le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Mots-clés

Derniers sujets

» G fait un dessin avec GG et G navigué tout autour de la Bretagne !
Mar 25 Juil 2017 - 10:24 par jpla

» Arome HD, à voir...
Mar 25 Juil 2017 - 10:18 par jpla

» ???
Dim 23 Juil 2017 - 9:46 par GG

» Comment est votre bateau ?
Jeu 20 Juil 2017 - 21:10 par jean-paul7158

» Tri-thérapie
Mer 12 Juil 2017 - 19:04 par arthur gordon

» Je ne suis pas d'accord !
Sam 8 Juil 2017 - 18:58 par jean-paul7158

» Pour celles qui lisent l'anglais!!!
Sam 8 Juil 2017 - 18:53 par jean-paul7158

» coudre une voile
Jeu 6 Juil 2017 - 21:59 par GG

» Étang de Thau : des bébés hippocampes par centaines dans le port de Mèze
Jeu 6 Juil 2017 - 21:58 par arthur gordon

Petites annonces

    cape, fuite, et autres sujets...

    Partagez
    avatar
    kobaya

    cape, fuite, et autres sujets...

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 10:29

    @ jpla  (suite)
    2 - Il faut à tout prix tenter d'échapper au mauvais temps.
    Principe d'intérêt ou pas ?
    Le mauvais temps c'est celui où l'on ne peut plus tenir la cape, donc.
    Actuellement, le prix, c'est tél. sat., gribs, tablettes et apps. Puis décision de placement sur le plan d'eau (l'océan) par rapport aux systèmes.

    3 - L'association d'un potentiel de vitesse et des moyens d'information/de décision est déterminant.
    C'est un peu vrai ou c'est totalement faux ?
    On s'informe, on décide, et les caractéristiques du bateau permettent d'exécuter la décision.
    Pour ne jamais subir.


    "


    Il est beaucoup question ces dernières années de fuite, non de l'allure de sauvegarde dans le gros temps, mais de la manière de ne pas s'y trouver..

    Ces théories découlent directement des possibilités de vitesse des bateaux de course au large, qu'il s'agisse de monocoques 60' style Vendée-Globe, ou de grands multicoques.

    Et d'autre part des progrès technologiques concernant la météo et des moyens de la capter.

    Alors oui.. Il est vrai que la combinaison des deux permet d'éviter de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment,

    Mais qu'il faut pour cela disposer de ces moyens de réception, mais surtout du bateau adéquat et donc suffisamment rapide pour pouvoir en tirer avantage.

    Ce qui n'est pas du tout le cas de l'immense majorité des plaisanciers.

    Les bateaux s'en rapprochant le plus seraient des multicoques de croisière de taille importante, capables de vitesses moyennes assez élevées. Ils sont peu nombreux.

    Je peux me tromper, mais il me semble illusoire de pouvoir échapper à une dépression annonçée,  en dessous d'une vitesse d'une quinzaine de nœuds, en s'y prenant assez tôt, en en suivant l'évolution, et en sachant choisir le bon côté. Ce qui fait quand même beaucoup de paramètres et d'atouts à mettre dans sa manche..
    avatar
    Flora;)

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par Flora;) le Mar 14 Avr 2015 - 8:31

    @kobaya a écrit:Je peux me tromper, mais il me semble illusoire de pouvoir échapper à une dépression annonçée,  en dessous d'une vitesse d'une quinzaine de nœuds, en s'y prenant assez tôt, en en suivant l'évolution, et en sachant choisir le bon côté. Ce qui fait quand même beaucoup de paramètres et d'atouts à mettre dans sa manche..

    D'autant plus que les prévisions/prédictions ne sont toujours pas des certitudes absolues... même si les météorologues ont fait beaucoup de progrès. Je trouve que cette façon de représenter la prédiction de force de vent par une petite flèche dans un petit carré de mer est en fait trompeuse. On a tendance à croire que si on est dedans, on aura forcément ce qui est indiqué. Je crois pas que ce soit si simple. C'est une indication, une probabilité plus ou moins grande.

    Quitte à me répéter, je continue à croire qu'il faut en premier avoir un bon bateau dans lequel on a confiance et qui serait capable de supporter le pire que l'on puisse rencontrer sur la route prévue. En second,  respecter les saisons de navigation les plus propices au passage "à la voile"... elles sont bien connues et restent valables.

    Pour en revenir à mon histoire de cape avec le Flot 40, nous étions 3 à bord, mon mari et capitaine, mon père qui avait 65 ans à l'époque et moi. Nous avions quitté Antigua fin mai avec un petit alizé d'ESE, qui s'est maintenu qqs jours, nous permettant de faire cap NNE, pas direct sur les Açores, mais on s'y attendait. A peu près à mi-distance, le temps a changé, le baro s'est mis à descendre et le vent à bien forcir du SW. On barrait pas, on avait un Atoms, on se contentait de faire des quarts de veille de 3h chacun. Mon cap'tain d'alors est du genre inquiet et avait du mal à dormir en mer. Ce n'était pas la tempête, on n'avait pas d'anémo pour confirmer, mais ce devait être force 7-8 avec une mer bien formée de l'ordre de 4m, les embruns qui volaient et quelques déferlantes. Nous avions déjà connu pire à l'aller entre le Maroc et Madère. 
    Nous étions sous GV 2 ris et GSE lourd à moitié roulé. Je précise que nous avions un étai largable avec une trinquette ad-hoc, mais ce n'était pas nécessaire de la gréer à ce stade. Nous étions début juin, nous pensions que la dépression était à notre Nord et qu'elle s'éloignait. Nous avions le bulletin météo de RFI tous les jours pour toutes les zones de l'Atlantique Nord.

    Nous aurions pu continuer à faire route, mais le cap'tain était fatigué et nous avons pu bien nous reposer pendant 36 h sans problème, en se contentant de veiller. Je me souviens avoir fait du pain, de bons petits plats et écouté de la musique dans la journée pour détendre l'atmosphère. Dès que le vent a baissé, on a remis en route, le point Satnav nous a montré qu'on avait dérivé de qqs milles dans la bonne direction et on est arrivés le 20 juin à Horta  avec la moitié du réservoir de gasoil, en conjuguant voile et moteur les derniers jours. 
    avatar
    jpla

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par jpla le Mar 14 Avr 2015 - 22:31

    Je ne suis pas sûr.
    Juste persuadé que vous dites n'est plus vrai.

    Nous avons changé de siècle.
    Et de moyens.
    L'autre jour, entre Cabo Finisterre et Lisboa, le vent est monté et descendu jusqu'où il était supposé aller et à l'heure près.
    C'était spectaculaire.
    J'y reviendrai dans le fil Saba.
    En dernier ; c'est la chose à laquelle j'ai accordé le plus d'intérêt de toute la traversée.

    À un point tel que je ne suis même pas certain que tenir un bon bateau soit indispensable pour faire ça.
    Moi aussi je me répète.
    J'ai dit ça dans le fil Esquive.

    -----

    Edit :
    Je préfère les bons bateaux.


    Dernière édition par jpla le Mar 14 Avr 2015 - 23:59, édité 1 fois
    avatar
    kobaya

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par kobaya le Mar 14 Avr 2015 - 23:16

    @jpla a écrit:
    Je préfère les bons bateaux.
    Tout le monde je pense préfère les bons bateaux. Personne n'est masochiste. Mais les critères des uns ne sont pas forcément ceux des autres..


    Aussi pour toi, c'est quoi au juste, un "bon bateau" ?
    avatar
    jpla

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par jpla le Mar 14 Avr 2015 - 23:56

    Monocoque.
    Un bateau long, frégaté, pont sandwich, fardage faible, gréement de brise par défaut, pas de génois de temps moyen sur enrouleur, voiles de petit temps, mouillage en puits à fond de cale, cloisonné, poids centrés jusqu'à l'outrance, pas de cabine dans la pointe, doubles transformables en deux simples pour la mer, pas de fuel à bord (éventuellement).
    Et peut-être quelques autres choses.
    avatar
    Flora;)

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par Flora;) le Mer 15 Avr 2015 - 23:48

    Un bateau de voyage classique, donc, à l'ancienne, si je peux me permettre ! style course-croisière, gréement de côtre marconi peut-être ? Je te croyais plus avantgardiste ? ce que tu dis pourrait correspondre à un bon vieux Swan, mais un grand !
    Pour pouvoir pratiquer l'esquive, il va falloir une certaine longueur de flottaison, je dirais même une longueur certaine !
    Pas de fuel à bord ? tu veux dire sans moteur IB ni HB ? 
    Pas de moteur auxiliaire du tout, j'ai pratiqué ça avec l'Endurance dans la Caraïbe, mais c'était relativement facile parce qu'on n'est pas obligés d'aller au port, dans cette zone, mais on avait une annexe avec un Seagull, puis un Yamaha... 
    Dans beaucoup d'endroits, en Europe déjà, avec un grand bateau sans moteur, ça sera pas facile, voire impossible d'entrer dans un port, non ?
    avatar
    tribal

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par tribal le Jeu 16 Avr 2015 - 8:32

    "Pas de fuel à bord ? tu veux dire sans moteur IB ni HB ?"
    Je pense que JPLA veut dire pas de groupe à bord pour fournir l'électricité nécessaire au micro-onde, eau chaude ss-pression, congélateur, frigo, lave-linge, lave-vaisselle, vidéo, et je ne sais quoi encore....

    Bref, pas besoin d'emporter 2 To de fuel
    avatar
    GG

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par GG le Jeu 16 Avr 2015 - 10:09

    tribal, tu oublies le four à Pizz's  Shocked
    avatar
    tribal

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par tribal le Jeu 16 Avr 2015 - 11:52

    @GG a écrit:tribal, tu oublies le four à Pizz's  Shocked

    Connais pas; à bord on fait des crêpes; des bonnes crêpes normandes, hein, pas de la galette de pôvre.
    avatar
    GG

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par GG le Jeu 16 Avr 2015 - 15:51

    Heuuuuu, des crêpes Normandes, ça existe ?  Shocked
    avatar
    arthur gordon

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par arthur gordon le Jeu 16 Avr 2015 - 19:49

    GG, ne cherche pas des poux à Tribal, c'est une armoire... et il n'est pas commode.
    avatar
    Lagadu

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par Lagadu le Jeu 16 Avr 2015 - 23:17

    @jpla a écrit:Monocoque.
    Un bateau long, frégaté, pont sandwich, fardage faible, gréement de brise par défaut, pas de génois de temps moyen sur enrouleur, voiles de petit temps, mouillage en puits à fond de cale, cloisonné, poids centrés jusqu'à l'outrance, pas de cabine dans la pointe, doubles transformables en deux simples pour la mer, pas de fuel à bord (éventuellement).
    Et peut-être quelques autres choses.

    Pas tous tes critères mais celui-là, tu devrais apprécier :
    http://www.caraibe-yachts.com/fr/occasion.php?id=763&bateau=Outremer+DREAM+52+2002

    avatar
    jpla

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par jpla le Ven 17 Avr 2015 - 0:27

    15 000 kg, c'est vraiment trop.
    J'ai pas donné tous les critères.

    Mais vous vous éloignez du sujet de ce fil !
    avatar
    Vito _/)

    Re: cape, fuite, et autres sujets...

    Message par Vito _/) le Ven 17 Avr 2015 - 5:56

    Normal qu'on dérive, à la cape ! Very Happy

      La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil 2017 - 4:34