le forum de la voile et de la mer

Sujets sur la belle bleue, les marins, les bateaux : actus, débats, art, culture, technique, nautisme, belle plaisance, voyage, navigation.

Derniers sujets

» Il est là !
Aujourd'hui à 8:27 par jpla

» rencontre du troisième type
Hier à 17:26 par GG

» Le voyage d'Hiva Oa : retour en Méditerranée ...
Jeu 16 Nov 2017 - 18:33 par jpla

» Suis nouveau
Jeu 16 Nov 2017 - 13:21 par tribal

» Nettoyer les champignons sur le pont
Mer 15 Nov 2017 - 8:31 par Thomas de misaine

» Et si ça mettait du temps...
Dim 5 Nov 2017 - 18:08 par sylv1

» calme plat
Mar 31 Oct 2017 - 21:55 par jpla

» guindeau
Lun 30 Oct 2017 - 22:08 par arthur gordon

» A l' heure sans heurts !
Lun 30 Oct 2017 - 21:40 par arthur gordon

Petites annonces

    Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Partagez
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Mer 8 Oct 2014 - 20:44

    Voilà, Izabel prépare Don pour l'ultime étape. Elle ne parle plus de s'arrêter au Portugal. Elle déclare simplement passer par le fameux antipode puis direction Sète.
    Le départ est prévu pour samedi. Il semble que la météo sera agitée non ?
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Jeu 9 Oct 2014 - 18:31

    Changement : Izabel a annoncé il y a 2 heures qu'elle anticipe le départ. Elle part tout à l'heure après le repas.
    Avant de faire route pour Cascais, elle va parcourir 580 milles vers le nord avec un vent de travers. Sans doute pour attraper son antipode.
    Va falloir bien suivre la météo pour les 10 jours à venir, c'est chaud en ce moment l'Atlantique nord.
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Jeu 9 Oct 2014 - 20:16

    L'antipode du Sud de la Néo-Zed, c'est à peu près 47 Nord et 13,5 Ouest.
    Le rond bleu (discret) sur ma capture.
    L'image donne le temps pour la nuit du mardi 14 au mercredi 15.

    C'est à 5 jours.
    Ça peut être un peu différent ; en plus ou en moins.
    Elle devrait dans tous les cas avoir un peu de brise.




    Disons que, là, elle engage un peu.
    Mais elle a fait le tdm par les mers du Sud.
    La  bougresse a peut-être un peu de marge enfouie au fond d'elle-même !
    avatar
    Flora;)

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Flora;) le Jeu 9 Oct 2014 - 20:20

    Il me semble que l'anticyclone s'est reformé vers les Açores, d'après la carte MF... 
    C'est peut-être pour cela qu'elle part plus tôt que prévu.
    Qu'en dit notre grand sorcier jpla ?

    Aaah, il était pas loin !

    Mais comme d'hab, il nous parle de ce qui se passerait dans plusieurs jours.

    Et ce soir et demain ?
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Jeu 9 Oct 2014 - 20:27

    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Ven 10 Oct 2014 - 14:31

    Izabel a pris le large il y a quelques heures.
    A 4h00 du mat (Paris) elle était là :



    Elle doit chercher l'antipode situé à 46º 19' N / 23º 15' W que l'on peut voir ici :

    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Ven 10 Oct 2014 - 14:47

    Ton antipode est plus à l'Ouest que le mien.
    Et plus proche.
    Mais un peu plus vent pointu pour les jours qui arrivent.

    Comment fais-tu pour avoir une position lorsqu'elle est près de terre ?
    Et plus rien après ?
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Ven 10 Oct 2014 - 14:52

    Hou la la la la.
    Ça chauffe...






    Non.
    C'est rien.
    C'était juste pour faire monter la tension (l'attention).
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Ven 10 Oct 2014 - 20:10

    @jpla a écrit:Comment fais-tu pour avoir une position lorsqu'elle est près de terre ?
    Et plus rien après ?

    J'utilise les infos de celui qui, je crois, doit être son routeur. Effectivement il est très avare et ne donne publiquement que les coordonnées d'Izabel juste après son départ.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Lun 13 Oct 2014 - 21:29

    moi-même a écrit:il est très avare et ne donne publiquement que les coordonnées d'Izabel juste après son départ


    Voilà que son routeur me fait mentir, en effet il a donné cette nuit (il est au Brésil) quelques infos. Izabel est à environ 280 milles de l'antipode cherché. Elle y sera autour du 16 octobre. On prévoit à cette date dans ce coin des vents très forts de l'ordre de 30 à 35 noeuds et une très grosse houle de 6 à 8 mètres... Ça va pas être rigolo.
    Il est prévu qu'elle débarque à Cascais autour du 22 octobre.

    La position d'Izabel il y a un peu plus de 24h : 

    avatar
    GG

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par GG le Lun 13 Oct 2014 - 21:50

    Je m'immisce dans ce post que j'ai suivi depuis le début mais sans intervenir, ne connaissant ni cette navigatrice ni son histoire ( c'est maintenant chose faite)
    C'est quoi cette quête de l'antipode ? ? ? 
    Personnellement c'est une chose qui ne m'a jamais tracassée !


    Dernière édition par GG le Lun 13 Oct 2014 - 21:57, édité 1 fois
    avatar
    GG

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par GG le Lun 13 Oct 2014 - 21:56

    Je complète mon premier post qui se veut sérieux et posant une vraie question, par un deuxième qui, évidemment, dérive un peu . . .
    La quête de l' Antipode peut il être assimilée à la quête du Graal ?
    Ou , pour nous Bretons, la quête du dernier bar encore ouvert après 2 heures du mat' ?
    PS : je crois que j'ai bien fait de séparer les deux posts, le premier est un vrai questionnement .
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Lun 13 Oct 2014 - 22:19

    Cette quête d'antipode peut être la réalisation d'un rêve ? Un amusement, une quête symbolique, une idée folle ? On lui posera la question à son retour si on peut la rencontrer. J'imagine qu'elle va y trouver un plaisir intellectuel énorme. Et puis cela annonce la fin de son aventure. C'est fou ce qu'elle a fait quand même. Première femme brésilienne circumnavigatrice en solitaire ! 
    Pour plus de précision concernant cet antipode, il correspond au point qu'elle avait passé le 19 mars 2013, dans la mer de Tasmanie : 46 19 S/156 44' .  Sa recherche maintenant est le point : 46 19 N / 23 15' W
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Lun 13 Oct 2014 - 22:30

    Je n'avais, moi non plus, jamais réfléchi à cette notion d'antipode !
    Toutefois.
    Il m'est arrivé de m’interroger pour savoir si un tour du monde à la voile par les trois caps est vraiment un tour du monde !?
    Un tour de l'Antartique, oui.
    Un tour des mers du Sud, oui.
    Et.
    S'il s'agit bien du tours du monde.
    À l'époque où, en course, les équipages allaient chatouiller le glaçon pour raccourcir la route, il ne s'agissait que de tout petits tours du monde.

    Izabel Pimentel semble vouloir faire un grand tour du monde.
    Le Sud de la Néo-Zed semble être la latitude la plus Sud atteinte dans son tour de l'Antartique ; c'est bien ce que dit Arthur au post juste au dessus (j'ai peu suivi la première partie du voyage).
    En atteignant l'antipode du Sud de la Néo-Zed, elle monte au Nord autant qu'elle est descendue au Sud.

    Bon.
    À monter au Nord autant que l'on est descendu au Sud, perso, plutôt que de virer un point virtuel au grand large de la Manche j'aurais sans doute préféré embouquer le Fromveur pour aller faire l'entrée de l'Aber-Wrac'h.
    Ya toujours un zinc ouvert à l'Aber-Wrac'h.


    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Lun 13 Oct 2014 - 22:55

    Cette nuit...




    On voit bien le front qui passe sur elle.
    Avec la saute de vent associée.

    De 25 à 35 nœuds de vent.
    C'est comme ça pour elle jusqu'à la fin de la semaine.
    Une dép. de niveau moyen supérieur.
    Vaste et stagnante qui plus est.
    Du type de celles que je n'aime pas du tout.
    Dans lesquelles je pense qu'il faut ne pas entrer.
    J'espère que la quête de ce Graal ne la conduit pas à en faire trop !
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Lun 13 Oct 2014 - 23:20

    Oui, avec une houle prévu de 6 à 8 m. Ça va lui rappeler les mers du sud (heureusement qu'elle a cette expérience).
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Mar 14 Oct 2014 - 18:35

    Ben.
    Je trouve que ça ne se simplifie pas !

    Cette nuit...




    Un vrai petit coup de vent sur la zone.
    Par contre.
    Quelque chose à dire avec moins de légèreté.
    Plus de 12 mètres de creux à peine à l'Ouest de sa position.
    Pour elle, c'est au moins 10 ou 11.
    Je vous rappelle que la "hauteur significative des vagues" c'est "la moyenne des plus hautes".
    Il y a nécessairement, ponctuellement, un peu plus gros.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Mar 14 Oct 2014 - 19:03

    pale   On pense à elle, ça ne doit pas être de tout repos... 

    Toujours pas d'accalmie avant la fin de la semaine ??
    avatar
    Flora;)

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Flora;) le Mar 14 Oct 2014 - 19:13

    Shocked Il ne serait pas étonnant qu'elle ait renoncé et parte direct vers l'Est ? Ce serait sage...
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Mar 14 Oct 2014 - 19:20

    @arthur gordon a écrit:Toujours pas d'accalmie avant la fin de la semaine ?

    Non.
    Le truc est bloqué en place depuis des jours et pour encore quelques autres.
    Et c'est bien ça le pb.

    Une autre situation pile à cette heure.
    Dans les mers du Sud, justement.
    Nord-Est des Falklands.




    Sous la cible bleue, 41 nœuds de vent ; c'est force 9.
    Des vagues de 8 mètres ; seulement.
    Pourquoi ?
    Parce que c'est un système qui circule à grande vitesse.
    Il affecte la mer avec violence mais pour un temps court.

    Pour Iza c'est 12 mètres pour 37 nœuds.
    Parce que la dép. à Iza est stagnante.
    Les mers du Sud ça peut être plus cool que les Açores.
    On n'y songe pas assez.


    Dernière édition par jpla le Mar 14 Oct 2014 - 19:23, édité 1 fois
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Mar 14 Oct 2014 - 19:21

    @Flora;) a écrit:Shocked Il ne serait pas étonnant qu'elle ait renoncé et parte direct vers l'Est ? Ce serait sage...

    Oui.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Jeu 16 Oct 2014 - 22:21

    J'avais envoyé il y a 2 jours un petit message à la personne qui semble être son routeur. Il a répondu hier et tout à l'heure. Voici donc les toutes dernières news.

    Le 16 octobre, 08:25 heure brésilienne, Izabel n'est plus qu'à 35 milles de l'antipode (Sud/Nord). Depuis 3 jours elle navigue dans des conditions extrêmement difficiles, avec des vents atteignant 50 noeuds et des vagues de 12 mètres !  Dès qu'elle aura atteint son but, Izabel, manœuvrera pour échapper à Gonzalo qui devrait atteindre les mers du Nord dans les prochains jours.

    Ah la la !! Tiens bon Izabel !

    PS: j'ai oublié de donner la position :
    45º 61744 N
    -23º 11984 W
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Jeu 16 Oct 2014 - 22:30

    J'ajoute au message ci-dessus que son ami précise que la chose la plus importante maintenant est qu'elle sorte de là dès que possible.  Son intention est d'aller à Cascais, mais ce sont les conditions de vent et de mer qui détermineront son port. Pour l'instant il faut fuir.
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Ven 17 Oct 2014 - 0:18

    Je trouve que c'est gonflé.


    Dernière édition par jpla le Sam 18 Oct 2014 - 14:09, édité 1 fois (Raison : c)
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Romuald le Sam 18 Oct 2014 - 10:58

    Hier, 17 octobre, à 15h00 UTC, l'ouragan Fay qui a secoué durement Izabel ces derniers jours commence à s'affaiblir. Gonzalo doit arriver lundi mais doit passer plus au nord d'Izabel.

    Les coordonnées : 46.02501,-22.23523

    avatar
    Flora;)

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Flora;) le Sam 18 Oct 2014 - 12:16

    @jpla : moi aussi !!!:bra: (binette qui applaudit, mais par intermittence...)

    Merci Romuald, on sait au moins que tout va bien, je suppose ? 
    En y regardant de plus près, on dirait qu'elle a fait du surplace en 24 h, non ?

    Dès qu'elle entre en Méd, il faut qu'on s'organise pour aller la réceptionner à Sète, moi j'y serai !
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Sam 18 Oct 2014 - 13:30

    L'antipode est en rouge.
    Sur place ?
    Ou antipode atteint et route sur le Portugal ?
    Savons pas !




    Je n’applaudis pas.
    Je ne peux pas à la fois défendre la nav. à l'esquive par laquelle on fait principe de tout faire pour ne pas aller se mettre dedans, et... me satisfaire d'une navigatrice qui va se mettre droit dedans.
    avatar
    Romuald
    Admin

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Romuald le Sam 18 Oct 2014 - 15:53

    Je suis admiratif, elle est incroyable, mais si j'étais un chien de berger il y a longtemps que je lui aurais mordu les jarrets !

    Oui Flora, il faut vraiment s'arranger pour être là à son arrivée à Sète !  
    Sillages organisera une réception !
    avatar
    bliss

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par bliss le Sam 18 Oct 2014 - 16:27

    Pour l'antipode, il faut creuser un trou...très profond et... on y est!
    avatar
    GG

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par GG le Sam 18 Oct 2014 - 17:17

    @Romuald a écrit: Sillages organisera une réception !
    Oui, mais, bon, y aura quoi à boire ? drunken
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Dim 19 Oct 2014 - 10:22

    GG tu seras là ?? Very Happy 

    Hier aprem :
    45º 05874 N
    21º 68716 W
    La liaison irridium est rompue. Ils essaient de la rétablir mais d'après la route prise Izabel se dirige apparemment vers Cascais. Marcos précise que la hauteur des vagues est de 6 à 8 mètres.

    L'antipode a été atteint !!! Et dans quelles conditions ! Ouah !!!  

    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Lun 20 Oct 2014 - 18:34

    Dernier point : le 19 oct. Izabel est à environ 650 milles de Cascais-Portugal.



    45.08286,-20.44955



    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Mar 21 Oct 2014 - 17:23

    Izabel a parcouru 180 MN en 24h. Elle est a 370 mn de Vigo, 390 mn de Porto, 470 mn de Cascais.
    Les prévisions météos donnent une houle jusqu'à 3 m et des vents à 20 nœuds maxi.


    Il me tarde de voir les photos de l'antipode ! Laughing
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Mar 21 Oct 2014 - 23:00

    @arthur gordon a écrit:... photos de l'antipode ! Laughing

    La seule façon de garantir qu'il n'y a pas eu de triche ! Laughing

    avatar
    bliss

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par bliss le Mer 22 Oct 2014 - 6:57

    je suis en admiration de votre enthousiasme pour la recherche d'exploit de cette navigatrice. J'ai eu un compatriote qui s'appellait Dumas, Vito son prénom. Il avait horreur de rester a la maison, la vie de famille le écrasait, son fils témoigne bien de tout ça. Il préférait nager dans le Rio de La Plata, plusieurs fois tente la traversée, raté. Dans sa ville et avec ses moyens, le seul moyen d'exister et d'avoir de la reconnaissance était l'exploit. Sans savoir naviguer il est parti dans un bateau pourri par les quarantièmes, sans radio, en plein guerre mondiale, malade, infecté, sans medicaments, songeant même a s'amputer d'un bras gangrené, ce qui veut dire se suicidé. Il a raté son suicide et accueilli comme un héros, a goûte de sa renommée un petit moment, Vite oublié, tente la traversée de la Manche a la nage, raté. Nouveau bateau, nouvelle recherche d'exploit et sa vie se passe comme ça, jusqu’à se lier avec la dictature pour financer ses projets, ratés.
    J'ai le sentiment que, l'aura que produit cette recherche est contagieuse, elle fait crier "on a gagné" les supporteurs d'un homme qui marque un but dans un match de foot, par identification. Il a fait a ma place ce que je n'ose pas faire où ce que je ne suis pas capable de faire.
    Je pense au bateau; on lui demande d'encaisser des creux de 10 mètres, on demande a la mer de porter mes ambitions au podium comme ça, j'existe, je sors du lot...dans mes années régate, on appelé ça "aller casser du bois"
    Je ne suis pas sur que le bon exemple soit se mettre dans la gueule du loup, pour prouver quoi?
    Ça me rappelle un monsieur que, sachant parfaitement que la où il allais on décapite les gens, il est ça même allé passer ses vacances...
    avatar
    Abousimbelle

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Abousimbelle le Mer 22 Oct 2014 - 8:52

    Point de vue intéressant sur les motivations de navigateurs qui prennent le risque de croiser la route d'un ouragan.
    Serait-ce dû à l'ennui mortel éprouvé dans leur vie personnelle? Mettre leur vie en danger les fait se sentir vivants, exister.
    Il sera intéressant d'en parler à Izabel.
    avatar
    GG

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par GG le Mer 22 Oct 2014 - 10:39

    l'adrénaline ma chère, l'adrénaline c'est le piment de notre vie, non ? Very Happy
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Mer 22 Oct 2014 - 11:01

    @bliss a écrit:J'ai le sentiment que, l'aura que produit cette recherche est contagieuse, elle fait crier "on a gagné" les supporteurs d'un homme qui marque un but dans un match de foot, par identification. Il a fait a ma place ce que je n'ose pas faire où ce que je ne suis pas capable de faire.
    Peut-être que cela concerne pas mal de monde mais, concernant Izabel, ce n'est pas du tout ça qui m'enthousiasme. Je ne vis pas son aventure par procuration et l'exploit pour l'exploit ne m'intéresse pas. En revanche, ce qui me fascine bien davantage c'est sa ténacité, son opiniâtreté dans la réalisation de son TDM, ses actions, ses choix.
    avatar
    bliss

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par bliss le Mer 22 Oct 2014 - 11:34

    Mon oeil! trop tard! on t'a vu avec le t-shirt "I love Izabel"
    bientot le cache-nez " Iza mon amouuur" (le mot amouuur faisant le tour du cou) et la casquette " Iza fun-club"
    avatar
    bliss

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par bliss le Jeu 23 Oct 2014 - 18:19

    Annonce: belle brune sportive cherche beau Gonzalo musclé pour danser le samba et + si affinités. Clubs de rencontres s'abstenir
    avatar
    bliss

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par bliss le Ven 24 Oct 2014 - 11:24

    Les t-shirts sont prêts a être imprimés:

    " iZa " 
         avec la Z de "Zorro"
    Ils seront mises en vente déjà mouillés...a l'eau de mer!
     on va passer a la telé!
    avatar
    Flora;)

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Flora;) le Ven 24 Oct 2014 - 14:59

    @Abousimbelle a écrit:Serait-ce dû à l'ennui mortel éprouvé dans leur vie personnelle? Mettre leur vie en danger les fait se sentir vivants, exister.
    Il sera intéressant d'en parler à Izabel.

    Mouais... on risque x fois + sa vie en prenant l'autoroute tous les jours qu'en traversant un océan à la voile.

    (j'ai l'impression de radoter, non ? enfin, je l'avais pas encore placé sur "Sillages")
    avatar
    bliss

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par bliss le Ven 24 Oct 2014 - 15:05

    tout a fait, + de risques sur autoroute, mais par obligation ( se nourrir, travailler, etc) pas par amour du large, du risque où de se surpasser, voire de trouver l'inspiration pour écrire un bouquin où faire la pub de le sponsor...
    Si tu croises en mer autant de véhicules que sur l'autoroute, quel serai ton calcule de risques?
    avatar
    Flora;)

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Flora;) le Ven 24 Oct 2014 - 16:00

    drunken Suis pas très forte en raisonnement par l'absurde...

    Elle devrait plus être très loin de Lisboa, sa tierra madre, notre héroïne, non ???
    avatar
    bliss

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par bliss le Ven 24 Oct 2014 - 17:05

    "dors Sancho, dors...toi qui es ne pour dormir. C'est a moi, l'heros, que sont réservés les périls redoutables, les prouesses éclatantes et les vaillants exploits"...
    ( Don Quichotte de La Mancha )
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Ven 24 Oct 2014 - 21:46

    @Abousimbelle a écrit:... navigateurs qui prennent le risque de croiser la route d'un ouragan...

    Abou.
    Faut trier.
    Et sous des angles variés.

    Dans le cas de Marc, à croiser la route des hurricanes de l'Atlantique Nord en septembre, son convoyage entre Europe et les US c'est d'abord la phase ultime d'un process industriel.
    On fabrique des bateaux un peu prestigieux en Europe.
    On les vend un peu cher en Floride.
    À la fin, Marc est le livreur.
    C'est son boulot.
    Il fait ça pour la paye.
    On peut peut-être placer dans cette même catégorie les marins au commerce, ceux de la Royale, les pêcheurs pros qu'ils aillent poser leur nasses à 10 nautiques au large ou qu'ils le fassent aux Iles Kerguelen.
    Faut bien y aller.
    De temps en temps on s'en prend une.
    On fait juste en sorte qu'elle soit la moins sévère possible.

    Dans le cas de Izabel Pimentel, une nécessité économique ou militaire qui ferait loi est plus difficile à établir.
    Tu parles d'une sorte de besoin impérieux d'affronter les éléments, de la nécessité du dépassement se soi, de quête personnelle et autres motivations similaires.

    La gloire peut-elle être l'une d'entre-elles ?
    Lorsque l'on est attendu à São Paulo et à Lisbonne ?
    Ne peut-on pas être tenté d'aller mettre un peu le mât dans l'eau ?
    Et faire une photo d'un bateau un peu tordu en plein milieu d'un antipode ?
    Poster l'image sur les réseaux ?
    Et buzzer ?

    -----

    Quelles que soient les motivations, il faut mettre ces actions en regard des compétences et aptitudes des gens qui les engagent.

    Marc a une sacré bouteille.
    Il est sur la mer depuis des dizaines d'années.
    Il avait à bord des moyens de communication et il s'est fait conseiller par des contacts à terre.
    J'ai trouvé qu'il s'en sortait plutôt très bien.
    En restant sur la route directe, qui plus est, ce qui dans son cas avait aussi un intérêt économique.
    Juste bravo.

    Je ne sais pas ce que Izabel a subi au voisinage de son antipode.
    Nous avons juste tous remarqué que ça n'en finissait pas.
    Le bateau n'avançait plus.
    Mais il n'y a pas de doute que Izabel est une navigatrice véritable.
    Même si, vu d'ici, nous sommes quelques-uns à penser qu'elle a un peu appuyé.

    Dans tous les cas.
    Ceux-là initient seuls leurs comportements, librement.
    Ils intègrent dans leur décisions leurs propres compétences ou qualités, leur force mentale, leur tour de biceps en centimètre (je pense à Tabarly, pas à Moitessier).
    Difficile pour des tiers d'apprécier à leur place, et pour eux, la faisabilité de leur chose.

    -----

    Ce sujet est vraiment trop sérieux.
    Il faut que j'aille servir une petite coupe.
    Je suis avec Amélie.
    Elle ne s'y refusera pas.
    avatar
    jpla

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par jpla le Ven 24 Oct 2014 - 21:51

    @bliss a écrit:"dors Sancho, dors...toi qui es ne pour dormir. C'est a moi, l'heros, que sont réservés les périls redoutables, les prouesses éclatantes et les vaillants exploits"...

    Du bon ça, bliss.
    Tu peux en mettre une comme ça par jour.
    avatar
    Flora;)

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par Flora;) le Ven 24 Oct 2014 - 22:31

    @jpla 
    Merci pour le conseil de lecture, Pétronille, ça donne envie de la connaître.
    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Sam 25 Oct 2014 - 17:51

    Il y a un peu plus de 24h00, Izabel se situait à environ 200 MN de Cascais.
    Vents : 10 à 15 nœuds
    Houle : 1 à 2 m
    ETA : lundi

    avatar
    arthur gordon

    Re: Izabel Pimentel : fin d'un TDM en Romanée

    Message par arthur gordon le Dim 26 Oct 2014 - 18:55

    C'est la panne.
    15h58 : Izabel est à 130 MN de Cascais !
    L'ETA recule d'un jour : mardi.

    39º 84655' N - 11º 80441' W

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 15:15