le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Au secours de ma serre bauquière, mes barrots et mon rêve
Aujourd'hui à 16:06 par damdam

» Il est là !
Hier à 22:49 par jpla

» Le voyage d'Hiva Oa : retour en Méditerranée ...
Hier à 10:39 par GG

» Suis nouveau
Hier à 9:39 par jpla

» rencontre du troisième type
Ven 17 Nov 2017 - 17:26 par GG

» Nettoyer les champignons sur le pont
Mer 15 Nov 2017 - 8:31 par Thomas de misaine

» Et si ça mettait du temps...
Dim 5 Nov 2017 - 18:08 par sylv1

» calme plat
Mar 31 Oct 2017 - 21:55 par jpla

» guindeau
Lun 30 Oct 2017 - 22:08 par arthur gordon

Petites annonces

    L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Partagez
    avatar
    Flora;)

    L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Sam 7 Juin 2014 - 11:17

    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Sam 7 Juin 2014 - 12:16

    Une concurrente

    Comme je suis de parti pris... je vais m'intéresser aux deux filles, pour qui ça commençait mal !
    Elles se sont rentrées dedans lors du prologue !
    Mais rien de grave, elles seront au départ.
    avatar
    GG

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par GG le Sam 7 Juin 2014 - 12:55

    @Flora;) a écrit:Une concurrente
    Elles se sont rentrées dedans lors du prologue !
    PFFFFF, normal,
    Une Nana, c'est bon !
    Deux Nanas c'est crêpage de chignon !  

    PS : c'est mon côté miso-matcho du Samedi à 12h54  
    Rassurez vous, à 12h56 je redeviens normal
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Sam 7 Juin 2014 - 13:00

    Wink Bon j'ai laissé passer les 2 minutes...

    Les deux filles : Claire Pruvot et Isabelle Joschke.

    J'ai regardé le parcours, on leur fait traverser deux fois la Manche.
    Ils ont intérêt à avoir des alarmes qui fonctionnent !


    Dernière édition par Flora;) le Sam 7 Juin 2014 - 13:18, édité 2 fois (Raison : Nom des filles)
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Sam 7 Juin 2014 - 13:20

     L'accrochage, live :



    "Claire Pruvot : « A la bouée au vent, je suis tribord amure mais trop loin du bord du cadre pour atteindre la bouée. Je suis obligé de revirer en bâbord amure et de croiser un bon paquet de bateaux tribord. Je m’apprête à virer juste derrière Isabelle. Le temps de transférer l’eau des ballasts, je mets le pilote automatique mais en voulant l’arrêter j’appuie sur « Auto ». Malheureusement le mode « auto » bloque la barre pendant 4 secondes, empêchant toute possibilité de reprendre la main sur la direction du bateau. Je vois donc l’accident arriver, impuissante, j’ai la main sur la barre mais ne peux rien faire. Je n’ai pas possibilité d’éviter le choc, tout comme Isabelle, et viens taper l’arrière de son bateau. Tout cela a été très rapide, nous avancions à 6 nœuds. Maintenant l’important c’est d’aller l’aider, d’autant qu’elle n’a pas de préparateur pour ces premiers jours de course. Je vais voir avec elle comment nous pouvons nous arranger. C’est un stupide accident qui nous arrive. Pourtant les conditions étaient super et il y avait moyen de bien faire, la flotte était très dense, il y avait du match. C’est dommage ! Maintenant j’espère juste pouvoir ressortir naviguer cette semaine pour me remettre en confiance et reprendre des marques. C’était la première fois que je naviguais avec mes voiles neuves. »

    Pas de bol, mais l'ambiance a l'air sympa entre elles !
    avatar
    arthur gordon

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par arthur gordon le Dim 8 Juin 2014 - 19:17

    Woua, traverser deux fois la manche !    C'est chaud !
    Bon, elles ont bon esprit ces navigatrices, bravo pour la performance !
    avatar
    Flora;)

    Départ de carte postale

    Message par Flora;) le Lun 9 Juin 2014 - 7:16

    "Les conditions étaient idéales ce dimanche à 13 h lors du départ de la 45e édition de la Solitaire. Pour agrémenter généreusement l’aquarelle, un grand soleil tatouait la baie de Deauville et un vent d’une dizaine de nœuds titillait les ardeurs de la flotte. Après avoir patienté plus de trois heures sur le plan d’eau, les 38 concurrents pouvaient enfin lâcher les chevaux pour leur première étape à destination de Plymouth. Un périple de 484 milles des plus tortueux, proposant trois traversées de la Manche, avec, en premier juge paix, une navigation côtière le long des terres d’Albion où courants et effets de site devraient jouer les empêcheurs de tourner en rond dès ce lundi matin.
    S’étant fait pincer les doigts en mordant la ligne de départ avant le coup de canon du président du comité de course, Charlie Dalin (Normandy Elite Team), les Anglais Nick Cherry (Redshift) et Edmund Hill (MacMillan Cancer Support), mais surtout l’un des grands favoris de l’épreuve, Yann Éliès (Groupe Queguiner-Leucémie Espoir), se retrouvaient en queue de flotte pour effectuer le parcours de mise en bouche. Punis et penauds, ils ne pouvaient ainsi participer à la lutte pour le passage de la bouée Radio France, marquant la fin du parcours côtier devant les planches de Deauville.
    Bien inspiré, Anthony Marchand (Ovimpex-Secours populaire) était le premier à se distinguer à ce moment-là. Un plaisir décuplé pour le navigateur breton ayant trouvé in-extremis un partenaire pour le départ : « Je suis content d’avoir offert ce spectacle aux invités de mes sponsors et à Sophie Davant, marraine du Secours Populaire, qui étaient sur l’eau cet après-midi. Nous allons maintenant avoir une route presque directe vers la première marque de parcours des côtes anglaises, la bouée Owers. Après, cela sera plus compliqué. Avec des possibilités de remise des compteurs à zéro plusieurs fois sur notre navigation à destination de Wolf Rock. Il faudra être vigilant. »
    Il était suivi de près par Erwan Tabarly (Armor Lux-Comptoir de la Mer), de retour sur la Solitaire après une édition d'absence, puis par l’Irlandais David Kenefick (Full Irish-Le Comptoir Irlandais), l’Anglais Sam Goodchild (Team Plymouth) et Adrien Hardy (Agir Recouvrement). Ce dernier, vainqueur de l’étape finale à Dieppe l’an dernier, se réjouissait aussi de sa prestation : « Les conditions sont parfaites. Avec plus de vent que prévu. Le bateau est bien calé et j’ai pas très loin de moi de bons lièvres pour faire en sorte d’avancer vite. En revanche, comme de l’autre côté cela devrait être plus compliqué, je pense qu’il va être judicieux de trouver des moments pour des petites siestes, si cela est possible. »
    La première nuit des veilleurs du large risque d’être perturbée par des périodes orageuses et donc humides. Un grain pouvant en cacher un autre, les caprices d’Éole vont demander une attention bien aiguisée, surtout lors de ses quintes de toux. Entre les cellules dépressionnaires et un anticyclone prenant de l’importance, la course s’annonce des plus palpitantes. La règle du jeu de la Solitaire."

    © Figaro Nautisme
    avatar
    Flora;)

    Trois fois la Manche !

    Message par Flora;) le Mar 10 Juin 2014 - 14:08

    En lisant la situation ce matin, je m'aperçois que c'est 3 fois qu'on leur fait traverser la Manche non stop : 
    Deauville - Cowes - Roscoff - et arrivée de la 1er étape à Plymouth !

    Bonne chance à eux !

    Isabelle Joschke est parrainée par "Generali" qui semble mettre beaucoup d'espoir en elle :

    "Depuis son arrivée, le directeur général de Generali France s’est donc fortement impliqué dans le volet sponsoring et dans l’arrivée du second bateau mené par Isabelle Joschke. Le chef d’entreprise a rencontré la navigatrice sur l’eau lors d’une transatlantique. « Elle était mon chef de quart », précise-t-il. «Nous avons choisi de soutenir Isabelle car c'est une ambassadrice de la mixité dans le monde du sport, commente-t-il. Et le sien, la course à la voile, est majoritairement masculin ! » Seules deux femmes ont pris le départ aux côtés de 36 concurrents ce dimanche. « Et l’engagement d’Isabelle fait écho à celui de l’observatoire des femmes de l’assurance, lancé il y a trois ans avec Terra Femina. Elle va être une ambassadrice très convaincante parce que très convaincue de l’importance de la mixité sur tous les terrains », assure-t-il. De son côté Isabelle Joschke apprécie ce rapprochement avec le monde de l’entreprise. « Nous sommes encore peu nombreuses dans le milieu de la course au large car peu de jeunes filles rêvent de devenir navigatrices professionnelles. Or c’est une problématique commune à de nombreuses professions encore peu féminisées. » Generali dispose donc sur l'eau de deux marins, bien décidés à se faire remarquer pour leurs valeurs aussi bien que pour leurs résultats sportifs."

    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Mar 10 Juin 2014 - 14:26

    Dernière minute : Dématage dans 20 nds de vent...

    "Alors qu'il avait pris les commandes le matin même de la première étape de la Solitaire du Figaro - Éric Bompard cachemire partie dimanche de Deauville, Yann Éliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) a démâté ce mardi à 13h18. Le vent soufflait à plus de 20 nœuds et la mer avec des creux de 2 m était plutôt chaotique. Le Briochin venait d'enrouler deux minutes plus tôt le phare de Wolf Rock, à la pointe occidentale de la Cornouailles anglaise. Le marin est sain et sauf et l'équipe en mer de l'organisation reste auprès de lui pour l'aider à rejoindre dans des conditions sécuritaires le port de Falmouth. (Serge Messager, Envoyé spécial à bord de L'Étoile)."
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Jeu 12 Juin 2014 - 6:18

    Arrivée 1ère étape

    Dans un mouchoir de poche pour les 3/4 des participants.

    Isabelle est 17e, au milieu du peloton, à 1h 1/4 du vainqueur.

    « Le début n'a pas été facile pour moi, j'ai eu du mal à me mettre dedans la première nuit. J'ai eu l'impression d'avoir raté une chance. Après, j'ai rattrapé, j'ai doublé des bateaux, si bien qu'en Bretagne, j'étais plutôt bien placée et contente de voir ma bonne évolution. La dernière nuit, j'ai perdu, j'ai raté un coche : je suis un peu déçue. Il a fallu décider très vite où aller après la bouée à Roscoff. Je ne me suis pas très bien positionnée. Mais, c'est satisfaisant, car on est tous très groupés, il y a des bons dernière moi. C'était une étape sympa. Nous ne sommes pas très fatigués, on ne s'est pas trop fait rincé. Et sur les trois nuits, il y en a eu deux dans le petit temps. »


    Claire est en queue, mais devant le favori qui a dématé !

    48h de repos à Plymouth.
    Départ de la 2e étape samedi, direction Roscoff, en allant virer le Fastnet !

    Encore une traversée de la Manche...
    avatar
    H2oh!

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par H2oh! le Jeu 12 Juin 2014 - 8:40

    @Flora;) a écrit:
    En lisant la situation ce matin, je m'aperçois que c'est 3 fois qu'on leur fait traverser la Manche non stop :
    Deauville - Cowes - Roscoff - et arrivée de la 1er étape à Plymouth !

    On essaie de leur faire recoudre La Manche! Ca fera plaisir à GG, après le bouton; la manche! 

     Sympa tes compte-rendus Flora;) sunny
    avatar
    arthur gordon

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par arthur gordon le Jeu 12 Juin 2014 - 18:35

    Ouaip, la manche doit être repassée et repassée à nouveau.  Laughing
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Sam 14 Juin 2014 - 8:27

    Gwenolé Gahinet, paroles de bizuth :

    "Il fait bon à Plymouth ! Quand je suis arrivé, je venais de faire un dernier bord assez facile, où j’ai même pris le temps d’écouter de la musique… en ce moment j’écoute Java ou M. C’était très sympa. J’ai débarqué à l’heure idéale, en fin d’après-midi, il faisait un temps incroyable et nous nous sommes tous retrouvés pour manger un morceau. A ce moment-là, la fatigue retombe, on échange avec les autres figaristes : ceux que l’on a croisés en mer, ceux qui nous ont surpris etc. Ce qui m’a le plus étonné, c’est que l’on retrouve la même émotion pour chacun d’entre nous. Il faut dire que les étapes sont très intenses !
     
    Côté organisation, nous sommes au top. Nous sommes en coloc avec Paul Meilhat, Jimmy et Jules, nos préparateurs, et Laetitia qui gère ma logistique. L’ambiance est géniale, on se marre bien… On a surtout l’impression d’être à la maison, et ça nous change la vie ! D’un côté nous pouvons nous reposer tranquillement en gérant nos siestes et différents moments de repos. De l’autre nous échangeons sur pas mal de sujets. Avec Paul nous avons beaucoup de points communs dans nos projets (les voiles, les réglages de mâts…) et on s’entend sur tout parfaitement bien. Pour moi c’est vraiment précieux de pouvoir échanger avec lui. Hier matin nous sommes allés à la piscine ensemble, c’était vraiment top !
    Pour la récupération, j’ai également profité de la journée de jeudi pour travailler avec l’équipe de kinés que nous met à disposition AG2R La Mondiale. Comme j’ai un peu mal au dos, nous avons pas mal travaillé sur les étirements : ça fait un bien fou !
    Et aujourd’hui je me concentre sur la météo de cette prochaine étape qui nous attend. Je travaille en partie avec l’équipe des 7 concurrents qui s’entrainent à Lorient. Jules a préparé mon figaro Safran-Guy Cotten et géré les différentes petites usures liées à la navigation… Top départ de la seconde étape vers Roscoff à 18h30 (19h30, heure française NDLR) : je suis reposé et prêt à repartir !"


    Va falloir être à la hauteur du papa, Gilles, double vainqueur de l'épreuve !
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Sam 14 Juin 2014 - 8:46

    Mais je n'oublie pas Isabelle, qui semble être l'étoile montante de la course au large, parmi les femmes. Déjà il y a 5 ans :


    "Solitaire du Figaro: Isabelle Joschke, le bonheur au fil des vagues

    samedi 1 août 2009 à 08:30



    La navigatrice Isabelle Joschke à Lorient le 29 juillet 2009 (Photo: Marcel Mochet / AFP)


    LORIENT (AFP) - Seule femme au départ, à Lorient de la 40e édition de la Solitaire du Figaro, Isabelle Joschke (Synergie) vit son bonheur au fil des vagues avec en perspective, à l'horizon 2012, le Vendée Globe.

    Isabelle Joschke, 32 ans, née à Munich de mère française et de père austro-allemand, possède la double nationalité franco-allemande, et pourrait même revendiquer l'autrichienne.

    Elle s'est initiée à la voile d'abord en eau douce sur les lacs autrichiens de son enfance et, pendant des études brillantes et deux maîtrises à l'université à Paris, elle a découvert la voile en mer aux Glénans, et décidé de devenir skippeur.

    Bizuth dans la Solitaire l'an passé, elle avait terminé 30e, un rang qui ne l'avait pas comblée loin de là d'autant qu'elle était habituée au succès en classe mini.

    L'année 2007 avait débuté par deux victoires dans la Pornichet Sélect 6.50 et le Mini-Pavois. Cela en fit la favorite de la transat 6,50, posture renforcée par une première place à Madère, dans la première étape.

    Une avarie dans la deuxième (rupture du pivot de bout dehors) l'empêcha de transformer ce succès en victoire totale, mais après avoir réparé au Cap Vert, elle parvint à terminer au Brésil.

    "La niveau de course de la Solitaire est très élevé. J'essaierai de suivre ma route, dit-elle. L'an passé, je découvrais. Je pensais qu'en mini, j'étais allée très loin dans le sommeil, je me suis aperçu qu'en figaro, je pouvais aller plus loin encore."


    La navigatrice Isabelle Joschke à bord de son bateau "Synergie" à Lorient le 29 juillet 2009 (Photo: Marcel Mochet / AFP)


    "J'ai eu du mal à gérer les périodes d'escale. Dormir très peu et rester toujours sur le qui-vive, puis se retrouver d'un seul coup dans un vrai sommeil pendant une ou deux nuits, ce n'est pas évident. J'ai bien travaillé ce point cet hiver. Je pense avoir pas mal progressé", espère-t-elle.

    Une place dans les 15 premiers au classement général suffirait à son bonheur même si elle est aussi capable de coups d'éclats, comme en septembre dernier quand elle avait remporté la troisième étape de la Cap Istanbul (courue entre Marzamemi, en Sicile, et à Aghios Nikolaos, en Crète), une course en solitaire sur Figaro."


    © 2009 AFP  
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Dim 15 Juin 2014 - 8:50

    Départ hier soir de la 2e étape : Plymouth - Roscoff... mais en allant virer le Fastnet !
    Donc 2 traversées de la mer Celtique et une nouvelle transmanche.

    Départ laborieux, retardé pour cause de pétole.

    Un concurrent Joan Arhweiller s'est mis sur les cailloux et abandonne, varangues cassées.

    Peloton groupé au comptage de cette nuit. RAS pour les filles, elles y sont.

    "Les premières heures de course n'ont pas épargné les marins. Il a fallu rester éveillé sur le pont pour parer les caprices du vent très variable en force et en direction. Depuis le cap Lizard, les spis ont été rangés, et c'est sous génois que la flotte progresse désormais à l'entrée de la mer Celtique. Une flotte relativement serrée ce matin puisque moins de 4 milles séparent le premier au classement (David Kenefick sur Full Irish-Le comptoir irlandais) du dernier (Alan Roberts sur Artemis 23). Il va falloir gérer ce matin le passage du DST (Dispositif de Séparation de Trafic) et des îles Scilly. Un endroit piégeux  où le courant peut jouer les trouble-fêtes. Ce tout premier point de passage demeure crucial pour les skippers en mer qui doivent déjà faire un choix : intérieur ou extérieur du DST, plus ou moins près des îles Scilly. De là dépendra leur trajectoire sur la remontée de la mer celtique. Un dimanche qui ne sera pas de tout repos !"


    Pour les suivre en direct :

    http://www.lasolitaire.com/fr/s02_corporate/s02p08_cartographie.php?leg=2

    En fait, cette carto n'est pas actualisée en temps réel, ils ont déjà passé Land's End...



    Dernière édition par Flora;) le Dim 15 Juin 2014 - 10:01, édité 1 fois (Raison : Carto pas bonne !)
    avatar
    kobaya

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par kobaya le Dim 15 Juin 2014 - 11:15

    la course du Figaro (ex-Aurore) est bel et bien l'Annapurna de la course en solitaire, si tant est que le Vendée Globe en soit l'Everest.

    C'est - de mon avis - le plus difficile exercice auquel puisse se prêter un navigateur solitaire : la semi-hauturière avec de larges portions côtières.

    Tenir plusieurs jours sans sommeil, à veiller le trafic (cargos, pêcheurs), les cailloux, gérer les courants et autres joyeusetés relève vraiment de l'exploit.

    Un grand bravo à tous ces coureurs..  
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Dim 15 Juin 2014 - 19:46

    Bien que ce soit pour le moment un temps de demoiselle... (15 nds portant, faiblissant, mer plate), les deux filles n'en tirent pas avantage, elles sont 29e et 30e !

    Ils devraient virer le fameux Fastnet au petit matin.
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Lun 16 Juin 2014 - 6:55

    A quelques milles de la côte irlandaise, Yann Elies est toujours en tête, suivi par un peloton bien étalé.
    RAS pendant la nuit, ou alors les commentateurs ne sont pas encore réveillés !
    avatar
    arthur gordon

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par arthur gordon le Lun 16 Juin 2014 - 8:11

    Dommage que tu ne sois pas sur place !  Wink
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Lun 16 Juin 2014 - 8:22

    @arthur gordon a écrit: Dommage que tu ne sois pas sur place !  Wink

    En effet, surtout que je ne connais pas ce beau pays.
    Mais moi je ne me serais pas contentée de faire le tour du rocher !
    Cool
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Lun 16 Juin 2014 - 13:39

    The "teardrop of Ireland" a été viré par le premier de la meute avant midi. Les autres suivent...
    Il y a des videos sur le site, mais je ne peux pas les visionner, donc pas vous les transmettre !

    http://www.lasolitaire.com/fr/s10_mediatheque/s10p01_albums.php

    Un beau papier sur le site de la course :

    "Le Fastnet est sans conteste le plus célèbre des phares européens car il marque nombre de courses à la voile comme un passage obligé. Connu sous le nom de " The Teardrop of Ireland ", c'est à dire la larme de l'Irlande, il fut le dernier souvenir de leur terre pour les émigrants partant vers l'Amérique. 

    Situé à moins de cinq milles dans le Sud-Ouest du cap Clear et de Mizen Head (position : 51º 23.3' N - 9º 36.1'W), le Fastnet est un rocher d'une trentaine de mètres de haut. La Corporation de Trinity House installa le premier feu sur une tour en acier dessinée par George Halpin en 1848 : la construction fut terminée en 1853 et le phare mis en service le 1er janvier 1854. En 1883, un système par explosion permettait d'émettre un signal toutes les cinq minutes en cas de brouillard, fréquent sur cette côte. Puis en 1891, le service des phares et balises irlandais constata que la puissance de la lampe n'était pas suffisante et décida de construire une nouvelle tour en granite de treize mètres de diamètre et quarante-cinq mètres de haut sous la direction de William Douglass.

    Débutée le 28 novembre 1895, la construction s'acheva en mai 1903 après 89 allers et retours avec la terre pour apporter les pierres de l'édifice, totalisant 4 300 tonnes apportées par le SS Ierne... La période du feu adoptée par le Irish Lights Board est toujours d'actualité : un éclat blanc toutes les cinq secondes d'une portée de 27 milles. En 1904, la Marconi Wireless Telegraphy Company installa un équipement pour transmettre des câbles ainsi qu'un système de signaux par pavillonnerie : le rocher devint un relais pour le Lloyd's avec les navires qui croisaient devant le phare. Le Fastnet a été automatisé en mars 1989.

    Dénommé aussi Carrig Aonor (roc solitaire en gaélique), le Fastnet qui fut édifié suite au naufrage du navire américain Stephen Whitney qui provoqua la mort de cent passagers en décembre 1847, devint une marque de parcours mythique avec la création de la plus célèbre régate du RORC. 

    En 1925, les Britanniques imaginèrent en effet une nouvelle course au large : la Fastnet Race longue de 608 milles entre Cowes, le phare irlandais et retour à Plymouth, remportée pour sa première édition par le cotre pilote du Havre Jolie Brise construit en 1913. Il s'imposa de nouveau en 1929 et 1930 et reste à ce jour le seul voilier à avoir gagné trois fois l'épreuve.

    La course est lancée toutes les années impaires début août. La Fastnet Race a figuré au programme de l'Admiral'sCup et s'est rendue tristement célèbre en 1979, une édition tragique où quinze marins ont disparu au cours d'une terrible tempête. A noter que le Mini Fastnet est aussi devenu une classique du circuit Mini depuis 1984 où près de cent voiliers de 6.50 mètres viennent de Douarnenez pour le contourner. Bien d'autres régates utilisent ce phare isolé en mer comme marque de parcours à l'image de la Solitaire du Figaro, la transat Québec-Saint Malo, la Course des Phares…"
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Mar 17 Juin 2014 - 7:45

    RAS ce matin, c'est toujours le même qui est en tête, Eliès. Le peloton s'étire sur une dizaine de milles. Ils vont bientôt passer les Scilly, par le Nord pour la majorité. Seuls deux individualistes semblent vouloir contourner l'archipel par le Sud.

    Les filles sont dans les choux. 
    Claire 37e et dernière, puisqu'il y a un abandon.
    Isabelle fait un peu mieux, 31e en ce moment, à un peu moins de 10 milles du leader.

    Ils devraient arriver à Roscoff la nuit prochaine.
    avatar
    arthur gordon

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par arthur gordon le Mar 17 Juin 2014 - 14:09

    C'est une course extrêmement éprouvante. Bravo !
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Mer 18 Juin 2014 - 7:34

    Yann Eliès est arrivé cette nuit à Roscoff avec une heure d'avance sur le second !
    Il a déclaré avoir tout fait sous pilote, il ne barre jamais.
    D'après les commentaires, c'est aussi la victoire de son préparateur et de son équipe.

    Les suivants sont arrivés un par un à quelques minutes les uns des autres, Isabelle est 31e, au lever du jour.
    Claire a évité la voiture balai de justesse, elle est 34e.

    Trois jours et trois nuits pour se refaire une santé.
    Départ de la 3e étape dimanche.



    Plutôt sympathique le vainqueur : 40 ans, breton du Nord, d'une famille de voileux coureurs au large. Son père Patrick avait gagné la Course de l'Aurore quand il avait 5 ans... ça doit marquer !
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Ven 20 Juin 2014 - 16:12

    La troisième étape, dont le départ sera donné dimanche à 15h, va permettre aux locaux de voir passer les 38 coureurs, probablement sous spi.





    "Mélange de segments côtiers et de large, les skippers vont d’abord aborder la Mer d’Iroise en empruntant, le Chenal du Four, puis ils devront parer le Raz de Sein. Au-delà des difficultés liées au courant, et les éventuels écarts conséquents qui peuvent se créer dans ces passages, les conditions de mer peuvent mettre les marins et le matériel à rude épreuve. Bien connue des navigateurs, l’Archipel des Glénan fera partie du parcours avec un passage entre l’Ile aux Moutons et l’Ile de Penfret. La dernière marque de cette partie côtière sera le phare des Birvideaux, situé en pleine mer, entre Groix et Belle Ile. Ensuite la flotte mettra le cap vers le large, cap au Sud-sud-ouest pour virer une bouée météorologique située au milieu du Golfe de Gascogne distante de 155 milles. Des choix stratégiques se déclineront alors sur le plan d’eau et la flotte devrait se répartir d’Est en Ouest pour mener différentes offensives. Une fois cette marque passée, les bateaux se dirigeront plein Est vers la bouée BXA marquant l’estuaire de la Gironde (distante de 150 milles), avant de remonter vers les côtes vendéennes pour finir cette 3ème étape."
    avatar
    arthur gordon

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par arthur gordon le Ven 20 Juin 2014 - 16:54

    Flora a écrit:Plutôt sympathique le vainqueur : 40 ans, breton du Nord, d'une famille de voileux coureurs au large.

    Tu m'étonnes qu'il gagne... il doit connaitre par cœur tous les petits chemins et les raccourcis !    Laughing
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 9:20

    Très belle étape, cette 3ème.
    Une navigation très sophistiquée.
    Avec 1000 facteurs à intégrer.
    Peut-être la quintessence de la discipline.

    Et j'aime bien la bouée météo 62001 Gascogne.
    Ici :
    http://www.infoclimat.fr/mer/bouees.php?id=62001
    J'y vais parfois.
    Pour comparer une prévision grib avec le temps réel constaté sur la mer vraie.
    La bouée est mouillée suffisamment au large pour ne pas être affectée par les "phénomènes locaux" côtiers.

    Bon.
    Cette étape est très difficile pour un mec ou une meuf qui veut gagner la solo Figaro.
    En croisière œnologique ordinaire, faut pas exagérer, c'est pas si dur.
    C'est même cool.
    Surtout la nuit.
    Suffit de rester dans les bons secteurs de feux.

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 17:35

    Bizarre comment le système d'information de la Solo Figaro rend compte du franchissement des bouées...

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 17:39

    Ce qui est intéressant, c'est ce genre de truc.
    Les options un peu extrêmes.
    Pas trop subtiles toutefois pour que ça se voit même si on n'est pas sur l'eau.




    Et ça marche.
    Une heure après, ils sont 1 et 2 !




    EDIT :
    Je viens de regarder en arrière.
    Devant Roscoff, juste au sortir du petit parcours départ, ils était 14 et 17 à 1/2 NM de la tête.
    Bilan au moment de la capture de l'image : 0,6 NM.
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 18:10

    Et ça augmente encore.
    Peu, mais ça augmente.
    Bénéfice de 0,7 NM à cette heure.
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 18:24

    Là, 0,8 NM !

    La question est :
    Vont-ils tenir pour franchir la marque suivante devant ?
    La marque suivante, il semble que ce soit la Grande Basse de Portsall ; ou une autre proche.
    Réponse autour de 20h00 heure locale.
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 18:48

    Hou la la la la la !
    Les plus au Nord en sont réduits à tirer des bords de VA.
    Plus au Sud, les 1 et 2 n'en ont pas encore besoin.
    Ils s'envolent par rapport à ceux qui ont empanné.

    Lorsque le 3 va empanner lui aussi, leur avance pourrait EXPLOSER.
    Exploser... de quelques dixièmes de milles supplémentaires.

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 18:54

    C'est fait !

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 18:55

    Ils devraient (les 1 et 2), rapidement empanner aussi pour marquer le 3.
    Pour rester entre le 3 et la prochaine marque.

    Enfin.
    Je dis ça.
    Mais c'est pas moi qui fait passer le spi...
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 19:00

    C'est fait pour l'un des deux !

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 19:09

    Le second premier a empanné aussi.

    Bon.
    Je pause.
    Voir si ya de la soupe froide dans le frigo.
    Je n'ai pas besoin, moi, de conduire un Figaro II toute la soirée et toute la nuit !


    Dernière édition par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 19:50, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 19:21

    Finalement, la soupe, je la fais chauffer.

    Ya pas que moi qui en parle :
    http://www.lasolitaire.com/fr/s03_actualites/s03p02_detail_actualite.php?actu=3301
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 19:27

    avatar
    arthur gordon

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par arthur gordon le Dim 22 Juin 2014 - 19:47

    Jpla, il assure en chroniqueur, non ?  Very Happy
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 20:07

    Oignon blanc jeune et avec le blanc et avec le vert, les deux seuls navets sauvés du semis de mars, petits pois mange-tout, céleri branche du maraîcher, carottes industrielles du super-marché, poirée qui a passé l'hiver, haricots blancs congelés de l'automne dernier, petites pommes de terres immatures tout juste sorties de terre.

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 20:21

    En approche de la marque de Portsall, ça se confirme.
    Ils ont réussi.




    Le 3, Yoann Richomme, en tête dès le début de l'étape s'est très bien maintenu devant toute la flotte.
    Sauf des 2 joueurs de Batz.
    Lesquels restent 1 et 2.
    Bravo.
    C'est de la belle.

    Juste.
    Dans les bords de louvoyage au vent arrière, Adrien Hardy (il est 2) a perdu un peu sur Frédéric Rivet (il est 1).
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Dim 22 Juin 2014 - 20:26

    La marque de Portsall a dérivé un peu !

    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Lun 23 Juin 2014 - 11:25

    @arthur gordon a écrit:  Jpla, il assure en chroniqueur, non ?  Very Happy

    T'as raison !
    MERCI...

    Tu peux continuer d'ailleurs jpla, je serai encore très occupée cette semaine et je ne pourrai pas trop suivre. Mon ordi portable est de + en + fatigué, tt juste bon à relever mes emails.

    Il me semble que tu as laissé de côté les nanas ?

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Lun 23 Juin 2014 - 11:43

    @Flora;) a écrit:Il me semble que tu as laissé de côté les nanas ?

    Non.
    J'ai regardé tout du long.
    Mais j'ai pensé que tu avais l'exclu !




    Isa est 24.
    Au milieu du paquet, pas si loin de la tête.
    Ce matin elle était 26 au petit jour.
    Elle tient le coup.

    Claire était derrière hier soir.
    Et.
    Elle a talonné dans le Four cette nuit ; varangues malades.
    Abandon.
    Route directe à vitesse lente sur Les Sables pour réparations avant dernière étape.
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Lun 23 Juin 2014 - 11:57

    Sinon.
    Je dors la nuit, moi.

    Je me suis repassé le film ce matin.
    Je veux dire l'anim des progressions sur la carto de la course.
    Il s'est passé plein de trucs.
    Des options gagnantes, des options perdantes.
    Mais toujours de pas beaucoup, des dixièmes de NM.
    Au point que la place de 1 a valsé sans cesse depuis le départ il y a 21 heures.

    Là, ils en sont à contourner Belle-Île.
    Dans des petits airs, ça va durer quelques heures.
    Puis grand bord vers le milieu du Gascogne (la bouée 62001).
    Ils vont dormir enfin.
    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Lun 23 Juin 2014 - 12:09

    @jpla a écrit:Sinon.
    Je dors la nuit, moi.
    Comme tu le savais, la plus longue nuit de l'année a donné lieu à une fiesta du côté d'un certain cabanon... tes oreilles ont pas sifflé ?

    avatar
    Flora;)

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par Flora;) le Lun 23 Juin 2014 - 12:14

    J'apprécie pour l'exclu... mais non, je suis partageuse !

    Pauvre Claire, espérons qu'elle s'en sorte sans aide et qu'elle soit au départ de la dernière étape.

    Comme je l'ai dit ailleurs, je suis en service commandé familial cette semaine, donc peu présente.
    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Lun 23 Juin 2014 - 16:14

    Vous savez, dans cette SoloFig, quel est le navigateur qui est entendu être le favori ?
    Même si il a cassé son mât sous les balcons du Fasnet ?
    Oui, c'est bien Yann.

    La chose qui suit n'a que peu d'intérêt en soi.
    Mais elle va permettre de flatter l'esprit de corps de Flora.

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Lun 23 Juin 2014 - 16:17

    Couche sup.

    avatar
    jpla

    Re: L'Annapurna de la course en solo, au départ dimanche à Deauville

    Message par jpla le Lun 23 Juin 2014 - 22:05

    Sup sup.


      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 18:16