interdites aux jets.


    Dernière édition par tribal le Jeu 16 Avr 2015 - 11:52, édité 1 fois
    avatar
    GG

    Re: fucking jet-skis

    Message par GG le Jeu 16 Avr 2015 - 8:41

    Comme je le dis sur chaque forum que je fréquente quand on évoque ce problème.
    Chez nous, une simple ligne flottant en polypro de couleur flashi, genre ligne pour traîner un skieur, de bonne longueur, 50 M minimum que tu laisses flotter au gré du courant à l'arrière de ton bateau.
    Une ch'tite bouée bien visible au bout quand même.
    Bien plus efficace si vous êtes plusieurs bateaux à le faire.
    Vous délimitez ainsi une sorte de " zone de non-droits " pour ces pétrolettes.
    Vous aurez droit à des doigts d'honneur,mais je suppose que vous savez faire des bras d'honneur 
    Ligne à surveiller quand même, ce n'est pas le moment qu'un bateau " normal " en départ ou arrivée se prenne le bout dans l'hélice.
    avatar
    Flora;)

    Re: fucking jet-skis

    Message par Flora;) le Jeu 16 Avr 2015 - 8:55

    Laughing Very Happy @tribal et GG
    avatar
    kobaya

    Re: fucking jet-skis

    Message par kobaya le Jeu 16 Avr 2015 - 9:05

    tribal a écrit: Au retour, pendant qu'ils tentaient de passer, on les a bombardé de vase; On est dans notre bon droit. C'est une réserve naturelle interdites aux jets.
    avatar
    kobaya

    Re: fucking jet-skis

    Message par kobaya le Jeu 16 Avr 2015 - 9:20

    Les exemples que je citais au début se situaient en Méditerranée.

    Mais la côte atlantique n'est guère préservée.


    Ainsi dans un port de plaisance où j'ai séjourné un bon moment au sec, pour cause de réparations sur le bateau, il y avait une vaste cale de mise à l'eau. De nombreux jets y descendaient de leur remorque.


    J'ai ainsi pu déterminer le profil-type du "jet-chieur" : un trentenaire aisé, roulant béème ou gros 4 X 4, décomplexé mode "je fais ce que j'veux et j't'emmerde".


    Le pire était à la sortie d'eau, pour la séance de rinçage du moteur ! Plusieurs jets ensemble qui semblaient faire une compétition sonore à grands coups d'accélérateurs rageurs durant de longues minutes ...
    avatar
    GG

    Re: fucking jet-skis

    Message par GG le Jeu 16 Avr 2015 - 10:07

    Sans compter que ces pseudo séances de rinçage sont aussi absurdes qu'inutiles !
    En effet, le moteur sera froid, le calorstat fermé et donc il ne rincent que la pompe à eau, en aucun cas le bloc moteur.
    et oui, il faut le savoir, mais grosse intelligence et grosse cylindrée ne font pas obligatoirement bon ménage .
    Mais pour le calorstat ne leur dites surtout Pas ! ! ! ! !
    Ils resteraient plus longtemps à faire rugir leurs pétrolettes pour faire chauffer la bourrique.
    avatar
    tribal

    Re: fucking jet-skis

    Message par tribal le Jeu 16 Avr 2015 - 12:08

    ça me rappelle une ancedote. Je pars de la cale de mise à l'eau un dimanche matin tôt (chez nous, la marée de V-E c'est le matin et le soir) avec mon canoë pour remonter la rivière avec le flot. Je suis donc seul avec les grues et les bernaches dans le silence du petit matin; quand surgissent 4 "mobylettes". La rivière est assez étroite et ils me rasent les moustaches. Grrrr.... 

    Je fais demi-tour avec le baissant et évidemment les braillards surgissent dans mon dos. Difficile de savoir à combien ça marche ces engins, mais ils sont pour sûr au-dessus des 20knts.
    Dans la bande, y a un petit traînard, bien 500m derrière le 1er. Pour le rattraper, il pense prendre un raccourci et en fait s'envole sur un herbu qui est à 5cm de la surface.
    Le pilote vole jusque dans une flaque mais l'engin retombe lourdement et explose en miettes.
    J'arrive à sa hauteur, à la vitesse d'un mulet, et me délecte du spectacle.
    Il m'interpelle : "Mes amis ne m'ont pas attendu (en fait ils n'ont rien vu!); pouvez-vous m'aider?"
    "Bien sûr. J'appelerai la gendarmerie dès que j'arriverai, dans 2h environ. Ils vous dresseront un PV et vous enjoindrons à rammaser les miettes de votre merde!"
    Et j'ai repris ma balade....
    avatar
    kobaya

    Re: fucking jet-skis

    Message par kobaya le Jeu 16 Avr 2015 - 12:15

    tribal a écrit:
    "Bien sûr. J'appelerai la gendarmerie dès que j'arriverai, dans 2h environ. Ils vous dresseront un PV et vous enjoindrons à rammaser les miettes de votre merde!"
    Et j'ai repris ma balade....
    excellent !
    avatar
    GG

    Re: fucking jet-skis

    Message par GG le Jeu 16 Avr 2015 - 15:49

    J'aurais peu être rajouté un coup de pagaie sur la tête pour l'enfoncer dans la vase, histoire que les flics-mar le repère plus facilement
    avatar
    kobaya

    Re: fucking jet-skis

    Message par kobaya le Sam 25 Avr 2015 - 15:34

    La camionnette à 1'30 ! 

    avatar
    arthur gordon

    Re: fucking jet-skis

    Message par arthur gordon le Sam 25 Avr 2015 - 21:24

    Y a une porte de la camionnette qui se referme mais l'autre non. Il a eu de la chance de ne pas rester enfermer à l'intérieur : finis, les vroum vroum...

      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 10:36