le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Il est là !
Aujourd'hui à 8:27 par jpla

» rencontre du troisième type
Hier à 17:26 par GG

» Le voyage d'Hiva Oa : retour en Méditerranée ...
Jeu 16 Nov 2017 - 18:33 par jpla

» Suis nouveau
Jeu 16 Nov 2017 - 13:21 par tribal

» Nettoyer les champignons sur le pont
Mer 15 Nov 2017 - 8:31 par Thomas de misaine

» Et si ça mettait du temps...
Dim 5 Nov 2017 - 18:08 par sylv1

» calme plat
Mar 31 Oct 2017 - 21:55 par jpla

» guindeau
Lun 30 Oct 2017 - 22:08 par arthur gordon

» A l' heure sans heurts !
Lun 30 Oct 2017 - 21:40 par arthur gordon

Petites annonces

    Saba 50

    Partagez
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Mer 15 Avr 2015 - 10:04

    @Flora;) a écrit:
    La veille à l'intérieur par les grands hublots de rouf, c'est un des bonheurs de l'Endurance 35... n'est-ce pas Kobaya ? 

    C'est en effet un des grands points forts de l'Endurance. Quand on a goûté à un bateau à salon de pont, difficile de revenir en arrière !
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Mer 15 Avr 2015 - 11:28

    @Flora;) a écrit:Je suis étonnée du nombre de bateaux rencontrés, tu dis 100 ou 200 ? Sur l'écran ou en vrai ?
    De mon temps, quand on en voyait 10 dans une transat, c'était beaucoup, surtout à l'aller !

    À 11h18 heure FR ce mercredi...




    Un point, un AIS en émission.
    Rouge tanker, bleu fret/containers/passagers, orange pêche, vert sombre remorqueur, vert pomme plaisance.
    Traversée de 8 jours 1/2 ; 12 unités vues avec les yeux par jour/nuit, oui, un minimum.
    À peine plus sur l'AIS seul, la portée était rarement supérieure à 10 nm.
    avatar
    lepilori

    Re: Saba 50

    Message par lepilori le Mer 15 Avr 2015 - 12:57

    Au Touquet, un cata qui a fait le tour du monde en 2 ans je crois.
    Le propriétaire a bossé dessus un certain temps au Touquet avant de commencer cette grande aventure.
    avatar
    Vito _/)

    Re: Saba 50

    Message par Vito _/) le Mer 15 Avr 2015 - 15:19

    Chais pus si c'est dans ce fil cata lent (et qui pète de partout) qu'à été évoqué celui-ci :

    http://www.voilemagazine.com/2015/04/gunboat-g4-cest-bientot-quon-decolle/

    Espectacular !

    Et sans renverser le picrate ! Waouw !
    avatar
    lepilori

    Re: Saba 50

    Message par lepilori le Mer 15 Avr 2015 - 16:01

    J'ai trouvé leur parcours sur leur blog
    "Départ du touquet en juillet , arrêt a Binic , Brest pour attente météo favordu golfe de Gascogne , Galice espagnole , Lisbonne Portugal , île de madère , îles Canaries , îles du cap vert , traversée de l atlantique début décembre , les Antilles pendant 6 mois, le Venezuela pendant la saison cyclonique ,  les san blas , panama , les îles galapagos , traversée du pacifique avec arrivée sur les îles marquises , la polynesie pendant 1 ou 2 an a voir , la nouvelle caledonie , la nouvelle zelande , l Australie , l Asie du sud est si la situation politique nous assure une certaine sécurité , les Chagos , les Maldives , les Seychelles , Mayotte , l île 
    Maurice , l île de la réunion , Madagascar , l Afrique du sud avec le passage du cap de bonne espérance, l île st helene, le brésil, les Antilles à nouveau, la Floride, retour en France par les acores,
    Durée estime du  trajet 5 an minimum plus si affinité !!!"

    [size=32]LE BATEAU[/size]
     
    Il s’agit d’un Lagoon 410 année 2000 qui était en location en méditerranée, il a été acheté auprès d un loueur professionnel en HT ce qui a permis de le financer avec un leasing et d en faire baisser le coup final .
    Le bateau était en bon état général avec l équipement de base mais nécessitera plus tard une grosse révision complète .

    http://kalika.over-blog.com/50-categorie-1156454.html
    avatar
    tribal

    Re: Saba 50

    Message par tribal le Mer 15 Avr 2015 - 19:13

    @Vito _/) a écrit:Chais pus si c'est dans ce fil cata lent (et qui pète de partout) qu'à été évoqué celui-ci :

    http://www.voilemagazine.com/2015/04/gunboat-g4-cest-bientot-quon-decolle/

    Espectacular !

    Et sans renverser le picrate ! Waouw !

    C'est dans le fil voisin sur le TdF à la voile
    avatar
    Vito _/)

    Re: Saba 50

    Message par Vito _/) le Mer 15 Avr 2015 - 19:54

    Ok, sorry pour l'erreur d'aiguillage pale
    avatar
    Flora;)

    Re: Saba 50

    Message par Flora;) le Mer 15 Avr 2015 - 23:25

    @jpla a écrit:
    Traversée de 8 jours 1/2 ; 12 unités vues avec les yeux par jour/nuit, oui, un minimum.
    À peine plus sur l'AIS seul, la portée était rarement supérieure à 10 nm.

    C'est impressionnant ! Il y a toujours eu beaucoup de monde le long de la péninsule ibérique, des pêcheurs en particulier ! C'est sûr qu'il ne faut pas relâcher l'attention. Vous avez dû vous dérouter quelquefois ?
    La collision est le plus gros risque, c'est évident et ça ne fait qu'empirer. 
    L'AIS doit sonner sans arrêt ? 
    C'est quand même plus tranquille une fois quitté les Canaries, probablement encore.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Jeu 16 Avr 2015 - 18:38

    Dans le golfe de Gascogne ya, mais c'est pas agité question cargos, quelques-uns.
    Des pêcheurs aussi sur le plateau continental, pas la fourmilière pour autant.

    Devant la Galice, nous percutons le trafic qui sort du DST pour se disperser vers la Loire, Bordeaux et toute la côte Nord espagnole ; en voilà un devant le Cap Ortegal…




    Ensuite nous naviguons entre le rail et la côte, nous coupons le flux principal au sud du dispositif Galice, nous reprenons une route plus ou moins parallèle au trafic.
    Devant le golfe de Cadix, nous croisons tout le trafic entrant/sortant de Gib pour l'Amérique.
    Et à l'approche de Las Palmas, nous sommes sur la route de contournement de l'Afrique par le sud.
    Enfin, Las Palmas est un grand centre de maintenance pour l'industrie pétrolière y compris les activités Mer du Nord. Vu dix plateformes de forage dans le port.
    Sur la route, nous avons croisé/doublé 3 convois remorqueur/barge de travail, dont une de 400 mètres de long ; 3 convois, ça fait déjà 6 AIS.
    Sur cette image, 2 AIS en route pour la Mer du Nord…



    -----

    Donc entre 100 et 200 gros bateaux, oui.
    Mais ça n'est en aucun cas tendu.
    Le convoi/barge de 400 nous a demandé de nous écarter à 2 nm d'eux. Pas de pb, on se pousse.
    Coupé le rail de nuit.
    Oui, mais ya toujours au moins 5 nm entre deux bateaux.
    Et surtout.
    Un émetteur AIS c'est un système qui "déclare" l'activité du bateau qui le porte.
    Lorsque tu repères un bateau dont le CPA - Closest Point of Approach est de plus ou moins 1/2 nm, tu te dis qu'il va falloir regarder. Là, tu vois le bateau qui change son COG - Cap Over Ground de 5°, le CPA augmente aussitôt, et lorsque le risque s'estompe, tu vois le cargo mettre 5° dans l'autre sens pour revenir sur sa ligne.
    Bref, les gros te voient.
    Ils manœuvrent à leur tour si besoin pour se tenir à l'écart de toi.

    Faut pas se faire un monde des cargos sur la mer.
    Faut veiller, avec l'AIS, avec tes yeux.
    Manœuvrer à ton tour si besoin.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Jeu 16 Avr 2015 - 18:42

    @lepilori a écrit:... un cata qui a fait le tour du monde...

    Un acheteur potentiel a visité notre Saba deux jours avant notre appareillage.
    Couple, 3 enfant, break pro de 2 ou 3 ans.
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Jeu 16 Avr 2015 - 18:54

    @jpla a écrit:Faut pas se faire un monde des cargos sur la mer
    ce que j'aime pas, c'est la nav' de nuit avec un cargo rattrapant avec route presque parallèle mais pas tout à fait, et marchant juste légèrement plus vite que le voilier..   ( pas d'AIS)



    avatar
    Vito _/)

    Re: Saba 50

    Message par Vito _/) le Jeu 16 Avr 2015 - 20:22

    @jpla a écrit:
    Un émetteur AIS c'est un système qui "déclare" l'activité du bateau qui le porte.
    Lorsque tu repères un bateau dont le CPA - Closest Point of Approach est de plus ou moins 1/2 nm, tu te dis qu'il va falloir regarder. Là, tu vois le bateau qui change son COG - Cap Over Ground de 5°, le CPA augmente aussitôt, et lorsque le risque s'estompe, tu vois le cargo mettre 5° dans l'autre sens pour revenir sur sa ligne.
    Bref, les gros te voient.
    Ils manœuvrent à leur tour si besoin pour se tenir à l'écart de toi.
    Je confirme. Et c'est bien agréable.
    De retour des Baléares, nous avons eu à une soixantaine de milles de la côte espagnole trois paquebots à surveiller, iPad dans le cockpit dialoguant en wifi avec l'AIS.
    Le Costa vers Marseille, assez loin, no souci.
    On a ralenti pour augmenter la sécurité par rapport à celui venant de Barcelone qui allait couper un mille devant nous.
    Et celui qui avait Barcelone pour destination et allait nous marcher sur la queue, nous avons eu le plaisir de le voir modifier son cap de 7° vers bâbord, pour passer à distance raisonnable.
    Cette 'communication' par AIS interposé est vraiment un énorme plus.
    avatar
    Flora;)

    Re: Saba 50

    Message par Flora;) le Ven 17 Avr 2015 - 8:17

    Alors ça, ça me bluffe !
    AIS obligatoire donc, je n'en étais pas persuadée jusqu'à maintenant...
    Je ne saurais pas compter les fois où j'ai appelé à la VHF un "gros" pas forcément en route de collision, ça reste rare, mais juste pour savoir s'il nous voyait et généralement, c'était : Non !

    Une de mes dernières grandes frayeurs à ce sujet, à l'approche de St-Georges de Grenade, un gros ferry express qui nous rattrapait à 25 nds dans des gerbes d'écume...

    Si si, jpla, il FAUT avoir peur des gros bateaux, je trouve ça très sain pour nous les petits !

    avatar
    GG

    Re: Saba 50

    Message par GG le Ven 17 Avr 2015 - 9:59

    avatar
    Flora;)

    Re: Saba 50

    Message par Flora;) le Ven 17 Avr 2015 - 10:50

    @Vito _/) a écrit:
    Je confirme. Et c'est bien agréable.

    Et celui qui avait Barcelone pour destination et allait nous marcher sur la queue, nous avons eu le plaisir de le voir modifier son cap de 7° vers bâbord, pour passer à distance raisonnable.

    Question bête : la manoeuvre est manuelle à votre avis, avec quelqu'un qui surveille ou bien c'est programmé à l'avance et c'est la machine qui modifie le cap en fonction ?

    Parce que dans ce dernier cas, c'est hyper stressant et dangereux pour les bateaux qui n'ont pas d'AIS, non ?
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Ven 17 Avr 2015 - 11:02

    AIS ou pas, j'espère que la veille visuelle est - et sera toujours dans le futur - assurée à la passerelle !! Rolling Eyes
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Ven 17 Avr 2015 - 13:11

    @Flora;) a écrit:... il FAUT avoir peur des gros bateaux, je trouve ça très sain pour nous les petits !

    @kobaya a écrit:AIS ou pas, j'espère que la veille visuelle est - et sera toujours dans le futur - assurée à la passerelle...

    Pour un petit voilier, les gros bateaux, d'accord avec vous.
    Même pas peur, mais très prudent et toujours.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Ven 17 Avr 2015 - 13:19

    @Flora;) a écrit:...la manoeuvre est manuelle à votre avis, avec quelqu'un qui surveille ou bien c'est programmé à l'avance et c'est la machine qui modifie le cap en fonction ?

    Ça serait possible si il y avait une "négociation de routes" entre deux AIS sur deux bateaux différents.
    Aujourd'hui, aucun sens.
    D'où la VEILLE dont nous parlons tous.

    Il y a une seule chose qui se négocie dans le protocole AIS aujourd'hui, c'est le partage du temps pour des émissions "à chacun son tour", successivement, une fraction de seconde pour chaque bateau.
    L'AIS c'est de la VHF en fait.
    Un seul peut parler à la fois.
    Ce sont les émetteurs Classe A (les gros) qui font cette négo du temps.
    Les Classe A imposent un intervalle de temps aux Classe B (les petits, nous).
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Ven 17 Avr 2015 - 14:12

    @Flora;) a écrit:... AIS obligatoire donc...

    Allons.
    Pas d'emportement excessif, Flora, au point de décréter que l'AIS est obligatoire à bord !
    Pour l'instant c'est seulement navires passagers, ou 300 tonneaux de jauge brute, ou SOLAS.

    Oui, ce système va encore se développer.
    Il apporte tellement d'avantages pour si peu qu'il ne vaut plus la peine d'en faire l'économie.
    À terme, les réglementeurs le rendront obligatoire pour tous ; j'imagine bien un "AIS Classe C", simple, autonome, fermé, courte portée, identification générique, bas prix, dédié aux très petits bateaux, toutes les régions du monde.
    Déjà, des "balises AIS individuelles" disponibles pour recherche d'un MOB :
    http://www.bigship.com/catalogue/securite/anticollision/balises-de-localisation/

    Ce système est efficace pour une séries de raisons principales :
         - Le protocole est génialissime. Il organise un "partage du temps" et fait que tous les bateaux d'une zone émettent à leur tour,
         - Tout se passe dans la bande radio VHF (éprouvé). Vous pouvez avoir deux antennes, l'une radio VHF et l'autre AIS, mais ça tourne aussi très bien avec une seule antenne + splitter d'antenne.
         - Le truc est associé avec l'ASN - Appel Sélectif Numérique (DSC - Digital Selective Calling en anglais) ce qui vous permet d'appeler un seul bateau (sélectif) par son numéro MMSI (déclaré dans le signal AIS) sans être entendu des autres bateaux. Ou le relais des messages distress de bateau en bateau jusqu'à la côte.
         - Les amers (des phares aux cardinales) sont en train d'être équipés d'un signal AIS.
    À mes yeux.
    Le groupe de fonctionnalités VHF/AIS/DSC/GPS/MMSI/etc, tout interconnecté et en symbiose, est désormais le premier cœur d'un système de nav sur un bord.

    Ce système a peut-être un point faible.
    Il ne fonctionne qu'avec un GPS actif pour donner la position, mais aussi et surtout avec l'horloge GPS (temps identique pour tous les bateaux) sans lequel "temps commun" les émissions à chacun son tour ne sont plus possibles.
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Ven 17 Avr 2015 - 14:25

    "À terme, les réglementeurs le rendront obligatoire pour tous"

    C'est bien ça qui est grave !

    Si certains trouvent le système génial, qu'ils s'en équipent. Chacun navigue comme il veut, rien à redire à cela.

    Par contre vouloir l'imposer à tous n'est pas admissible
    avatar
    GG

    Re: Saba 50

    Message par GG le Ven 17 Avr 2015 - 16:01

    @kobaya a écrit:Par contre vouloir l'imposer à tous n'est pas admissible

    Hélas mon cher Kobaya, Big Brother is " localising " you !


    Liberté, liberté chérie, combats avec tes défenseurs !
    mais c'était avant l'oncle Sam 
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Ven 17 Avr 2015 - 19:18

    Coup de théâtre à bord de Devine Sailing.
    Christophe, aujourd'hui...

    "Devinez quoi ? Ce n'est plus Tortola, j'ai envoyé au chef de base, Yann, à Tortola, un pré-rapport technique, qu'il puisse s'organiser avec les petits soucis que nous avons eu, en particulier pour qu'il s'assure d'avoir bien reçu les pièces du dessal, les bers des radeaux, et je lui signale que nous n'avons ni climatisation, ni ventilateurs, du coup, cap sur St Martin, pas la peine de louer ce bateau sans clim."


    avatar
    Vito _/)

    Re: Saba 50

    Message par Vito _/) le Sam 18 Avr 2015 - 0:10

    @jpla a écrit:
         - Tout se passe dans la bande radio VHF (éprouvé). Vous pouvez avoir deux antennes, l'une radio VHF et l'autre AIS, mais ça tourne aussi très bien avec une seule antenne + splitter d'antenne.

    Sur ce point précis, je suis plus réservé. En théorie c'est bon. Mais Jean-Michel (TAA) qui passe ici de temps en temps a eu je crois des soucis avec cette histoire de splitter.
    Perso, j'ai préféré un combo antennes GPS/VHF sur portique dédié à l'AIS. Redondance = sécurité.
    Inconvénient, antenne plus basse qu'en tête de mât, zone couverte moins grande. Nénamoins, il m'est arrivé une nuit de 'suivre' à l'écran un supertanker repéré à 60 milles de mon tableau arrière (et qui est arrivé avant moi à Fos).

    Sur les amers et phares progressivement équipés, c'est encore un gros plus, avec la possibilité de faire du homing sur eux...


    Dernière édition par Vito _/) le Dim 19 Avr 2015 - 10:09, édité 2 fois
    avatar
    Flora;)

    Re: Saba 50

    Message par Flora;) le Sam 18 Avr 2015 - 8:51

    @Vito _/) a écrit:
    Sur les amers et phares progressivement équipés, c'est encore un gros plus, avec l ampossibiité de faire du homing sur eux...

    Sans vouloir polémiquer, juste pour montrer que je suis...Rolling Eyes

    Quel intérêt de pouvoir faire du homing, puisque le système est de toute façon "asservi" au GPS : on sait toujours où on est !
    avatar
    lepilori

    Re: Saba 50

    Message par lepilori le Sam 18 Avr 2015 - 9:35

     Merci, je ne connaissais pas cette fonction possible de l'A I S

    Caler son estime en homing avec l’AIS et des cartes en fusion/transparence

    http://www.plaisance-pratique.com/caler-son-estime-en-homing-avec-l?lang=fr
    avatar
    lepilori

    Re: Saba 50

    Message par lepilori le Sam 18 Avr 2015 - 10:44

    Comment faire pour visualiser des balises virtuelles?

    Un balisage du chenal de Pointe-à-Pitre sera mis en place pendant les travaux du projet de grand port. Les travaux de dragage du grand port maritime de la Guadeloupe nécessitent une modification du balisage des accès maritimes au port de Pointe-à-Pitre. Ces interventions sont coordonnées par la Subdivision des Phares et Balises (direction de la mer). Parmi ces interventions, le retrait temporaire de quatre balises latérales à compter du 19 février sera accompagné de la mise en place d’un balisage virtuel : ces balises ne seront plus physiquement présentes ; leurs positions seront transmises aux navires équipés d’un récepteur AIS (Automatic Identification System) qui verront apparaître un symbole actif matérialisant les balises sur les cartes électroniques qui servent désormais pour la navigation, comme il ressort de l'extrait de carte électronique joint.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Saba 50

    Message par arthur gordon le Sam 18 Avr 2015 - 11:31

    Pas de panique, avec des écrans et des lunettes de réalité augmentée on pourra voir les balises, comme on les voyait autrefois avec des vrais yeux vivants.
    avatar
    lepilori

    Re: Saba 50

    Message par lepilori le Sam 18 Avr 2015 - 12:02



    Dernière édition par lepilori le Sam 18 Avr 2015 - 14:26, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Sam 18 Avr 2015 - 12:17

    @lepilori a écrit:... le retrait temporaire de quatre balises latérales à compter du 19 février sera accompagné de la mise en place d’un balisage virtuel : ces balises ne seront plus physiquement présentes ; leurs positions seront transmises aux navires équipés d’un récepteur AIS (Automatic Identification System) qui verront apparaître un symbole actif matérialisant les balises sur les cartes électroniques...

    Kobaya résiste parce qu'il veut sauver le phare de l'Île Vierge ; le plus beau phare du monde.
    Je crois qu'il ne sera pas seul à réclamer ça.
    Par contre.
    À 3 nm, la bouée Libenter, dans 20 mètres d'eau, en place pour parer des hauts-fonds toujours couverts, cette bouée a le bon profil pour être remplacée par une virtuelle AIS.
    Et disparaître physiquement.

    Le lien au dessus vers le principe de homing AIS présente le cas particulier d'un atterrissage sur un port non porté sur la carte.
    Une carte fausse en fait.
    Si on peut faire une route de homing AIS avec une carte fausse, on doit aussi pouvoir faire route sans carte du tout !
    À terme.

    -----

    Pour ceux qui veulent voir les choses de la mer (de l'amer), il restera quelque chose.
    Le pilotage...

    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Sam 18 Avr 2015 - 12:52

    @jpla a écrit:
     
    Pourquoi pas ? Déjà que la navigation se fait de moins en moins visuellement et de plus en plus virtuellement (à la table à carte), il suffira de rester chez soi, au chaud et à l'abri..

    Risque zéro absolu ! Que des avantages !! Laughing
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Sam 18 Avr 2015 - 13:19

    Les citations sont incompatibles avec l'utilisation de binettes !
    C'est pas nouveau.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Sam 18 Avr 2015 - 13:21

    @kobaya a écrit:... rester chez soi, au chaud et à l'abri..

    Ça existe déjà :
    http://virtual-loup-de-mer.org/
    avatar
    GG

    Re: Saba 50

    Message par GG le Sam 18 Avr 2015 - 13:33

    C'est sympa JPLA de présenter une carte de mon terrain de jeux juste sous mes fenêtres !
    Merci 
    Comme vous le voyez, il y a quelques cailloux, mais rassurez vous, à marée haute on ne les voit plus  drunken

    Mon pseudo sur l'autre forum est " Rase cailloux ", c'est peut être pour mon goût à faire route sur des alignements, probables et improbables, connus de tous ou transmis de père en fils.
    Et encore par chez nous, il y a des alignements que l'on peut prendre à marée haute, mais pas à marée basse, ya pu d'ô .

    Par contre je ne suis pas persuadé de la disparition immédiate de la bouée du Libenter, en effet avec celle du Relecq voisine elles sont des marques de passage pour pas mal de régates et courses diverses.
    La il y a risque de levé de gaffes et autres baz-croc si on y touche  pirat

    Et de plus comme tu les dis,il reste le pilotage  
    C'est à dire que tu peux faire les moins de 5Nm qui sépare Libenter de Men ar Pic de visu en ne suivant pas moins de 3 alignements successifs et la tu passes en toute sécurité au travers du champ de mines  Shocked
    Bon après tu peux encore passer à terre du phare du Four en suivant un alignement ARRIERE ( pas facile Rolling Eyes) en mettant le Petit Men Louet par le mileu de la selle du Yuc'h, la tu coupes à travers champ.
    Pour finir il est bon de savoir que certaines de nos passes ne font pas 100 mètres de large, par exemple environ 70 mètres au niveau de Kareg Luth, mais ça passe !
    Et après tu parles de balises virtuelles?
    J'ai peur que nos coups de fourche à la Préfecture Maritime soient eux bien réels!
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Sam 18 Avr 2015 - 23:51

    @GG a écrit:... alignements, probables et improbables, connus de tous ou transmis de père en fils...

    Lorsqu'il y aura un visu à l'Aber-Benoît, on sait quoi faire pour passer l'après-midi !

    -----

    Sinon.
    Je fais des digressions.
    Je réponds à des questions qui ne sont pas dans le plan de production.
    Vous embrayez derrière.
    Christophe, les autres, et le Catana, seront rendus à Perpignan que ce fil Saba 50 ne sera toujours pas bouclé !
    avatar
    Flora;)

    Re: Saba 50

    Message par Flora;) le Dim 19 Avr 2015 - 9:06

    Tu fais bien ce que tu veux, de toute façon...
     et ça intéresse tout le monde ! 
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Dim 19 Avr 2015 - 22:11

    Christophe a écrit:... les bers des radeaux...

    J'avais oublié celle-là.
    Deux radeaux 6 places livrés ; livrés en vrac :
    " - On les met où ?
    - Bon, on va voir."

    L'un à fond de cale.
    L'autre sous l'escalier relevable conduisant au poste de barre.
    Mais ça touche.
    Un menuisier du chantier arrive, il fabrique une cale de bois qu'il pose dessous l'escalier ; ça ne touche plus.
    Posée, la cale, soit. Mais au premier mouvement de mer, ça vole. La cale, on la colle au scotch orange. Ça le fera jusqu'aux Antilles.
    Et pour solidariser le radeau au bateau ?
    Avec de la ficelle !
    Je dis ficelle parce que le vocable marin adéquat ne peut être raisonnablement employé dans ce cas là.
    Trop loin des règles de l'art.

    -----

    Une autre.
    J'ai pas fait de photo.
    Mais voyez sur ce bateau.
    C'est l'arrière de la coque bâbord d'un Brazapi…




    Deux taquets à l'arrière sur chaque coque (4 à l'arrière en tout).
    Cul à quai, c'est sans importance.
    Mais parallèle au quai, si un seul taquet au livet (extérieur), et que vous tirez de là une garde vers l'arrière, ben, pour mettre pied à terre, vous avez la garde pour vous entraver à hauteur des genoux.
    Si deux taquets, et si vous tirez la garde depuis le taquet intérieur, la garde est derrière vous, l'espace est libre pour enjamber et poser le pied sur le quai.
    C'est rien, mais ça fait la différence entre une chute dans l'eau du port et rien.
    Sur le Saba 50, un seul taquet au livet ; nous ne savions plus comment descendre ou monter.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Dim 19 Avr 2015 - 23:06

    "- C'est cheap, en fait", dixit Clément.

    Du côté de l'accastillage, s'est prouvé.
    Je vous ai aussi parlé du mobilier façon grand constructeur scandinave.
    Du mélaminé, des coloris beige/gris, imprimé avec des motifs bois mais discrets, tout ça très neutre ; ce que l'on peut bien comprendre puisque le bateau sera pratiqué par un large public.
    Par contre, tout est en angles vifs. Ben oui, l'angle droit est moins cher à fabriquer que le rond. Je ne donne pas grande chance que certaines arrêtes puissent passer l'épreuve du temps.


    "- Plus il y a de cabines, plus ça se loue", dixit Christophe.

    Six cabines à bord du Saba 50, avec une salle de bain/toilettes chaque, de l'intimité.
    Ma cabine était la centrale tribord, très bien dormi, franchement, et bien à plat.
    Mais lorsque je ne dormais pas, je pouvais décrypter sans effort les conversations à l'étage.
    Donc, l'intimité n'était que partielle.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Dim 19 Avr 2015 - 23:17

    Barre hydraulique.
    On ne sent rien du bateau.
    Je n'y ai pas touché plus de 10 secondes.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Dim 19 Avr 2015 - 23:28

    Dans ma cabine, j'appuie une fois ça s'allume, j'appuie une deuxième fois ça s'éteint.
    Mais dans le carré/nacelle, c'est pas pareil.

    Il fait nuit.
    Je suis seul de quart, tout le monde dors.
    Il y bien un cargo à plus ou moins un mille et demi, mais il est déjà quasi passé. Il ne m'inquiète pas, je garde juste un œil sur lui.
    J'explore un peu le bateau, tranquillement.
    J'appuie, c'est l'éclairage bleu qui s'allume. Vous savez bien, celui pour les ambiances teuf, celui de la photo…




    J'appuie pour éteindre, rien.
    À nouveau, rien, c'est toujours allumé.
    Je regarde le cargo, il est pile par notre travers.
    Je flippe.
    Pourvu que l'équipage n'interprète pas cette lueur bleutée comme le signal d'une invitation à bord !

    Bon.
    Ya une solution.
    Pour éteindre les éclairages du carré/nacelle, et même pour allumer, il faut appuyer deux fois de manière consécutive et rapprochée.
    J'ai trouvé au bout de 20 minutes.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Dim 19 Avr 2015 - 23:53

    Pas de ligne d'éclairage nuit à bord.
    Ya les éclairages blancs, cabines et nacelle.
    L'éclairage bleu pour les soirée ambiancée.
    Mais pas de rouge, ou de vert, pour préserver la capacité à la vision nocturne.

    Il y a bien une lampe à la table à carte, c'est une lampe deux positions, blanc et rouge.
    Mais par défilement : OFF-W-R.
    Il faut passer et s'éblouir par le blanc pour arriver au rouge.

    -----

    L'éclairage du compas magnétique est monté sur les feux de route.
    Jusque là, ça va.

    Le problème, c'est que l'éclairage nuit sur le compas magnétique, c'est un phare blanc.
    Oui, suffisamment puissant au point d'éclairer la mer.
    Nous avons fermé le capot.
    Tout scotché.
    Plus jamais vu le compas magnétique.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Lun 20 Avr 2015 - 0:05

    Christophe, le dimanche 19 avril au soir :

    "Rien, mais absolument rien à raconter. Toujours du vent arrière dans 12/14 nœuds de vent, j'ai renoncé à la GV, qui fait boum, crac, boum. Génois et 1 moteur. Pêche sans espoir, toujours plein de sargasses, lecture et sieste, la torpeur des tropiques..."
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Saba 50

    Message par Romuald le Lun 20 Avr 2015 - 0:09

    @jpla a écrit: il faut appuyer deux fois de manière consécutive et rapprochée
    Ah ben oui, le bon vieux double clic... On l'avait oublié;


    @jpla a écrit:Pourvu que l'équipage n'interprète pas cette lueur bleutée comme le signal d'une invitation à bord
       Ah, la lumière bleutée des tubes catadiques !


    C'est quoi le prix du machin déjà ?
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Lun 20 Avr 2015 - 23:10

    Et les équipements électroniques de navigation ?

    Déjà, au poste de barre, ya du classique à bouton poussoir (deux afficheurs multifonctions, pilote), et du tactile (plotter) ; à peine confusant.
    Le tactile, c'est très moderne.
    Mais nous en fûmes à penser que quelques embruns salés vinrent à cliquer intempestivement sur la commande "standby" du pilote. Bateau en vrac, et plusieurs fois.
    Tout couvert avec du film alimentaire !

    Pas mal les afficheurs universels Garmin.
    Tout ce qui circule sur le bus NMEA peut y être présenté. Et même jusqu'à 4 types de données simultanément.
    Des supers afficheurs comme ça, il y en a deux, les deux au poste de barre.
    Et aucun à la table à carte dans la nacelle.
    Sachant que le plotter peut lui aussi tout répéter, des afficheurs, il y en a donc trois au poste de barre.
    Et toujours aucun dans la nacelle.
    C'est pas grave, vous verrez plus loin tout ce que nous allons fabriquer.

    Un chart-plotter au poste de barre donc.
    Mais rien à la table à carte.
    C'est pas grave, vous verrez plus loin tout ce que nous allons fabriquer.

    La commande pilote se trouve elle aussi en haut, près du poste de barre.
    Très bien.
    Mais là aussi rien en bas, rien dans la nacelle.
    Donc, si nous prenons une décision de route en bas, il faut monter en haut pour l'exécuter.

    Le tableau électrique est en bas.
    En même très bas puisqu'il faut s'assoir dans l'escalier de la coque bâbord pour avoir les yeux en face.
    Plein d'interrupteurs.
    Parmi eux, l'interrupteur "électronique", sans distinction ni protection particulière.
    Nécessairement.
    Il y aura tôt ou tard un imbécile pour couper le pilote en voulant allumer la lumière.
    Et bateau en vrac.

    Le type qui a dessiné tout ça n'a rien pensé.
    Il a foncé.
    Même si, pour la VHF, c'était un montage correct avec un poste principal à la TAC et un combiné déporté au poste de barre.
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Mar 21 Avr 2015 - 8:57

    @jpla a écrit:
    Le type qui a dessiné tout ça n'a rien pensé.
    Ce n'est pas nouveau. Nombre de modèles sont destinés à être exposés au salon nautique et non à réellement prendre la mer.

    Ils sont conçus par des "designers" dont on peut se demander s'ils savent vraiment ce qu'est un bateau et s'ils ont eux-mêmes navigué un jour.. Rolling Eyes
    avatar
    Flora;)

    Re: Saba 50

    Message par Flora;) le Mar 21 Avr 2015 - 8:59

    "le type qui a dessiné tout ça n'a rien pensé"

    Il vient de l'aéronautique, ceci expliquant cela ? 
    Tout au cockpit, pas de TAC dans un avion !



    http://www.actunautique.com/2015/01/les-matinales-olivier-racoupeau-berret-racoupeau-architecte-naval.html
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Mar 21 Avr 2015 - 9:16

    je crois que les architectes, qu'ils soient seuls ou (souvent) en tandem dessinent les lignes d'eau, plan de pont, plan de voilure. Mais ils laissent de plus en plus souvent les aménagements et les détails aux bons (!) soins de designers qui pourraient tout aussi bien travailler sur des intérieurs de villas.
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Mer 22 Avr 2015 - 8:05

    avatar
    GG

    Re: Saba 50

    Message par GG le Mer 22 Avr 2015 - 8:40

    A mon avis vous avez tous raison, mais partiellement.
    Il est évident qu'un Architecte naval dessinera la coque et peut être ? mais pas sur, les superstructures et plan de pont.
    Il est évident aussi qu'un designer ou architecte d'intérieur dessinera l'intérieur ( Philippe Stark avec bénéteau)
    Mais ces deux professions différentes et complémentaires ne font que répondre au sacro-saint CAHIER DES CHARGES.
    Et qui rédige ce cahier des charges ?
    Le service Marketing !
    Et oui, c'est lui qui commande le tout.
    A lui la charge de définir l'évolution de la demande des clients, d'orienter leurs goûts pour avoir des modèles économiquement viables, de ne pas se planter dans les choix et les prévisions d'évolution des besoins, quitte à les provoquer , ces besoins.
    Un article, quel qu'il soit, mal Marketé ne se vendra pas !
    Les bateaux sont déjà vendus en grande surface,en tête de gondole dans des emballages chatoyants.
    En effet que sont réellement les salons nautiques ?
    Au service marketing de prévoir les évolutions de mode, définir le cahier des charges et ne pas se planter dans ses choix.
    Dans le fond, c'est le même principe pour tout.
    Actuellement, dans le monde de l'automobile, tout le monde veut des Cross over hideux mais spacieux et des 4X4 pour monter sur les trottoirs des villes pour amener les gosses à l'école et acheter le pain.
    Donc les Markéteurs font dessiner des 4X4.
    Si tout le monde voulait des Mini Austin Cooper ou des Cadillac Eldorado il n'y aurait que ça à vendre.
    Pour le nautisme c'est la même chose, on dessine et fabrique ce qui se vend.
    Le reste n'est qu'un marché de "niches"

    Il est bien fini le temps des Architectes navals visionnaires qui réussissaient à imposer leurs propres goûts (Golif, Muscadet et autres)
    avatar
    kobaya

    Re: Saba 50

    Message par kobaya le Mer 22 Avr 2015 - 9:35

    @GG a écrit:
    Il est bien fini le temps des Architectes navals visionnaires qui réussissaient à imposer leurs propres goûts (Golif, Muscadet et autres)
    Je ne pense pas que les architectes imposaient leurs goûts, mais bien que les attentes des  plaisanciers étaient alors en adéquation avec ce qui leur était proposé, c'est à dire des bateaux pour réellement naviguer.
    avatar
    jpla

    Re: Saba 50

    Message par jpla le Mer 22 Avr 2015 - 9:46

    @GG a écrit:... marché de "niches"...

    J'ai bien peur d'être une niche à moi tout seul !

    Sinon, vous étés en train de dire que nous sommes dans un monde où l'on fabrique des bateaux pour faire autre chose que naviguer sur la mer.

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 15:07