le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» calme plat
Aujourd'hui à 9:33 par sylv1

» Tragique accident : skipper/proprio en solo, mort dans l'incendie de son bateau
Sam 12 Aoû 2017 - 16:41 par lepilori

» G fait un dessin avec GG et G navigué tout autour de la Bretagne !
Sam 12 Aoû 2017 - 11:39 par GG

» Arome HD, à voir...
Sam 12 Aoû 2017 - 9:29 par jpla

» Lagoon 450 : Fly Bridge ou Sport Top ?
Jeu 10 Aoû 2017 - 0:28 par jpla

» Je ne suis pas d'accord !
Mer 9 Aoû 2017 - 20:58 par lepilori

» le Sélection 37 Sagga
Mar 8 Aoû 2017 - 16:24 par arthur gordon

» ???
Dim 23 Juil 2017 - 9:46 par GG

» Comment est votre bateau ?
Jeu 20 Juil 2017 - 21:10 par jean-paul7158

Petites annonces

    Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Partagez
    avatar
    Eliot

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Eliot le Mar 15 Avr 2014 - 9:04

    Bizarement, je viens de comprendre quelque chose qui ne m'était pas du tout apparu auparavant : une étoile correspond au zenith d'un lieu terrestre. Pourtant j'ai fait de la 3d...
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mar 15 Avr 2014 - 9:13

    Il y a toujours un zénith à tout lieu terrestre, à tout moment.
    Même en plein jour.
    C'est là où une droite tirée du centre de la terre au lieu considéré, si on la prolonge, "intercepte" la voute céleste.

    Simplement.
    Si il y a une étoile au zénith (souvent c'est juste noir), si on connaît la déclinaison de cette étoile, la valeur de la déclinaison de cette zénithale est la latitude du lieu.
    avatar
    Eliot

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Eliot le Mar 15 Avr 2014 - 10:20

    oui, mais ce que je veux exprimer, c'est que l'on tombe forcément sur un repère visible (de nuit). La difficulté étant de "lire" ce zénith.
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Mar 15 Avr 2014 - 10:50

    Moi je savais, pour l'avoir lu et entendu dire, que c'était assez simple de faire un point astro aux étoiles, du temps où on jouait du sextant, mais ça ne m'avait jamais paru aussi lumineux qu'avec cette méthode.

    Pas besoin de "descendre" l'étoile sur l'horizon (pas facile la nuit), il faut attendre d'être pile au dessous, l'avoir à son zénith, et ensuite transporter la position jusqu'à la prochaine observation possible, c'est ça jp ou j'ai rien compris ?
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Romuald le Mer 16 Avr 2014 - 22:23

    .
    Pardon Jpla mais...

    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mer 16 Avr 2014 - 22:27

    On peut tenter de mettre en regard la méthode conventionnelle/moderne de la navigation astronomique (celle de la fin du XXème) avec cette méthode de réchappe à la Vito Dumas.

    La nav astro au sextant est un truc super compliqué !

    Faut du matos, un sextant, un bon chronomètre.
    Faut du data, les éphémérides, et un peu d'intelligence en conserve cad à minima les bonnes formules, et mieux si possible comme une grille de calcul, un logiciel.
    Aussi.
    Si tu fais des points astro depuis l'âge de dix ans, et que tu en fais tous les quatre matins, alors oui, ça va marcher. Mais si ton dernier point astro date de dix ans, ce n'est pas ce soir que tu fais quelque chose de propre.

    Admettons que nous venions de "descendre" un astre sur l'horizon ; nous avons une mesure.
    On commence par y appliquer toute une série de corrections qui sont à peu près :
    - La "collimation" erreur propre à l'instrument,
    - La hauteur de l'observateur au dessus du niveau de la mer,
    - La parallaxe, pour le soleil, la lune et les planète du système solaire,
    - Le demi-diamètre, pour le soleil et la lune,
    - La réfraction de la lumière dans l'atmosphère.
    Cette mesure ne donne pas encore une position. Elle va permettre de définir une "droite de hauteur", laquelle droite est en fait un cercle de plusieurs milliers de kilomètres de diamètre appliqué à la surface du globe terrestre.
    Il se trouve qu'une droite/cercle de hauteur, c'est intraçable sur une carte.
    Pour y remédier on fait une hypothèse de position et l'on s'applique à un calcul pour révéler l'erreur par rapport à l'hypothèse.
    L'hypothèse de position, c'est l'estime ; qu'il faut donc tenir en cap, vitesse, dérive, courant.
    Une seule droite/cercle ne suffit pas. Il en faut au moins deux. Et pour lever le doute, il en faut trois.
    Entre deux mesures, le bateau avance, il faut donc "translater" la/les droites/cercles antérieures de la valeur de l'estime pour l'intervalle de temps entre les mesures.
    Ouf.
    On a le point.
    C'est précis, admettons-le, à 3 ou 4 ou 5 NM tant en latitude qu'en longitude. Jusqu'à 10 NM si ça ne se passe pas bien.

    À l'opposé.

    Si tu envisages d'atterrir en Guadeloupe façon Vito avec Aldébaran dans le Taureau, suffit de lever la tête vers elle.
    Je le sais depuis la première lecture de ce livre de Vito Dumas.
    Mais ça continue de me bluffer.
    Au fond.
    Ce que je veux vous dire.
    Avec si peu, on peut parfois faire beaucoup.

    Si le service GPS a été commuté sur off, ou que vous êtes privés de tout jus à bord, que vous avez passé vos éphémérides à la baille, que votre sextant est tordu, que le chrono tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, et d'autres encore, en regard de l'extrême modestie des moyens mis en œuvre cette méthode de nav astro de réchappe est d'une efficacité inouïe.

    Et rappelez-vous toujours.
    Vito Dumas l'a fait.



    Dernière édition par jpla le Ven 18 Avr 2014 - 21:47, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mer 16 Avr 2014 - 22:31

    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mer 16 Avr 2014 - 22:54

    @Flora;) a écrit:Pas besoin de "descendre" l'étoile sur l'horizon (pas facile la nuit), il faut attendre d'être pile au dessous, l'avoir à son zénith, et ensuite transporter la position jusqu'à la prochaine observation possible, c'est ça jp ou j'ai rien compris ?

    Oui, tu as tout compris.
    Cette reformulation est tout à fait convenable.
    Je vais néanmoins reformuler ta reformulation.

    Une méthode d'observation directe et sans instrument.
    Documentation minimaliste : une étoile associée à une destination.
    Recherche du zénith "à vue".
    Si l'étoile associée à la destination est au zénith, l'observateur est à la latitude de la destination.
    Positionnement en latitude seulement.
    Précision à quelques dizaines de minutes d'angles, moins d'un degré, cad moins de 60 NM.
    Convient pour des traversées océaniques d'Est en Ouest, ou d'Ouest en Est.
    En traversées Nord-Sud ou Sud-Nord, il faut se placer à l'Ouest ou à l'Est de la destination (à l'estime), et atterrir en Est-Ouest ou Ouest-Est.
     
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Mer 16 Avr 2014 - 23:47

    Un truc m'échappe dans ta nav astro de réchappe. On peut pas passer la nuit le menton en l'air à attendre sa bonne étoile... la voute céleste tourne* : y a moyen de savoir vers quelle heure telle étoile va être à son zénith là où on se trouve ?
    Si on fait cap au 270 ou au 90, est-ce que l'étoile va passer au zénith environ à la même heure, les jours suivants ?

    study
    * oui, elle a l'air de tourner !!!
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 17 Avr 2014 - 18:05

    J'ai bien fait de vous aider à poser les premières questions.
    Les suivantes viennent à la suite.
    Je vais répondre.

    En attendant.
    Une nouvelle image du ciel.
    En pause longue ; ici 1h30 ou 1h45.



    Remarquez, au centre de l'image, l'étoile polaire ne se trouve pas tout à fait au droit de l'axe de rotation de la terre, cad au zénith du Pôle Nord.
    En témoigne le petit arc de cercle que l'étoile impressionne sur la surface sensible (cliquez pour agrandir si nécessaire).
    Si au zénith du pôle, sa trace ne serait qu'un point.
    La déclinaison de la polaire, aujourd'hui, c'est 89°16'.
    Si au droit du pôle, sa déclinaison serait de 90°.
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Jeu 17 Avr 2014 - 18:21

    Ton image, on dirait du Soulages...

    "La déclinaison de la polaire, aujourd'hui, c'est 89°16'."
    Elle varie dans le temps, c'est l'origine de la déclinaison dont on doit tenir compte pour passer du cap sur la carte au cap compas et vice-versa ?
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 17 Avr 2014 - 18:54

    @Flora;) a écrit:"La déclinaison de la polaire, aujourd'hui, c'est 89°16'."
    Elle varie dans le temps, c'est l'origine de la déclinaison dont on doit tenir compte pour passer du cap sur la carte au cap compas et vice-versa ?

    "Elle varie dans le temps".
    Oui, mais très très peu.
    Cause l'axe de rotation de la terre n'est pas vraiment stable comme une toupie voit son axe de rotation osciller, un peu.
    L'axe de rotation de la terre, actuellement, se rapproche de Polaris.
    Donc la déclinaison de la polaire augmente doucement au fur et à mesure que l'axe de rotation de la terre se rapproche de Polaris.
    Au plus près ce sera vers 2030 (de mémoire), et après ça s'éloigne de nouveau.

    "... c'est l'origine de la déclinaison dont on doit tenir compte pour passer du cap sur la carte au cap compas et vice-versa ?"
    Rien à voir !
    Tu parles là de la déclinaison magnétique "locale".
    L'angle "apparent" entre l'axe de rotation de la terre, entre les deux pôles géographiques, et l'axe entre les pôles magnétiques de notre globe.
    C'est par rapport à cet axe magnétique que ton compas de relèvement travaille.
    La valeur de cette déclinaison magnétique varie selon le lieu ; elle est généralement mentionnée sur les cartes que l'on utilise, en mer, à terre.
    Rien à voir, rien à voir, rien à voir.
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Sam 19 Avr 2014 - 11:19

    Encore une petite chose, sans trop d'importance pour notre sujet, mais qui peut aider à comprendre les mondes dans lesquels évolue la "méthode Vito".

    Les astronomes ont conçu divers systèmes de cordonnées pour décrire le ciel.
    Parmi ceux-là, le système dit "azimutal".
    Dans le système de coordonnées azimutales, l'observateur (vous sur le pont du bateau) est le centre du système et il se trouve entouré de la demi-sphère céleste visible à ses yeux.
    Un peu comme un parapluie cosmique percé de trous au travers desquels la lumière des étoiles arrive jusqu'à lui (illustration derrière ce LIEN).
    Dans ce système, le plan de référence est le plan de l'horizon.
    Pour un astre donné, l'angle défini par le plan de l'horizon, l'observateur (le centre), et l'astre porte le nom de "hauteur". Si un astre vous est zénithal, sa hauteur est de 90°.
    Ce système est relatif, local, apparent, propre à l'observateur.
    Lorsque, avec votre sextant vous descendez le soleil sur l'horizon pour en tirer une "droite de hauteur", vous opérez en coordonnées azimutales.
    Lorsque, à la façon de Vito, vous cherchez votre zénithale dans le ciel, vous le faites en coordonnées azimutales.

    Une image "azimutale" pour illustrer :




    L'autre système que l'on peut évoquer est le système "équatorial".
    Dans ce cas, c'est le plan de l'équateur terrestre qui constitue le plan origine pour les latitudes.
    Tant pour les latitudes à la surface du globe terrestre que pour les latitudes sur la voute céleste lesquelles ne se nomment pas latitudes mais... déclinaisons.
    Ce système est universel, indépendant du lieu de l'observation.

    L'image "équatoriale" :




    Ce qui permet de formuler un peu différemment le théorème à Vito dont nous parlons depuis 20 jours...

    Si vous identifiez une étoile comme zénithale dans votre système de coordonnées azimutales et que vous pouvez connaître la déclinaison de cet astre dans le système de coordonnées équatoriales, alors la valeur de la déclinaison de l'astre est la latitude du lieu de l'observateur dans le système de projection Mercator sur la carte marine du bord.


    Quelque chose comme ça.
    Ce peut être chose un peu confusante (j'aime ce néologisme/anglicisme) que de formuler un théorème empruntant ses termes à des systèmes différents.
    Allez.
    Essayez de me croire.
    Tous ces systèmes décrivent un même monde et il est naturel que des relations les lient entre eux.
    Et ne vous inquiétez pas trop si c'est un peu difficile parce que vous allez bientôt pouvoir oublier tout ça !

    Une bonne page d'où sont extraites les images de ce post :
    http://www.astrosurf.com/toussaint/dossiers/coordonnees/coordonnees.htm


    Dernière édition par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 22:00, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Sam 19 Avr 2014 - 11:41

    Pour les Soulages, voilà un des miens :

    avatar
    Flora;)

    J'ai trouvé !

    Message par Flora;) le Lun 21 Avr 2014 - 16:28

    @jpla a écrit:  
    Depuis que tu as posté ton horloge, elle me dérangeait ! 
    J'en ai mis du temps... et personne d'autre n'a remarqué sa bizarrerie ?

    Allez, le(la) premier(ère) qui trouve... aura droit à toute ma considération.
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Romuald le Lun 21 Avr 2014 - 16:45

    ˙˙˙ǝƃolɹoɥ ǝʇʇǝɔ ǝp ǝɯèlqoɹd ǝl ʇsǝ ùo sɐd ʇuǝɯıɐɹʌ sıoʌ ǝɾ 'ʇuǝɯǝɥɔuɐɹɟ ˙˙˙51 ɥ 3 ʇsǝ lı 'uǝq
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Lun 21 Avr 2014 - 16:51

    Romuald, je n'ai pas le temps de décrypter, là.
    Tu es trop difficile.
    Mais tu es aussi invité pour le Champagne au retrouvage du livre.

    Flora aussi est invitée.
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Lun 21 Avr 2014 - 16:55

    Ouf, j'ai bien cru que tu avais l'intention de m'ostraciser.
    Je suis capable de tout moi pour une coupe de champagne !
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mar 22 Avr 2014 - 18:18

    Hou la la la la la la.
    Ce fil n'en finira jamais.
    Et avec tout ce que je vous ai préparé, il y en a sans doute pour des mois !

    Bon.
    J'ai sorti les coupes.
    Cinq pour le moment (quatre + un).
    Pour ceux qui ne sont pas encore sur la liste des bénéficiaires, vous conservez toutes vos chances.


    Je vais compter les coupes qui restent dans le placard.


    Sept.
    Cinq et sept douze.

    Si vous êtes plus nombreux, dans la même collection, j'ai aussi douze verres à apéritif ; je vous servirai de l'apéritif en lieu et place du Champagne.
    J'ai aussi douze verres à vin ; je vous servirai du vin en lieu et place.
    J'ai aussi douze verres à eau ; je vous servirai de l'eau.

    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mar 22 Avr 2014 - 18:25

    Je vous ai dit de savoir ATTENDRE la bonne zénithale.
    Ça, ça reste.
    Je vous ai dit de PRÉPARER vos zénithales.
    Ben, ça, pas sûr que ça tienne longtemps.
    Je pense même que vous n'avez RIEN À PRÉPARER.

    Depuis une douzaine de posts, vous savez que la bonne zénithale pour la Guadeloupe, l'hiver, c'est Aldébaran dans le Taureau !
    C'est désormais un élément de votre culture.
    Comme vous savez que la Guadada vue d'en haut est un papillon sur la mer.
    Que l'on y distille la canne pour produire du vrairum.
    Que les précipitations au vent de la Soufrière s'élèvent jusqu'à 10 mètres par an.
    Que sous le vent la vie est douce comme si vous étiez aux Caraïbes.
    Que en cherchant bien vous trouverez du lambi.
    Que le ressentiment à l'endroit du colon esclavagiste est prégnant.
    Et que, à l'heure de l'embauche, les embouteillages à Baie-Mahault sont absolument infernaux.

    Et votre culture astronomico-maritime peut être étendue.

    D'autres étoiles peuvent être associées à d'autres terres :
    - Hyadum I (ou Gamma Tauri) toujours dans le Taureau, c'est la Dominique,
    - Mebsuta (ou Epsilon Geminorum) dans les Gémeaux, Bahamas,
    - HIP29038 dans Orion, Martinique,
    Et sur l'autre rive...
    - 51 Andromedae (ou Nembus, ou Anfal) dans Andromède, entrée de l'Aber-Wrac'h.










    Des centaines.
    Une forme particulière de la culture maritime.
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Romuald le Mar 22 Avr 2014 - 18:46

    Alors, l'exercice consiste à dire sous quelle étoile est amarré son bateau.
    Allez hop, vous avez 10 mn.
     study
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mar 22 Avr 2014 - 22:10

    Avez-vous au demeurant besoin de connaitre le vrai nom de l'étoile ?
    L'association d'une étoile à une destination n'est-elle pas suffisante ?
    Dans un souci de simplification, d'épuration, d'efficience ?
    Faisons-le.
    Coordonnées azimutales, coordonnées équatoriales, projection Mercator, éphémérides, constellation d'appartenance, hauteur, déclinaison, et même latitude, vous pouvez tout oublier.

    Une destination, un astre.
    L'astre associé à une destination peut porter le nom de la destination qu'il représente.


    Gonflé ça.
    Nombre d'astronomes, de mythologues, vont crier à l'hérésie.
    Prenons le risque.
    Cette fois-ci, l'entrée du Magellan, côté Pacifique.
    En 4 étoiles.

    En 4 étoiles ?
    Et pas seulement une ?
    Ben oui, à cause des saison !
    Une étoile qui vous sera zénithale cette nuit ne le sera pas dans 6 mois.
    À une autre période de l'année, c'est une autre région du ciel qui se présentera à vous, la nuit.
    Il est ici nécessaire d'amender un peu notre credo…

    Une destination, une saison, un astre.
    La même destination, une autre saison, un autre astre.


    Le Magellan, côté Pacifique, 4 images/saisons :









    Dernière édition par jpla le Mar 22 Avr 2014 - 22:17, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mar 22 Avr 2014 - 22:12

    Voyez bien.
    Vous pouvez maintenant entrer dans le Magellan après une transpacifique sans connaître le vrai nom des étoiles qui peuvent vous y conduire, sans connaître leur déclinaison, ni la latitude de l'entrée du Magellan.
    À toutes les saisons.
    Vous pouvez faire pareil pour la Guadeloupe, la Dominique, les Bahamas, la Martinique, l'Aber-Wrac'h.
    Vous n'avez plus besoin de rien.
    Des fragments de connaissance se réduisant à des images dont vous garderez le souvenir vont vous suffire.
    Pour courir les océans de part en part.

    Comme Vito Dumas.
     
    avatar
    arthur gordon

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par arthur gordon le Mar 22 Avr 2014 - 22:44

    • Lorsqu'on est en mer, sur l'équateur, voit-on aussi bien la croix du sud que l'étoile polaire ? Ou ni l'une ni l'autre ? Ou plus l'une que l'autre ?


    • C'est bien de se guider avec les étoiles. Mais, le jour, par temps couvert, comment faire pour ne pas tourner en rond ?

      
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mar 22 Avr 2014 - 23:44

    @arthur gordon a écrit:•  ...sur l'équateur, voit-on aussi bien la croix du sud que l'étoile polaire ? ...
    • ... par temps couvert...

    Ce sont de bonnes questions.
    Tu viens de gagner le Champagne.
     
    Donc six.
                


    •  ...sur l'équateur, voit-on aussi bien la croix du sud que l'étoile polaire ? ...

    Polaris peut aisément être assimilée au zénith du Pôle Nord.
    Même si ce n'est pas tout à fait vrai puisque sa déclinaison est dans les 89°15'.
    Ce n'est en rien le cas pour la Croix du Sud.
    La Croix du Sud compte 4 étoiles principales dont les déclinaisons respectives chiffrent dans les 60° Sud.
    Très loin du Pôle Sud lui même.
    La Croix n'est utile qu'à "repérer" la région du Pôle Sud céleste en prolongeant l'alignement de 2 des 4 étoiles vers le Sud.

    Selon la saison, on peut voir ET la polaire, ET la Croix du Sud dans l'hémisphère Nord depuis la Floride ou même les Canaries.
    Sur l'équateur lui-même, la Croix du Sud sera plus facile à observer, mais elle n'est pas visible toute l'année.
    Pendant des mois, la nuit, elle reste sous l'horizon de l'observateur.

    Sur l'équateur, l'étoile polaire est théoriquement visible (presque) tout le temps.
    Mais elle est toujours très difficile à voir.
    Principalement en raison de "l'épaisseur" de l'atmosphère terrestre dans le plan tangent à la surface du globe terrestre ; sans parler des grains épars qui comme les arbres de la forêt finissent par tresser un rideau opaque sur l'horizon.
    Puisque l'on en parle, cette difficulté à observer les astres dans le plan de l'horizon constitue la faiblesse de la méthode utilisée par les frères Berque quelques années en arrière ; même si ils ont brillamment réussi.


    • ... par temps couvert...

    L'estime.
    On ne veut plus savoir comme une estime bien tenue est précise !
    Ben oui.
    Un GPS c'est plus précis qu'une bonne estime.
    Mais une bonne estime n'est pas loin derrière.

    Ensuite, au grand large, le temps couvert en permanence ça n'existe pas vraiment.
    À terre, la brouillasse de 10 jours, c'est la conséquence d'effets de foehn liés à l'orographie. Ça bloque devant un relief.
    En mer, les seuls effets de foehn (si ce n'est abusif de parler d'effet de foehn) ce sont par exemple des masses d'air chaud et humide qui "montent" sur une masse d'air plus froide ; ça s'appelle un front chaud.
    Et les systèmes circulent.
    Très vite revient un épisode de temps clair.

    Sauf peut-être bancs de brumes permanents.
    En encore faut-il plutôt les considérer comme des phénomènes locaux comme on en connaît devant le Portugal ou à Terre-Neuve.


    Dernière édition par jpla le Mer 23 Avr 2014 - 22:39, édité 2 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mar 22 Avr 2014 - 23:48

    Là, le "Cloud Cover" GFS dans la région du monde la plus affectée, à cette heure-ci.

    Bon.
    Je veux bien reconnaître que c'est bien pris.

    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Mer 23 Avr 2014 - 7:11

    :bra: "On ne veut plus savoir comme une estime bien tenue est précise !"

    Pas le tps de commenter davantage, mais ta réflexion se suffit à elle-même.

    C'est beau vu comme ça, la "Cloud Cover" !
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mer 23 Avr 2014 - 23:35

    Le produit qui vient à la suite pourrait presque prétendre à l'universalité.
    Il convient pour une "transat alizés", l'hiver.
    De la Floride à l'Amazone.
    Avec les étoiles principales d'une seule constellation.

    C'est encore le Taureau ; mais bientôt je ne vous le dirai plus.
    J'ai laissé la représentation "fil de fer" de cette constel, pour aider ; mais bientôt je vais tout gommer.



    Dernière édition par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 19:22, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Mer 23 Avr 2014 - 23:38

    Vous avez remarqué ?

    1 - La jambe séparée du taureau (en bas), avec ses 2 étoiles, conduit vers les 2 embouchures des 2 plus grands fleuves de la planète.
    Je ne sais y voir qu'une coïncidence.
    Mais c'est néanmoins curieux.

    2 - La signature.
    Pour le cas où l'image serait reprise et rediffusée vers tous les navigateurs du monde ; ça renverrait des lecteurs vers Sillages…
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Jeu 24 Avr 2014 - 7:29

    Shocked En regardant en vitesse, (mais j'y reviendrai !) il y a un truc qui me chiffonne : la position de Paramaribo par rapport à la Serpents Mouth ? Tu as pas inversé ?

    Mais sunny  
    avatar
    Flora;)

    La lune a presque disparu, ça va être bon

    Message par Flora;) le Jeu 24 Avr 2014 - 9:01

    Hier soir en fermant mes contrevents, j'ai constaté que le ciel était pur et les étoiles très brillantes, mais trop fatiguée pour aller les observer. Ce soir peut-être.

    Alors j'ai relu tout le fil... parce que jpla, tu n'avais pas répondu à une de mes interrogations concernant l'heure à laquelle sa bonne étoile passe au zénith de là où on se trouve. Et j'ai trouvé ça :
    "Les autres étoiles bougent aussi.
    Mais à l'échelle humaine, on a l'impression que non, parce que lointaines.
    Donc déclinaison unique et figée."

    Bon alors je vais voir si je trouve ma bonne étoile au dessus de Roquefort...
    Lat 43°N (à qq chose près).

    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 24 Avr 2014 - 19:40

    @Flora;) a écrit:... la position de Paramaribo par rapport à la Serpents Mouth ? Tu as pas inversé ? ...

    La voute céleste est une sphère.
    Dans le système de coordonnées équatoriales, le plan de l'équateur de cette sphère définie l'origine des déclinaisons des astres portés sur la sphère.
    Les lignes d'égale déclinaison sont "parallèles" au plan de l'équateur ; les lignes d'égale déclinaison sont généralement perçues comme "horizontales" puisque le plus souvent on représente l'équateur comme horizontal.

    Lorsque je fais une capture de la voute céleste avec mon smart, je projette l'image d'une sphère sur un plan.
    Et là ça peut ne pas être droit.
    Si je n'y veille pas.

    Sur l'image qui suscite ta remarque, toutes les lignes horizontales d'égale déclinaison "penchent" de la gauche vers la droite.
    Ça fait remonter, à première vue, Paramaribo au dessus de Serpents Mouth.

    Mais je peux faire mieux.
    Comme là...




    Dans les images en pose, plus haut, là où le ciel apparaît comme tournant autour de Polaris, toutes les traces d'étoiles impressionnant la surface sont en fait des lignes d'égale déclinaison.
    Puisque ce sont des traces d'étoiles dont la déclinaison est figée à nos yeux.
    Or, ces traces nous apparaissent sur les photos comme des arc de cercle dont certains vont jusqu'à pencher à l'envers.


    Dernière édition par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 22:03, édité 2 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 24 Avr 2014 - 20:11

    @Flora;) a écrit:... l'heure à laquelle sa bonne étoile passe au zénith de là où on se trouve...

    Nav astro de réchappe !
    Il n'y a plus de montre à bord ; j'ai illustré avec une horloge qui ne tourne pas rond. Et si tu as une montre et pas d'éphémérides, ou pas de jus pour accéder au éphémérides sur ton computer, à ton soft, cela revient au même.
    Tu peux encore compter les jours en taillant des encoches dans la coque mais c'est tout.

    Le menton haut, la tête penchée en arrière :
    - Tu constates qu'une étoile est zénithale,
    - Tu ne constates pas à quelle heure une étoile est zénithale.
    C'est sans objet.
    Si en mer ta bonne c'est Aldébaran/Guadeloupe (vous ne devriez plus la connaître que sous le nom de Guadeloupe celle-là).
    Lorsque tu attends qu'elle te soit zénithale tu commences par la voir dans l'Est "monter" vers son point de culmination.
    Tu patientes.
    C'est tout.

    Faut bien en prendre conscience.
    Cette méthode fonctionne avec rien, que dalle, il suffit juste que le bateau flotte encore.
    Même si on ne peut pas en attendre une précision de l'ordre de celles que nous exigeons tous au XXIème... jusqu'à ce qu'une scélérate nous réduise à naviguer comme un marin micronésien de l'an mille.


    Dernière édition par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 22:04, édité 1 fois
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Jeu 24 Avr 2014 - 20:23

    C'est pas ce soir que je vais faire ma fiérote le menton en l'air, c'est tout couvert !

    Pour en revenir aux Bouches du Dragon, je comprends toujours pas.
    Dans ta représentation d'hier à 23h35, tous les "points" me paraissent cohérents par rapport à la situation géographique, sauf Paramaribo, qui est bien à l'Est de Trinidad, pas à l'Ouest !
    Comment ce fait-ce ?

    A propos de ton dernier message : t'es pas facile à suivre des fois ! Mais là j'ai compris.
    Wink
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 24 Avr 2014 - 20:45

    @Flora;) a écrit:... sauf Paramaribo, qui est bien à l'Est de Trinidad, pas à l'Ouest ! ...

    Cette méthode te place en Nord-Sud (en latitude, mais j'ai promis de ne plus utiliser ce mot).
    Et en Nord-Sud seulement.
    Lorsque tu parles Est-Ouest, tu raisonnes en longitude.
    La méthode à Vito ne peut rien pour ce qui est des longitudes.
    Tu atterriras... lorsque tu atterriras ; tu n'es pas à 1 ou 2 jours.

    La position relatives des deux étoiles "Paramaribo" et "Serpents Mouth" n'est que le fait de la manière dont le hasard (ou Dieu) a organisé les étoiles de la constellation du Taureau.
    D'autres étoiles, dans d'autres constellations, à l'Est ou à l'Ouest du Taureau, peuvent également conduire à Para ou à Serpents.
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 24 Avr 2014 - 22:10

    Il y a une heure, je ne connaissais pas Lençois Maranhenses !
    Des dunes.




    Et là j'ai une étoile pour m'y conduire…
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 24 Avr 2014 - 22:12

    Avec le même programme de navigation.
    Une autre solution.



    Dernière édition par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 19:22, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Jeu 24 Avr 2014 - 22:17

    Ce n'est pas très difficile à faire.

    Comme ça :
    - Un soft d'astronomie, sur votre computer, tablette, smartphone,
    - Vous faites une capture d'une région du ciel,
    - Vous imprimez,
    - Dans le soft d'astro vous cliquez sur les étoiles les unes à la suite des autres pour connaître et noter leur déclinaison respective,
    - Dans OpenCPN ou autre soft de nav vous balayez l'espace à la latitude ayant valeur de la déclinaison de l'étoile jusqu'à intercepter une terre,
    - Vous notez,
    - Mise au propre.
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Sam 26 Avr 2014 - 10:05

    "Lençois Maranhenses" : moi non plus ! Belle photo.

    "La méthode à Vito ne peut rien pour ce qui est des longitudes.
    Tu atterriras... lorsque tu atterriras ; tu n'es pas à 1 ou 2 jours."

    OK ça me plaît bien d'ailleurs... j'ai compris cette fois ! Merci.

    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Sam 26 Avr 2014 - 17:23

    Que c'est agréable d'explorer les étoiles !
    Et la terre qui va avec.
    Juste au dessus vous avez eu le Taureau, Orion.
    Des constels, il y en aurait 88.
    À une par jour, si je réclame des jours de relâche, ou des congés, vous voyez où ça nous emmènerait ?
    Non.
    Changeons d'axe de vue.
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Romuald le Sam 26 Avr 2014 - 17:29

    Mmmmm, ça nous amènerait direct à la semaine de 35 heures-lumières...  
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Sam 26 Avr 2014 - 17:33

    Ici, on cherche.
    Ici, on tâtonne.
    On prend des chemins, parfois ils sont courts, parfois ils sont plus longs.
    Parfois ils conduisent à l'impasse, parfois on peut y découvrir un trésor.
    Une sorte d'errance dans le ciel, le menton haut, la tête en arrière.

    Plus tard, viendra enfin le temps de confronter nos débuts de certitudes, toutes théoriques il faut le concéder, aux expériences véritables de Vito Dumas.
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Sam 26 Avr 2014 - 23:15

    Avant le changement d'axe de vue annoncé, deux précisions.

    J'ai présenté le système de coordonnées azimutales (au post 63) comme "relatif, local, apparent, propre à l'observateur".
    Soupçonnez-vous à quel point ?
    Si vous allez à la campagne pour observer les étoiles, avec un pote, une cops, vous réaliserez vos observations dans le système de coordonnées azimutales.
    Votre collègue, à quelques pas de vous, en réalisant les mêmes observations les réalisera dans un système de coordonnées azimutales autre que le votre.
    Placé 30,86 mètres plus au Nord ou plus au Sud que vous, une mesure stricte de hauteur de l'étoile polaire donnerait un résultat de 0° 0' 1" en plus ou en moins.
    Ce système exacerbe la "localitude" de l'observateur.

    Concernant le système de cordonnées équatoriales (toujours au post 63), je vous ai indiqué son caractère "universel".
    Ce n'est pas tout à fait juste.
    Avec le plan de l'équateur terrestre comme plan de référence, il n'est finalement universel qu'à la surface de la planète terre.
    Disons qu'il est "terriversel".
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 0:00

    Donc.
    Le sujet vu sous un autre angle.

    Vous connaissez bien cette étoile. On en parle depuis des jours. Comme on parle de la terre qu'elle désigne si on l'exploite à la façon de Vito.
    Mais cette étoile n'est pas seulement utile à rallier la Grande Vigie.
    Elle peut aussi conduire à toute une série d'autres terres à la surface du globe.

    En image…



    Dernière édition par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 18:57, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 0:09

    Selon les sources, les Iles Paracels sont données vietnamiennes.
    Mais revendiquées par la Chine.

    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Dim 27 Avr 2014 - 8:09

     

    Ou les îles Dahlak, Erythrée, mer Rouge...
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 18:56

    Encore une.

    Cette fois j'ai tout enlevé, le nom de l'étoile, le nom de la constellation, les fils de fer, la déclinaison.
    Vous allez devoir la trouver.
    Vous avez les voisines sur l'image pour aider.
    Dont, en haut et à droite, les trois étoiles en ligne qui font ceinture à Orion.
    Et ici un très bon indice : elle est TRÈS brillante.

    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Romuald le Dim 27 Avr 2014 - 19:24

    Serait-ce Sirius ?  
    avatar
    jpla

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par jpla le Dim 27 Avr 2014 - 19:26

    Deux coupes !    
    avatar
    Flora;)

    Re: Vito Dumas, ou la nav astro de réchappe !

    Message par Flora;) le Dim 27 Avr 2014 - 19:28

    Ah bon, j'aurais pensé au Scorpion, Antarès ?
    Les lieux cités sont tous dans l'hémisphère sud.

      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 14:00