le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Mots-clés

Derniers sujets

» calme plat
Aujourd'hui à 8:48 par sylv1

» Tragique accident : skipper/proprio en solo, mort dans l'incendie de son bateau
Sam 12 Aoû 2017 - 16:41 par lepilori

» G fait un dessin avec GG et G navigué tout autour de la Bretagne !
Sam 12 Aoû 2017 - 11:39 par GG

» Arome HD, à voir...
Sam 12 Aoû 2017 - 9:29 par jpla

» Lagoon 450 : Fly Bridge ou Sport Top ?
Jeu 10 Aoû 2017 - 0:28 par jpla

» Je ne suis pas d'accord !
Mer 9 Aoû 2017 - 20:58 par lepilori

» le Sélection 37 Sagga
Mar 8 Aoû 2017 - 16:24 par arthur gordon

» ???
Dim 23 Juil 2017 - 9:46 par GG

» Comment est votre bateau ?
Jeu 20 Juil 2017 - 21:10 par jean-paul7158

Petites annonces

    Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Partagez
    avatar
    BasileM

    Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par BasileM le Mar 27 Mai 2014 - 19:54

    Mon bateau possède un génois médium de grammage connu (275 g) et ce qui semble être un foc n° 1 d'après sa surface (le dernier avant le tourmentin), mais de grammage inconnu. J’ai un doute sur ce foc, car je compte le mettre sur étai largable pour la brise et je ne tiens pas à ce qu’il lâche.
     
    Est-ce un vrai foc n° 1 ou un vulgaire génois retaillé ? Alors je me suis livré à des tas de calculs à l'aide des données connues.
     

    Génois 275 g    9,200 Kg   21,4 m²
    Foc inconnu     4,000 Kg   10,4 m²

    C'est là que c'est amusant. En proportion des caractéristiques du génois, mon foc devrait peser minimum 4,400 Kg, et même peser plus, car il y a des poids fixes quelque soit la taille de la voile, comme l’œillet de point d'amure, que j'ai en vain tenté d'estimer.

    Vous avez des idées pour savoir si mon foc est costaud ou pas ?
    avatar
    Flora;)

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par Flora;) le Mar 27 Mai 2014 - 21:10

    Rien qu'au toucher déjà, tu peux estimer si le grammage est sensiblement le même que celui de ton génois.
    Le grammage de ton médium me semble plutôt "fort" pour sa taille.
    Normalement, entre le génois et le tourmentin, il y a deux focs, le tien doit être un foc n°1 à 10,4 m2.
    Il n'y a pas que le grammage qui entre en ligne de compte pour estimer l'état de ta voile. Elle peut être d'un grammage fort et bien usée... si tu ne sais pas le voir, je te suggère de la montrer à un voilier ami, pas un qui te dira que ta voile ne vaut rien a priori !
    Se contenter de peser les voiles et de comparer les surfaces pour déterminer le grammage me semble hasardeux !
    avatar
    BasileM

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par BasileM le Mar 27 Mai 2014 - 21:30

    C'est vrai qu'il est "fort" ce génois sur enrouleur, acheté par l'ancien propriétaire, fort au point d'avoir du mal a gonfler dans les petits airs. Comme il y avait aussi avec le bateau un génois plus léger (5,900 kg au lieu de 9,200), qui doit être celui d'origine vu l'adresse du voilier à la Rochelle (c'est un Jeanneau) je l'ai montré à mon voilier qui m'a dit qu'il était mort (MDR) et qu'il exploserait à la première sortie. 

    Non seulement il n'a pas explosé, mais ce fut un régal. C'est pourquoi je tiens absolument à mettre en service ce foc pour préserver ce génois léger dès que le vent montera.

    mais ce foc avait été modifié par le proprio pour mettre sur enrouleur. Et toujours "mon voilier", à qui je demandais de me le mettre en mousqueton, m'a dt que ça coûterais cher. J'ai finalement acheté 30 € de mousquetons et 15 € d'oeillets, et je l'ai fait moi-même.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par arthur gordon le Mer 28 Mai 2014 - 23:37

    J'aurais fait comme toi... Essayer de déterminer le grammage par un calcul proportionnel à partir de l'autre voile. Bon, on en déduit que le grammage de ton foc est moindre que ton génois de 275 g.
    Maintenant..., comment évaluer la solidité de cette voile ? Je sais comme tout le monde que les voiles sont testées mécaniquement en labo, que certains enduits les solidifient etc.

     L'autre jour, mon "voillier" à moi a pu dire en la froissant, en la regardant, en la grattant que ma grand voile pouvait encore faire quelques "saisons"... Je trouve ça extraordinaire, cette faculté de jugement. L'expérience, sans doute ?  


    Sinon, de manière plus mécanique, as tu essayé de le déchirer :
    1° à la main
    2° avec les dents (!?)
    3° en l'écartelant avec des pinces ?

    OK, ça fait pas très sérieux mais, naïf et inexpérimenté que je suis, c'est la seule solution empirique que je vois...  
    avatar
    BasileM

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par BasileM le Jeu 29 Mai 2014 - 6:13

    Après donc m'être arraché les cheveux pendant un an, j'ai trouvé un autre moyen : mesurer l'épaisseur de la toile (tout au moins dans nos matériaux ordinaire) au pied à coulisse.

    Pas de chance, le bord est plein de coutures, voire de renforts, qui faussent la mesure à moins d'utiliser un palmer. Alors j'ai eu l'idée de pincer fortement la toile au milieu pour prendre la mesure et diviser par 2. 

    Je trouve 0,32 mm pour 4 de mes voiles, génois, GV, GV d'origine du constructeur, et mon foc. 

    Donc, au moins, il n'est pas plus "léger". J'ai donc rappelé cette fois 2 voiliers pour demander s'il était normal d'avoir le même grammage pour un génois et un foc, ils m'ont répondu oui (pour des bateaux de taille moyenne). 

    Et mon génois qui marche super bien fait 0,25 mm 

    J'ai aussi affiné la méthode de la surface, car j'avais négligé la bande UV, qui me semblait ne pas jouer beaucoup, et que possède le génois et pas le foc. Du coup j'arrive à un poids presque identique à 100 g près
    avatar
    GG

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par GG le Jeu 29 Mai 2014 - 8:13

    Pour mesurer le grammage d'une voile,le plus simple est de découper au beau milieu de ta belle voile un échantillon de 10 cm X 10 cm, tu le pèses sur une balance de précision ( la même que celle utilisée dans les banlieues pour peser une substance brune) tu multiplies le résultat par 100 et tu as ton poids de toile au M²
    Facile, non ? 
    avatar
    BasileM

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par BasileM le Jeu 29 Mai 2014 - 8:50

    Pas besoin de balance sophistiquée, une balance Roberval d'avant guerre, de portée 5 kg, détecte un morceau de papier de 1 cm x 1 cm, soit 8 milligrammes.
    avatar
    kobaya

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par kobaya le Jeu 29 Mai 2014 - 14:23

    hello,  

    juste une petite chose :

    avant les GSE, on déclinait la gamme des focs en fonction du vent à supporter.

    Mais si la surface diminuait logiquement, la coupe de la voile avait au moins autant d'importance.

    Plus le vent était fort, plus le foc était petit, et plus il était taillé plat.

    Donc ce n'est pas qu'une question de grammage, mais aussi de coupe et de creux !  Le mieux à faire, avant de vouloir l'envoyer sur un étai larguable, serait (AMHA) de le porter chez un voilier (de confiance, of course) qui le passera à l'étarqueur, pour justement voir s'il n'est pas trop creux, indépendamment de son grammage et de sa surface..  Wink
    avatar
    elpeyo

    Re: Petits calculs amusants : estimer le grammage d’une voile

    Message par elpeyo le Ven 30 Mai 2014 - 20:10

    Moi, avec cinq grammes, je vois comme un voile :)

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 20:23