le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve
Dim 17 Sep 2017 - 21:03 par damdam

» Esquive cyclonique
Dim 17 Sep 2017 - 19:56 par jpla

»  " J "
Jeu 14 Sep 2017 - 22:11 par lepilori

» DON, le Romanée d'Izabel Pimentel
Jeu 14 Sep 2017 - 8:50 par GG

» Recherche!
Jeu 14 Sep 2017 - 8:33 par jiceay

» Et la Coupe de l'America, on en parle ?
Mar 12 Sep 2017 - 22:27 par arthur gordon

» G fait un dessin avec GG et G navigué tout autour de la Bretagne !
Mer 6 Sep 2017 - 20:20 par Vito _/)

» Hola
Mar 5 Sep 2017 - 6:10 par heros de l'amer

» Le cap Horn des touristes...
Lun 4 Sep 2017 - 17:51 par jpla

Petites annonces

    Tour de France à la Voile 2015

    Partagez
    avatar
    Flora;)

    Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Mer 8 Avr 2015 - 9:58

    Puisqu'il semble que notre forum s'oriente résolument vers le multicoque... il est temps d'évoquer le prochain TFV qui va se courir à bord d'un petit trimaran, le Diam 24 !
     
    " />

    Une trentaine de bateaux inscrits, équipage réduit à 3... et du beau monde, y compris un exclusivement féminin.

    ça devrait plaire... et ça me donne une idée !

    (je vais vous faire ça à la jpla !)

    avatar
    PHIL [WINNIE]

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par PHIL [WINNIE] le Mer 8 Avr 2015 - 10:10

    Ils portent des casques....
    Tttttt.... Idée à creuser...
    Faudrait que je prenne l'habitude de mettre mon casque de vélo à chaque fois que je bricole sur le mien !
    avatar
    GG

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par GG le Mer 8 Avr 2015 - 11:01

    Perso je n'aime pas cette nouvelle image que se donne la plaisance en général, aussi bien Française qu’internationale (América's Cup).
    Elle veut donner à la voile une image jeune de sport de glisse, avec beaucoup plus de Fun, et c'est vrai.

    Mais je crains que la voile ne devienne elle aussi un loisir consommable avec tous les à-cotés néfastes 
    *c'est à dire le côté élitiste ( il faut être d'jeun's) ou au moins encore très souple
    * le fait qu'en tant que sport consommable on passe rapidement à autre chose et les épaves vont s'accumuler
    * la fin inéluctable de l'esprit " voileux " qui faisait de notre passion pas tout à fait des extra-terrestres, mais du moins un peuple à part.
    * la perte totale de la notion de marin avec ses codes, ses avantages ( entraide, fraternité et autres)
    * de plus le côté consommable va rendre inéluctablement payant beaucoup de choses dont nous disposions gratuitement jusqu'à maintenant.
    * le côté sport de masse va faire ressembler l'accès à nos cales de Misalo aux bouchons des tire fesses d'une station de sport d'hiver un jour de wouacances de Février, avec l'intransigeance de certains ( j'ai payé, je suis prioritaire) le m'enfoutisme d'autres,la perte totale de la notion d'entraide maritime ( il a qu'à se dém...... ce gros c.., j'ai loué mon cata pour 3 heures, pas le temps de m'occuper des autres).

    Plus plein d'autres bonnes choses comme la sur fréquentation des meilleurs " spots "
    la taxation systématique de tout ce qui peut être payant ( voir les mouillages payants) et pour cela je connais l'esprit inventif de nos technocrates.
    La fin d'un " esprit "

    C'est vrai je crains de perdre ce dernier vrai espace de liberté.
    c'est vrai aussi je suis un indécrottable C M A

    Par contre et c'est vrai aussi, pourquoi habitant le bord de mer, aurais-je plus de facilités que d'autres à assouvir ma passion  ?

    Le débat est ouvert 
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Mer 8 Avr 2015 - 11:21

    Je serai moins catégorique que toi, GG..

    Il s'agit là d'une course, et qu'elle ait lieu maintenant à bord de multicoques monotypes au lieu de monocoques est dans l'air du temps.

    Et que les équipages soient jeunes et sportifs n'est pas une nouveauté.

    Ca n'a - à mon avis - que peu de rapport avec la plaisance de masse, vis-à-vis de laquelle je partage par contre pas mal de tes conclusions ! Wink
    avatar
    Flora;)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Mer 8 Avr 2015 - 11:58

    Laughing Moi aussi bien sûr !

    Cela dit, Stamm, Riou et Lemonchois ne sont plus des p'tits djeuns depuis longtemps, je crois ?


    http://www.tourvoile.fr/?q=fr/presentation_equipages
    avatar
    Vito _/)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Vito _/) le Mer 8 Avr 2015 - 12:09

    Pluzun, GG.

    T'fasson, dès que le First 30 n'a plus été le bateau du  TdF, c'est parti en vrille. Na !
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Mer 8 Avr 2015 - 12:16

    Flora;) a écrit:

    Cela dit, Stamm, Riou et Lemonchois ne sont plus des p'tits djeuns depuis longtemps, je crois ?



    Je ne pensais pas que des vieux routards de la course au large allaient se mouiller le luc sur des petits tris ! Mais bon...  la jeunesse doit être dans la tête
    avatar
    GG

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par GG le Mer 8 Avr 2015 - 12:22

    Je suis peut être un peu aigri ?
    Normal, mes copains voileux et moi fréquentons plus les "Taverne de la rue du Quai " que les clubs de gyms.
    Et si nous sommes dans notre genre nous aussi des athlètes de hauts niveaux comme cité au dessus, ce n'est que dans le levage de coude.
    Tout ceci avec humour et modération évidemment .

    Perso je ne suis pas grisé par la glisse ni par la vitesse.
    Par contre je m'évertue d'une manière convulsive à faire marcher mon canot le mieux possible.
    Il m'est inconcevable de perdre 1/4 de Nds pour un mauvais réglage.
    Et pourtant comme Flora mon bateau perso est un pêche promenade maintenant.
    Mais mon pêche promenade est le plus rapide des pêche promenade et il est absolument inadmissible que je me fasse fumer par un bateau équivalent.

    J'aime le côté (relativement) lent, harmonieux et doux de la navigation à voile.
    Mon créneau est de me servir des éléments vents et courants que me donne la nature, pas de les agresser ni de les détourner en luttant contre eux, au contraire je compose avec et ils me rendent bien cette harmonie que j'essaie de préserver.
    avatar
    GG

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par GG le Mer 8 Avr 2015 - 12:32

    kobaya a écrit:

    Je ne pensais pas que des vieux routards de la course au large allaient se mouiller le luc sur des petits tris ! Mais bon...  la jeunesse doit être dans la tête
    Normal quand même, ce sont des skippers de métier et ils en vivent.
    Donc normal pour ces athlètes qu'ils changent de monture au grée des différentes épreuves.
    Mais ce n'est pas ma tasse de thé ( pour peu que j'en boive !) 

    @  Vito : c'est vrai que le TDFV c'est arrêté réellement avec la fin du F30, mais . . . . . . MOI . . . . . .je continue  . . . . . à naviguer dessus avec mon copain Christo du Tec'hadenn, et c'est bien .
    Et dans quelques années à nous les Angles aux Normandes, L'Irlande , St Sebastien mais avec un train de Sénateur, et c'est bien  sunny
    avatar
    Flora;)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Mer 8 Avr 2015 - 12:41

    GG a écrit:
    J'aime le côté (relativement) lent, harmonieux et doux de la navigation à voile.


    J'ajouterais : surtout en grande traversée ! 
    On prend le rythme tout doucement, on peut dormir, on fait la cuisine tranquillement, on pêche, on se déplace sur le pont sans souci... (je peux compter sur les doigts d'une main les fois où j'ai mis et attaché un harnais, au cours de plusieurs milliers de milles à mon compteur !)

    Moi j'aime marcher à 4 ou 5 noeuds, au dessus de 6 nds, ça va trop vite pour que j'apprécie !
    avatar
    Flora;)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Mer 8 Avr 2015 - 14:36

    Vito _/) a écrit:Pluzun, GG.

    T'fasson, dès que le First 30 n'a plus été le bateau du  TdF, c'est parti en vrille. Na !

    Et si celui qui vient de faire un TDM venait se raconter lors d'une étape... hein ?

    avatar
    jpla

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par jpla le Jeu 9 Avr 2015 - 0:37

    Cette fois, c'est bien clair.
    Des petits bateaux pas trop cher, transportés sur des camions de spot en spot, chaque fois des triangles à toucher la plage, le public ce sera la foule des touristes/vacanciers pas spécialement initiés aux choses de la mer.
    Des stars sur les bateaux et de grandes teufs à terre le soir.
    Et pourquoi pas une télé pour suivre.
    Un format.




    Rien à voir avec ce que fut le Tour de France à la Voile, avec toute une série de bateaux construits pour lui, une orientation plus hauturière, plus proche de la plaisance de ce temps là.
    Bon.
    J'ai toujours été choqué que l'on pose tout ces bateaux sur des remorques pour passer de l'océan à la mer.
    Cordouan - Cap Béar, ça en eût été une étape, ça !?
    avatar
    jpla

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par jpla le Jeu 9 Avr 2015 - 0:41

    Flora;) a écrit:Moi j'aime marcher à 4 ou 5 noeuds, au dessus de 6 nds, ça va trop vite pour que j'apprécie !

    Vous devriez, Flora;) et GG, réfléchir à faire du Saba 50.
    Objectivement, mesuré, sa vitesse moyenne sur un océan c'est 6 nœuds.
    Parfait, donc.
    avatar
    Flora;)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Jeu 9 Avr 2015 - 8:40

    J'ai "fait" un peu de l'Outremer 45... et je ne m'y suis pas trouvée à mon aise ! Trop haut, trop large, trop tout, c'est comme conduire un camion ! Quant à tous les équipements soi disant indispensables (surtout aux femmes...) qui finissent par tomber en panne et te pourrir la vie à attendre le bon technicien dans des marinas surpeuplées, NON MERCI !
    Wink
    avatar
    Flora;)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Jeu 9 Avr 2015 - 8:48

    jpla a écrit:Cette fois, c'est bien clair.
    Des petits bateaux pas trop cher, transportés sur des camions de spot en spot, chaque fois des triangles à toucher la plage, le public ce sera la foule des touristes/vacanciers pas spécialement initiés aux choses de la mer.

    Ah bon ? tu crois que Roses-Gruissan, ils vont pas le faire par la mer ?
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Jeu 9 Avr 2015 - 9:06

    je plussoie volontiers à ce qui est dit par Flora.

     la vitesse à la voile m'est étrangère. A quoi bon tenter de gratter ne fusse qu'un demi-nœud, au prix de titillages incessants et allant parfois à l'encontre du but recherché, source de prise de tête ?

    Il m'est arrivé de faire quelques régates ou entraînements d'hiver. Je n'aurais jamais sacrifié un jour de croisière à une journée en course. En fait je n'aime pas çà. Tout simplement.

    Si un autre bateau me distance, ou me rattrape, c'est surement qu'il est plus grand, plus long, plus toilé que le mien. Et ça ne me fera pas lever la tête du bouquin que je suis en train de lire, allongé sur un banc du cockpit, le dos calé par un oreiller, la canette à portée de main..

    Ceci dit, chacun navigue bien comme il veut..
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Jeu 9 Avr 2015 - 9:08

    Flora;) a écrit: Quant à tous les équipements soi disant indispensables (surtout aux femmes...) qui finissent par tomber en panne et te pourrir la vie à attendre le bon technicien dans des marinas surpeuplées, NON MERCI !
    Wink
    Le bon sens (marin) même !
    avatar
    GG

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par GG le Jeu 9 Avr 2015 - 9:57

    Flora;) a écrit: Quant à tous les équipements soi disant indispensables (surtout aux femmes...) qui finissent par tomber en panne et te pourrir la vie à attendre le bon technicien dans des marinas surpeuplées, NON MERCI !
    Wink
    D'accord avec Flora, c'est vrai que maintenant on fait partie des "anciens" (je met des guillemets, fô pas déconner quand même) .
    Mais je suis également partisan des bateaux simples, confortables mais simples.
    Pas du tout envie non plus de me pourrir avec de l'électronique indispensable, surtout quand elle est défaillante et qu'elle a réussi insidieusement à se rendre indispensable.
    Je la laisse à sa place dévolue, c'est à dire une AIDE à la navigation.
    Ma règle CRAS n'est pas encore tombée en panne, quoique j'envisage de lui changer la pile dès que je trouve son emplacement drunken
    Pas du tout adepte non plus du tout électrique à part le guindeau sur une unité assez importante ( mon age sans doute).
    Pas concerné non plus par les écrans de télé ultra plat qui sortent d'un meuble en appuyant sur la télécommande, tout cela pour mater Le Grand Bleu en technicolor au lieu de regarder le couché de soleil.
    Je ne ferai jamais confiance absolue dans une pompe vide cale électrique si elle n'est pas doublée d'une bonne pompe mécanique double action à brinquebale accessible du cockpit.
    Pour le confort des Amirautés légitimes ou de passage, je préfère la simplicité d'un chiotte chimique, pas de pompe, pas de manips, pas de bouchage,pas de passe coque.

    Quelques concessions quand même, une vrai douche et l'eau sous pression sur l'évier, doublé d'une pompe eau de mer, œuf corse !

    Et du fait que j'aime être en contradiction avec moi même, c'est vrai que j'aime les bateaux Amel.
    Mais le jour ( peu probable) ou j'en achèterai un, c'est que j'aurai également les moyens de profiter de son formidable SAV mondial.

    Bon avec tout ça on s'éloigne, un peu ?, du TdFV mais je pratique le pourrissage de post comme une seconde nature 
    avatar
    GG

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par GG le Jeu 9 Avr 2015 - 10:37

    Pour ma part, j'avoue aimer tirer sur les ficelles !
    J'aime titiller les réglages et sentir mon canot bien réglé,doux à la barre.
    j'ai toujours l'impression qu'ainsi il est plus heureux et souffre moins.
    J'avoue aussi sur le F30 faire tout mon possible pour gratter des bateaux comme l' Arpège ou l' Attalia entre autres.
    J'avoue éprouver du plaisir à faire un coucou nonchalant à un skipper que je double.
    J'avoue aimer montrer mon tableau arrière.
    Les réglages de voile ne sont pas incessants ni une corvée, mais un moyen de s'occuper en croisière.
    J'avoue encore avoir envie de descendre du canot et lui filer des grands coups de pompe dans le c.l les jours ou pour des raisons obscures je me fait gratter par un bateau qui n'a rien à faire devant moi  
    Mais attention, le tout est bon enfant et sans esprit de gagne à tout prix.
    J'aime tout simplement faire marcher un bateau, même si c'est un Westerly Centaur que j'aime beaucoup aussi, ou mon vieux pêche promenade de 1968 , ou les vieux gréements sur lesquels je navigue.Cool

    Par contre et pour terminer, je ne me sens pas du tout à l'aise sur les luges modernes.
    Certe elles vont vite, mais à quel prix ?
    Tout est tendu à mort et les craquements que l'on entend me font souvent flipper.

    Et surtout profitons qu'en mer la vitesse ne soit pas encore réglementée.
    avatar
    tribal

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par tribal le Jeu 9 Avr 2015 - 14:44

    Alors pour revenir sur le sujet.... Il est clair qu'avec ce nouveau bateau le TdFV va changer de look, avec des régates "inport" comme on dit maintenant, mais peut être tout de même qq étapes "longue distance" le long de la côte?
    J'avais un a priori contre ce Diam; ou plutôt son producteur. Quand j'ai lu les 1ères comm' du chantier qui disait avoir inventé le tri d-boat, ça m'a fait sourir jaune. Le Multi 23 avait qq années d'avance. Mais ce que j'admire, c'est la motivation du chantier :
    - Construction de 3 bateaux avant même la 1ère commande,
    - Tour des plages de Bretagne avec deux bateaux à l'essai et un zod qui fait l'A/R pour transporter les prospects,
    - 1ères régates à 3 bateau mais avec des "grands noms" à bord.
    Bref, ils ont mis les moyens; ou plutôt ils avaient les moyens. 
    Et deux ans plus tard, ils décrochent le TdFV. Chapeau bas....

    Une petite boîte de ma région devrait s'aligner sur le TdFV, cela signifie un Diam dans mon Club; des chances pour que je puisse tester.
    avatar
    jpla

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par jpla le Jeu 9 Avr 2015 - 18:08

    tribal a écrit:... ils ont mis les moyens; ou plutôt ils avaient les moyens. 
    Et deux ans plus tard, ils décrochent le TdFV...

    Les organisateurs TdFV cherchaient de la dynamique.
    Ils ont peut-être trouvé.

    -----

    Je ne résiste pas à répondre aux défenseurs de la lenteur.
    Pour changer de mouillage avant le soir à Tortola, 6 nœuds c'est très bien. Dans une légère brise, sous genak, 2 nœuds en silence sur un miroir c'est une ivresse. Remonter l'Odet au louvoyage contre le courant, 1 nœud sur le fond c'est rêvé.

    Au large, je ne le vois pas pareil.
    Entre l'inconfort d'un bateau à 8 ou 10 nœuds dans du 5 Beaufort et l'inconfort d'un bateau à 5 nœuds dans un coup de chien, je choisi mon inconfort.
    Le potentiel de vitesse du bateau associé aux moyens d'information XXIème siècle, ça fera une différence.
    Pour se tenir à l’écart à coup (presque) sûr.
    C'est ce que nous avons fait il y a deux semaines.
    C'est à mes yeux une option définitive.
    avatar
    Flora;)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Jeu 9 Avr 2015 - 20:14

    Ce que tu ne veux pas entendre, jpla, c'est qu'un bateau de voyage monocoque un peu lourd comme celui dont on parle ici, kobaya et moi, l'Endurance 35, même par gros temps et mauvaise mer, une fois la voilure et l'allure adaptées, ce n'est pas inconfortable du tout, crois-en mon expérience ! Et c'est toujours très étonnant quand on est à l'intérieur de constater le bruit et la furie des éléments dehors... et on se dépêche de rentrer à l'abri.

    C'était pareil avec le Flot 40, à la cape dans 40 nds de vent, on pouvait dormir, cuisiner, lire, etc... en toute tranquillité !

    A chacune de mes plus longues traversées, après 2, 3 ou 5 semaines de mer, je me suis toujours dit que ça aurait pu durer un, deux, trois jours de plus. Je n'étais ni épuisée ni absolument impatiente d'atteindre la terre ferme. Et je suis pas maso du tout.

    De tout ce que j'entends à droite à gauche d'amis qui font des convoyages sur les mêmes traversées, plus rapides, sur ces engins que sont les grands catas de loc... ben ça me fait pas envie, ils disent qu'ils serrent les fesses souvent !
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Jeu 9 Avr 2015 - 21:19

    Personnellement j'ai toujours privilégié... le confort !   Autant que faire se peut, et quelles que soient les conditions. (Je parle bien entendu du confort en mer, autrement plus indispensable que le confort domestique..)

    Comme le dit Flora, quand ça s'énerve vraiment, la mise à la cape change radicalement la vie du bord ; on peut s'y croire dans un mouillage un peu rouleur, sans plus. Les éléments (vent, mer) deviennent bien atténués, et donc  supportables. Il suffit de remettre le nez dehors pour voir la différence !

    Question vitesse, un bateau de voyage à déplacement relativement lourd aura des mouvements plus amples et plus doux. Il sera sans doute (un peu) moins rapide qu'un déplacement léger, mais nettement plus confortable question vie à bord. Ce qui est une des principales qualités recherchées en voyage au long cours.

    De même quand je suis passé au catamaran, j'ai délibérément opté pour la "caravane flottante", avec des performances comparables à un monocoque de voyage de taille équivalente. Je ne me voyais vraiment pas avoir l'écoute de GV à la main quand ça s'énerve, ni le stress permanent de ne jamais vraiment savoir à quel moment se situerait le point critique.

    Que ce soit en mono comme en multi, les performances n'ont jamais été dans mes priorités. Je ne l'ai jamais regretté..

    avatar
    jpla

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par jpla le Jeu 9 Avr 2015 - 23:45

    Je ne trouverai donc jamais un seul défenseur des déplacements légers sur Sillages !
    Pas d'amateurs de tél. sat., de gribs, de tablettes et d'apps de nav.
    Je m'en désespère.


    À quels endroits ne sommes-nous pas d'accord ?
    Ou sommes-nous d'accord sur au moins un point ?

    1 - Lorsque l'on peut encore mettre à la cape on ne se trouve pas encore dans du mauvais temps.
    Vous partagez ce point de vue ou pas ?
    Le souci en mer ce n'est pas le vent fort, c'est la conséquence du vent fort sur de grandes longueurs de mer (fetch) et sur de grandes longueurs de temps (dép stagnantes ou succession de déps). Je parle des vagues.
    Lorsque les vagues grossissent, elles sont plus hautes évidemment, plus raides, et leur crête déferle sur 1 ou 2 mètres de haut.
    À la cape, foc à contre (ou à sec de toile) et barre sous le vent, un bateau vient travers pointu au vent ; ce qui veut souvent dire travers pointu à la lame. À la cape dans de telles mers, aucun bateau ne va tenir. Le pont sera à minima balayé par d'incessants paquets de mers, ou même le bateau ira au tapis.

    2 - Il faut à tout prix tenter d'échapper au mauvais temps.
    Principe d'intérêt ou pas ?
    Le mauvais temps c'est celui où l'on ne peut plus tenir la cape, donc.
    Actuellement, le prix, c'est tél. sat., gribs, tablettes et apps. Puis décision de placement sur le plan d'eau (l'océan) par rapport aux systèmes.

    3 - L'association d'un potentiel de vitesse et des moyens d'information/de décision est déterminant.
    C'est un peu vrai ou c'est totalement faux ?
    On s'informe, on décide, et les caractéristiques du bateau permettent d'exécuter la décision.
    Pour ne jamais subir.

    4 - Nous serons trop pauvres pour construire encore des bateaux lourds.
    Je ne vous demande pas d’approuver la chose.
    J'ai rarement évoqué ça avec vous parce que ce n'est peut-être qu'un sentiment.
    Nous allons être entre 9 et 11 milliards sur cette terre, aussi, je n’imagine pas que nous vivions au XXIème siècle comme nous avons vécu au XXème en nous réservant les ressources à 500 millions.
    Un bateau de 5 tonnes, c'est deux fois moins de tout qu'un bateau de 10 tonnes.

    Enfin.
    Je pense.
    avatar
    tribal

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par tribal le Ven 10 Avr 2015 - 8:37

    "Je ne trouverai donc jamais un seul défenseur des déplacements légers sur Sillages !"

    heu... si. moi! Surtout que pour faire le tour de france à voile, un déplacement (très) léger c'est mieux. Ah mais c'est plus ça le sujet du fil? Pour la croisière au long-cours, je vois plus d'inconvénients avec le "bateau de course". Mais parlons-nous de "bateau de course" quand on parle du Saba?
    Avec 6nds fond en moyenne, faut quand même bien anticipé sa route et ne pas se planter en décriptant les fichiers météo. Parce que 6nds, c'est 1nd de plus qu'un mono de voyage?

    Malgré ma faible expérience, j'ai l'impression qu'on peut naviguer sur un gros cata autrement que l'écoute entre les dents.
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 9:13

    y'a du grain à moudre dès ce matin ... Very Happy

    Personnellement, je ne parle jamais de théorie, partant toujours de situations vécues. Ce qui me permets (j'espère) de ne pas dire de sottises. Rolling Eyes

    en vrac..

    Sur la vitesse comparée entre deux catamarans que je connais Cool  : Départ de conserve du Sud Majorque pour Formentera, une petite traite de la journée, environ 65 milles. Le copain à bord de son Sagitta 30', cata plutôt léger, moi-même à bord de ma "caravane".

    D'abord portant, puis vent de travers.Le vent va monter régulièrement et la mer se former au cours de la journée. Dès le départ il y a un peu de houle d'est.

    Comme il faut s'y attendre, le Sagitta me distance régulièrement, jusqu'à ne former qu'un petit point, puis disparaître à l'horizon.

    Au bout de 6 heures de route, je le contacte en VHF, lui demande sa position. Il se trouve à environ 6 1/2 milles devant moi. Il marche en gros à 1 nœud plus vite que moi.

    pour finir il m'annonce qu'il abat un peu sur Portinax, cala au NW d'Ibiza. La mer est formée mais bien maniable. Je décide de continuer sur Formentera, où j'arriverai en fin de soirée.

    On voit donc qu'entre un cata de série construit plutôt léger et une "caravane", la différence de vitesse n'était pas énorme, à mon étonnement d'ailleurs. Je pensais qu'elle aurait été plus importante.

    Par contre, connaissant les deux bateaux*, je peux affirmer que mon catamaran était nettement plus confortable par mer formée que le Sagitta. Et que multicoque ou monocoque, le résultat est le même : un déplacement "lourd" aura des mouvements plus lents, moins saccadés qu'un déplacement léger.

    Moins de vitesse aussi, certes, mais est-ce si important que ça quand on est pas en course ?

    * "de l'Algarve à Plymouth"
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 9:59


    @ jpla, en tentant de faire court.. drunken

    1/ la cape.

    Il n'est pas nécessaire d'avoir furie de temps et tempête pour la prendre. Je sais bien que la notion de "mauvais temps" a évolué. Et que - si l'on se réfère par exemple au livre de A. Coles "navigation par gros temps" - là où autrefois la cape aurait été prise, des bateaux continuent à faire route. Et notamment en course. Mais à quel prix !

    C'est pour moi une allure justement de confort (je l'ai dit plus haut, Flora l'avait dit aussi). C'est une décision qui est prise pour faire se reposer et bateau et équipage dans des conditions qui deviennent sinon dangereuses mais tout au moins très inconfortables.

    cette décision dépend bien entendu de la taille du bateau et de l'état de forme de l'équipage. On ne vit pas un coup de vent de la même manière sur un bateau de 12 m et un de 8 m, ni en solo ou en couple par rapport à un équipage de gaillards aguerris, assez nombreux pour alterner les quarts.

    La différence entre faire encore route sous voilure (très) réduite et mise à la cape est assez extraordinaire sur le plan du confort, et donc de la sécurité.

     Ma principale expérience a eu lieu à bord d'un ketch de 12 m (un Amphora) dans le Golfe de Gascogne, équipage de trois personnes : un jeune malade dès le départ donc indisponible, un vieux engonçé dans son ciré qui vomissait les bananes que je lui donnais, et moi-même, skipper. Peut-être la responsabilité du bateau (convoyage) empêche-t-elle l'inquiétude et le mal de mer ? Toujours est-il que j'étais (heureusement) en forme..

    Vent montant régulièrement, voilure réduite à la demande. Jusqu'à se retrouver avec artimon à 1 ris et tourmentin. Le vent était établi à 35/40 nœuds, avec rafales à 50. Vu l'état de l'équipage et les conditions de vent et de mer, j'ai décidé de dire pouce, et pris la cape. Le confort était bon, le bateau calé. J'ai pu manger. Se reposer était un peu plus difficile, à cause du sifflement fort dans les haubans.

    Nous y sommes restés à peu près 24 heures, et remis en route les conditions s'améliorant.

    Un fait intéressant à ce sujet : j'ai rencontré plus tard à Minorque un navigo qui a subi le même coup de vent que moi, même endroit même date. Il venait de la Rochelle avec son cata Louisiane. Tentant de faire route, il m'a dit que les chocs étaient tellement violents sous la nacelle que la table du carré s'était déboitée. Il a décidé de faire demi-tour et est retourné en fuite à son point de départ.

    C'était un sud-africain, avec une bonne expérience nautique (un Le Cap-Rio en solo notamment). Je lui ai demandé pourquoi il n'avais pas attendu une amélioration en prenant la cape (il était en couple avec sa copine). Il m'a dit "pas possible. On ne peut laisser un cata se débrouiller tout seul.." Ne connaissant pas le multicoque à l'époque, ça m'avait laissé dubitatif...

    La fuite... jamais prise, sauf une fois, un forme de "fuite capée" (!) si je peux dire, que je vais raconter plus loin. Mais autant le dire tout de suite : je me verrais très mal rivé à la barre pendant des heures dans du gros mauvais temps !
    avatar
    PHIL [WINNIE]

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par PHIL [WINNIE] le Ven 10 Avr 2015 - 10:08

    Ehhhh bien que de débat de si bon matin !

    1) "First 30"... C'est quoi ? Ça existe ça ? study

    2) les bateaux légers transportables sur remorque, c'est le pied !
    Au lieu de passer tous les week-ends à sortir faire les mêmes sempiternels ronds dans l'eau dans la marre en face de son anneau, on peut profiter de 3 jours pour aller à Arcachon, à Gruissan, à Porquerolles, à Cannes, à...... (compléter suivant affinités).
    Sur une semaine, on peut rejoindre les potes sur l'eau dans le golfe du Morbihan...
    Sur 3 semaines, on peut naviguer avec son bateau 2 semaines et demie dans les îles Ioniennes...

    Moi, les "étapes de liaison", c'est à 60 noeuds que je les fais ! Sur autoroute...
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 10:12

    en effet nous sommes loin du sujet initial, qui est le TFV !

    pour ma part j'arrête là mes digressions, et vais ouvrir un autre fil pour répondre à JPLA, qui soulevait des points intéressants, mais hors-sujet.

    avatar
    Vito _/)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Vito _/) le Ven 10 Avr 2015 - 10:20

    PHIL [WINNIE] a écrit:
    1) "First 30"... C'est quoi ? Ça existe ça ? study

    Oh pitain, Phil. Jusque là, on était copains...
    avatar
    PHIL [WINNIE]

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par PHIL [WINNIE] le Ven 10 Avr 2015 - 11:10

    Comme quoi, Vito,  hein ......
    Le "copinage" tient parfois à peu de choses...

    Tu verras... On restera copains quand même, dès qu'on se connaîtra mieux !Laughing

    [ N'empêche... Essaie d'imaginer un peu ma déception :  
    Dès que j'ai lu "F30", je me suis dit :
     "Ouais !!! Encore un trimaran Farrier que je ne connais pas ! Entre le F27 et le F31 !
    J'ai fini par déchanter... Ça parlait d'un batolent traîneur de plomb.....pale]
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 11:24

    "J'ai fini par déchanter... Ça parlait d'un batolent traîneur de plomb.....]

    Mme Roux, Annette de son prénom, a transformé le plomb en or ! Very Happy

    Le décollage de Bénéteau date réellement de la sortie du First 30.
    avatar
    lepilori

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par lepilori le Ven 10 Avr 2015 - 12:16

    La saison va bientôt commencer, le bateau est au Minihic dans la Rance.
    C'est un first 31.7, tout en plastic.
    Mes navigations sont à 80% en solitaire, principalement pour ne pas être dépendant de copains disponibles à des dates précises qui ne correspondent pas forcement aux prévisions météo, aux marées ...
    Avant de partir il y a pas mal de contraintes à gérer, et ce n'est pas facile de contenter tout le monde.
    La voile est souvent considérée comme un loisir "doigts de pieds en éventail" alors que c'est pour moi un sport exigeant pas mal d'efforts physiques.
    Catamaran trimarant ou monocoque, on est sur l'eau et ça mouille, il fait pas forcément chaud y a du vent et on n'arrive pas toujours au bon port annoncé.

    Avant tout ça je vais commencer par réviser  les voiles, le moteur le carénage.
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 12:53

    lepilori a écrit:La saison va bientôt commencer, le bateau est au Minihic dans la Rance.
    C'est un first 31.7, tout en plastic.
    Mes navigations sont à 80% en solitaire, principalement pour ne pas être dépendant de copains disponibles à des dates précises qui ne correspondent pas forcement aux prévisions météo, aux marées ...
    Avant de partir il y a pas mal de contraintes à gérer, et ce n'est pas facile de contenter tout le monde.
    La voile est souvent considérée comme un loisir "doigts de pieds en éventail" alors que c'est pour moi un sport exigeant pas mal d'efforts physiques.
    Catamaran trimarant ou monocoque, on est sur l'eau et ça mouille, il fait pas forcément chaud y a du vent et on n'arrive pas toujours au bon port annoncé.

    Avant tout ça je vais commencer par réviser  les voiles, le moteur le carénage.

    Ayant connu les deux formules - mono et multi - je me permets de dire qu'il y a quand même de légères différences, à type de temps égal.

    Un petit exemple parmi d'autres :

    souvenir d'une navigation par mer relativement agitée (force 5 en gros). Je vais croiser un mono d'une taille à peu près équivalent à mon cata (37'). Je suis au bon plein/petit largue, le mono remonte au près.
    Un barreur et trois équipiers au rappel (des sportifs !), bateau bien gité arrosé périodiquement par le clapot.

    Dois-je dire que j'ai pris un malin plaisir  à les saluer au passage, le cata bien à plat, assis sur un banc du cockpit, la canette à la main ?

    Chacun prend son plaisir où il le trouve..
    avatar
    tribal

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par tribal le Ven 10 Avr 2015 - 13:43

    kobaya, ch'uis pas certain que ton exemple parle au Pilori; comme il navigue en solo, je doute que tu le croises un jour installé dans les filières Wink

    Quand à Winnie, il m'a également extrêmement déçu... J'ai à mes débuts rêvé d'un embarquement sur un F30. C'était à l'époque et dans la catégorie des 30 pieds, LE course-croisière sans contestation aucune. A côté de ça, j'étais équipier sur un Aquila....
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 13:56

    tribal a écrit:kobaya, ch'uis pas certain que ton exemple parle au Pilori; comme il navigue en solo, je doute que tu le croises un jour installé dans les filières Wink

    Laughing  
    avatar
    lepilori

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par lepilori le Ven 10 Avr 2015 - 13:57

    Par force 5 en solitaire, bon plein à travers, je ne suis pas au rappel, 2 ris et genois un peu enroulé sous pilote c'est cool à 7 noeuds. L'Aber Ildut Tréguier en 12 h en septembre 2013 de bons moments. (en 3 jours: J1=départ le Crouesty et mouillage au large du Guilvinec, J2:en suite Aber Ildut J3: et Tréguier.


    Dernière édition par lepilori le Ven 10 Avr 2015 - 15:51, édité 1 fois
    avatar
    lepilori

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par lepilori le Ven 10 Avr 2015 - 15:50


    Pour Tribal un tripat aux iles Scilly



    et les autres Portmouth river


    Chichester

    Pour nous tous dans la Rance:


    Dernière édition par lepilori le Ven 10 Avr 2015 - 16:04, édité 1 fois
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Ven 10 Avr 2015 - 16:00

    Merci Lepilori... j'aime toujours regarder de belles photos..
    avatar
    lepilori

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par lepilori le Ven 10 Avr 2015 - 22:08



    Saint Malo
    avatar
    Flora;)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Flora;) le Sam 11 Avr 2015 - 8:36

    Tellement à lire ce matin que je n'ai plus le temps d'écrire... trop de choses à faire.
    Vous connaissez ce que j'en pense de toute façon.
    Merci à tous, opinions et photos !
    avatar
    lepilori

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par lepilori le Sam 11 Avr 2015 - 15:05


    Babord amure il est gonflé celui la!

    il a eu du bol
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Sam 11 Avr 2015 - 15:29

    Ben quoi ? Toi aussi t'étais babord amure, mais à son vent ! C'est lui qui était privilégié, c'était à toi de t'écarter.. Cool


    "Quand deux voiliers sont sous les mêmes amures, c'est le voilier sous le vent de l'autre qui a priorité.
    La règle s'applique à toutes les allures (près, travers,largue, vent arrière,...)"
    avatar
    lepilori

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par lepilori le Sam 11 Avr 2015 - 16:04

    Oui, mais j'étais sous spi et c'était l'apéro et le berger allait réchauffer, donc les règles de course ne s'appliquent pas.
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Sam 11 Avr 2015 - 16:12

    lepilori a écrit:Oui, mais j'étais sous spi et c'était l'apéro et le berger allait réchauffer, donc les règles de course ne s'appliquent pas.

    euh...  ce ne sont pas spécialement des règles de course, mais simplement les règles de priorité édictées par le RIPAM qui s'appliquent à tous les voiliers. study  
    avatar
    jpla

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par jpla le Sam 11 Avr 2015 - 22:54

    Voyons kobaya, notre ami lepilori est d'une mauvaise foi absolue.
    Mais ses images sont tellement belles que nous pouvons être indulgents à son endroit.

    Il manque une chose tout de même sur ces photos.
    Il manque des bulles, avec des bateaux qui parlent.
    avatar
    kobaya

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par kobaya le Sam 11 Avr 2015 - 23:49

    jpla a écrit:
    Mais ses images sont tellement belles que nous pouvons être indulgents à son endroit.

    Bien d'accord.. Wink  d'ailleurs je le lui ai dit dans un autre fil
    avatar
    Lagadu

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Lagadu le Dim 12 Avr 2015 - 0:28

    kobaya a écrit:

    euh...  ce ne sont pas spécialement des règles de course, mais simplement les règles de priorité édictées par le RIPAM qui s'appliquent à tous les voiliers. study  
    Shocked Euh, là c'est un peu péremptoire comme affirmation, non ?

    Parce que, sauf erreur de ma part, le RIPAM il n'édicte pas de règle de "priorité", juste des règles de "privilège" et il précise aussi que tout un chacun doit toujours faire tout le nécessaire pour éviter la collision. Enfin, moi, c'est comme ça que je le lis et essaye de l'appliquer quand j'ai la chance de naviguer..
    avatar
    GG

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par GG le Dim 12 Avr 2015 - 1:29

    PFFFF, vous savez, quand j'étais jeune, c'est à dire avant hier j'étais assez mordu de régates.
    Mon plaisir,dans les régates du 15 Août ouvertes à tout le monde c'était en cas de risque d'abordage et moi pas prioritaire évidemment de gueuler bien fort Bâbord 


    Et bien, j'en ai fait virer de bord quelques uns !
    Bon, je n'en suis pas très fier maintenant, mais bon, y a prescription  pale


    C'était la, entre autres, mais il y a 40 ans 




    avatar
    Vito _/)

    Re: Tour de France à la Voile 2015

    Message par Vito _/) le Dim 12 Avr 2015 - 1:58

    Notre ami Nunky, dans de telles cironstances, crie 'Acier'.

    Il dit que c'est efficace Very Happy

      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 3:38